18 / 20
07/09/19
Dominion
HAMMERFALL
 
Quelle belle surprise que de retrouver HAMMERFALL en 2019 avec cet excellent album intitulé Dominion !
Onzième album pour les suédois, qui je le rappelle avec leurs 2 premiers albums ont remis le Heavy Métal, le True Heavy Métal sur les devants des scènes en 1997 avec leurs magnifiques Glory To The Brave et Legacy Of Kings de 1998… L'unanimité fut faîte !
J’avais ensuite un peu perdu le fil des sorties d’albums avant de raccrocher les wagons en 2016 avec un Built To Last qui m’avait franchement emballé.
Idem pour ce Dominion qui ne manque pas d’atouts dans son jeu. La voix de Joacim CANS est toujours aussi agréable à écouter, les chœurs guerriers aussi puissants (Mats LEVEN, James MICHAEL de SIXXX:A.M., Joacim CANS), des rythmiques qui évoluent entre une ballade, mid-tempos, heavy et limite speed métal dans un équilibre fort bien pensé… Bravo à David WALLIN, batterie et Frederik LARSSON basse pour leur solidité et ingéniosité.
Et les riffs de guitares sont vraiment inspirés, tout comme les soli… Oscar DRONJAK et Pontus NORGREN ont fait un excellent travail.
Le mixage et la production sont parfaits, travail de plusieurs musiciens et techniciens extérieurs.
La présence de James MICHAEL auprès de Joacim est renouvelée avec une co-écriture avec Oscar sur la ballade, très (trop ?) classique Second To One (Second To None est sur Built To Last) et sur l’enregistrement aux USA des parties chant…
Alors sur cet album, quelques références à d’autres légendaires groupes se font entendre.
Le chef-d’oeuvre Dominion me ramène sur les terres d’ACCEPT et deux autres chefs-d’oeuvre que sont Metal Heart et Balls To The Wall. Difficile aussi de ne pas penser au dernier Steelfactory de UDO (Chronique de Jan : cliquez ici).
IRON MAIDEN se rappelle à mon agréable souvenir, ici ou là, (One Against The World, Battleworm, Bloodline), tout comme JUDAS PRIEST sur Dead By Dawn… Tout cela ficelé dans la pure tradition Métal de HAMMERFALL !
La deuxième ballade de fin, plus dans l’esprit Power, And Yet I Smile, se laisse bien écouter, son final est juste raté et catastrophique pour clore ce bel opus. Un petit raté de l’album qui n’enlève en rien le plaisir de se remettre Never Forgive, Never Forget, Testify et autre One Against The World dans la foulée….
Le groupe nous propose un hymne plus dans l’esprit Hard-Rock, bien ficelé pour ses concerts en terres suédoises, (We Make) Sweden Rock !
Dominion est un album solide de HAMMERFALL !!!

Dominion : cliquez ici
Rémifm
Date de publication : samedi 7 septembre 2019