11 / 20
29/07/18
Unholy divine
TRAGEDIAN
 
Ce n'est pas si souvent que l'écoute d'un album procure...comme une souffrance !
C'est un peu ce que j'ai ressenti avec cette troisième livraison de TRAGEDIAN : non pas que j'en attendais des merveilles (je ne connaissais pas ce combo teuton avant de me lancer dans cette "aventure"...) mais habituellement, le power a plutôt tendance à me mettre de bonne humeur !

Point de ça ici et à cela, plusieurs raisons...
Une production plus que moyenne qui jamais ne met en valeur la voix plutôt insipide de Alex BLANK, bien qu'ici ou là comparée à celle de Tobias SAMMET !? - Une double pédale assourdissante - un style prévisible au point qu'il est délicat de différencier les morceaux rapides...
Sentence bien sévère qu'il me faut quand même nuancer car une œuvre tout discutable qu'elle soit, constitue un investissement considérable que je ne peux décemment pas balayer d'un revers de manche !
Alors pour tempérer ma déception, j'ajouterai qu'il y a quand même un ou deux refrains bien sentis (Revelation 1318 et Spectres), quelques soli de guitares à souligner dont celui de Kaï HANSEN pour Over The Edge : les autres sont à mettre au crédit de Gabriele PALERMO, des apparitions furtives de plages de claviers avec là encore un guest : Bob KATSIONIS de FIREWIND pour Casting Shadows...
Mais au final, pas de quoi classer Unholy Divine dans les albums incontournables de power metal !
Rebirth
Date de publication : dimanche 29 juillet 2018