Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TAMBOURS DU BRONX - Weapons of mass percussion

Style : Metal
Support :  MP3 - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
20titre(s) - 56minute(s)

Site(s) Internet : 
TAMBOURS DU BRONX FACEBOOK

Label(s) :
AT(h)OME
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 01/01/19
Metal + metal = metal
Il fallait bien que cela arrive, cette rencontre discographique entre le Metal et les TAMBOURS DU BRONX. La collaboration dès 2007 entre le collectif frappeur de bidons et SEPULTURA n'y est certainement pas pour rien. Il faut dire qu'entre un genre qui se revendique du Metal et une formation qui frappe littéralement sur des fûts métalliques, il y a forcément des points de convergence, notamment en termes de rythmes et de puissance.

L'assise de tout l'album est bien entendu ce martèlement rythmique impitoyable et industriel par essence. Comme cela ne suffisait pas, les TAMBOURS DU BRONX ont intégré à leur dispositif un Franky COSTANZA, qui a fait ses preuves au sein de DAGOBA, avant de s'illustrer au sein de BLAZING WAR MACHINE : l'homme apporte un groove infernal et la combinaison des deux registres de percussions développe une puissance impressionnante.
Sur cette charpente pour le moins solide, viennent se greffer des riffs drus et rêches, pour un rendu relevant ostensiblement du Metal industriel.

Au rayon vocal, il fallait des gosiers susceptibles de surnager sur un tel magma. Aussi trouve-t-on à la manœuvre Reuno de LOFOFORA, Stéphane BURIEZ de LOUDBLAST, ainsi que Renato di FALCO de FLAYED, avec un résultat global pour le moins rugueux. Sur le titre The Day Is My Enemy, la prestation de la chanteuse Apolline MAGNET sonne de manière moins gutturale mais tout aussi énergique et obsédante. Tout ce joli monde déverse des textes on ne peut plus sombres, le plus souvent en français.
Les TAMBOURS DU BRONX et leurs acolytes embarquent dans leur furia le fameux Requiem Pour Un Con de Serge GAINSBOURG, pour un rendu tribal et endiablé, digne d'un PRODIGY métallisé.
Par ailleurs, les TAMBOURS DU BRONX rehaussent intelligemment ce dispositif métallique d'arrangements orchestraux qui introduisent des couleurs différentes, tout en s'intégrant dans la logique de puissance maximale.

On ne sait si les TAMBOURS DU BRONX prolongeront cette formule Metal plus avant mais Weapons Of Mass Percussion fait d'ores et déjà office de repère ravageur dans sa discographie.

Vidéos de Mirage éternel cliquez ici et de Jour de colère cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DUST-THEORITY
Wolves
BRAINBOGS
Chinese democracy
STARBREAKER
Love's dying wish
FOREVER SLAVE
Tales for bad girls
FACTORY OF DREAMS
Poles
Chroniques du même auteur
BURNING SAVIOURS
Unholy tales from the north
BENEDICTUM
Dominion
WHEN ICARUS FALLS
Resilience
OLD MAN'S WILL
Old man's will
LEVEL 10
Chapter 1
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente