Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KORN - The nothing

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2019
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
KORN WEBSITE
KORN MYSPACE 

Label(s) :
Roadrunner Records
 (16/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 23/09/19
Vide et espoir en clair-obscur
Le néant, le vide immense que l’on peut ressentir suite à un décès de l’un de ses proches… L’ex-femme de Jonathan DAVIS décède en 2018 à 39 ans suite à une overdose de drogues et de médicaments laissant deux enfants sans leur maman. Une épreuve extrêmement douloureuse pour le chanteur de KORN qui a besoin de l’écriture comme thérapie. The Nothing constitue donc un reflet musical du deuil exprimé par KORN. Ainsi You’ll Never Find Me et ses samples délicats possèdent un côté sombre et mélancolique. La vie propose des épreuves et surmonter ces moments difficiles apporte de la force et de l’espoir. Finally Free démarre sur une coloration triste mais évolue sur un refrain dégageant un certain optimisme. KORN alterne également dans le même morceau le blanc et le noir comme par exemple sur Can You Hear Me dont j’adore la subtilité des samples en équilibre avec les grosses guitares.

KORN n’a pas changé les fondamentaux de sa musique, les riffs surpuissants dominent en rouleau compresseur (The Darkness, Gravity Of Discomfort ou This Loss). La production de Nick RASKULINECZ (ALICE IN CHAINS, RUSH, STONE SOUR,…) , mixage Josh WILBUR (LAMB OF GOD) leur confère un son monstrueux. La basse s’exprime avec beaucoup de groove. Cold doté d’un chant d’abord scandé typiquement neo metal puis d’un refrain clair ultra efficace montre une grande maîtrise de KORN. Jonathan DAVIS possède à présent une palette vocale très diversifiée. The Nothing présente des éléments qui ont déjà fonctionné par le passé comme cette magnifique intro The End Begins en cornemuse se terminant par des pleurs et cris lointains.

En résumé, The Nothing montre un KORN inspiré et nuancé, jouant sur les ambiances, utilisant les recettes qui ont fonctionné tout en faisant preuve de modernité, retour réussi !

You’ll Never Find Me : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
RYDELL AND QUICK
R.o.a.d.t.r.i.p
EILERA
Face your demons
ASYLUM PYRE
Natural instinct ?
KRONOS AFFLICTIONS
Swallowed by time
VITAL BREATH
Angels of light
Chroniques du même auteur
JAMES CHRISTIAN
Lay it all on me
FLOWN
Make believe
DOKKEN
Broken bones
METALLICA
…and justice for all remaster 2018
SLASH
Apocalyptic love
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente