18 / 20
20/11/18
Distorsion cérébrale
JIMM
 
JIMM avait attiré l’attention et enflammé le formidable et passionné peuple du metal français (et d’ailleurs !) en 2015 avec son second et bien nommé album In[can]decence (cliquez ici). Gourmand et créatif, ce talentueux multi-instrumentiste français reprend la plume, le chant, les guitares et la basse et accompagné par Guillaume « Turbo » ZITO à la batterie, remet à son attentif public un 3ème album : Distorsion Cérébrale.

De nouveau écrites en français, les paroles, engagées et rageuses, fondent leur colère (jusqu’à brûler Nos Élites sur le dernier titre !) sur des sujets de société qui agacent et interpellent. Peut être aussi sur le vécu de l’artiste (Rancune), ainsi que sur son admiration pour Serge GAINSBOURG, reprenant avec réussite un de ses succès (La Chanson de Prévert). L’intitulé de chaque composition reflète ainsi son contenu. Le travail sur la mise en son est remarquable, chaud et rond, grâce aux bons soins de Fred DUQUESNE et Magnus LINDBERG.

Si Ton Blues Dans La Peau est introduit par la "slide" guitare de Pierrick NOËL, parfait instant bluesy, son refrain rappelant le TELEPHONE d’autrefois, ou si Nos Elites sue le rock d’un TRUST astiqué au metal, le reste de l’édifice, solide et efficace, direct et concis, aligne avec brio un metal aux mélodies séductrices, éminemment accrocheuses.
Dans la droite (adroite !) lignée de son prédécesseur, le metal de Distorsion Cérébrale, qu’il soit moderne (Big Brother (cliquez ici), Prisonnier de Dieu) ramenant vers AqME ou MASS HYSTERIA, moucheté d’heavy (L’ivresse Du Pouvoir), toujours puissant et rapide (Prêt-à-penser, Distorsion Cérébrale…), un rien agressif (La Haine), est toujours aussi bouillant. Les soli de guitares sont nombreux et enlevés. Le chant est maîtrisé, JIMM ne se laissant jamais débordé. Et puis une mention particulière pour Guillaume, estimable compagnon lors de cette aventure, qui frappe fort et juste, nerveux sans être cataclysmique.
Il est coutume de lire ou t’entendre que le troisième ouvrage d’un musicien, d’un groupe, est celui de la maturité, celui qui sacre le potentiel et confirme la solidité de son édifice artistique. C’est donc chose faite et avérée avec les 11 compositions rassemblées dans Distorsion Cérébrale. Album qui laissera plus d’une trace, à n’en pas douter. Et qui n’engendre aucune déformation de la réalité : une vraie réussite !

Distorsion Cérébrale :
01 : Big Brother – 02 : Ton Blues Dans La Peau – 03 : Prisonnier De Dieu – 04 : Prêt-à-penser – 05 : Rancune – 06 : L’ivresse Du Pouvoir – 07 : La Haine – 08 : La Chanson De Prévert – 09 : Distorsion Cérébrale – 10 : Je Ne Veux Jamais Vieillir – 11 : Nos Élites
Ben
Date de publication : mardi 20 novembre 2018