Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
READ OUT LOUD - Read out loud

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2019
Provenance du disque : Acheté
13titre(s) - 63minute(s)

Site(s) Internet : 
READ OUT LOUD FACEBOOK
READ OUT LOUD WEBSITE

Label(s) :
Auto Production
 (20/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 16/09/2020
Impressionnants anglais !!!
Sorti à la fin de l’année dernière, cet album surprenant venant d’Angleterre a littéralement emballé votre serviteur. Avec cette pointe de nostalgie musicale bien perceptible, l'album fait référence aux plus grands comme WHITESNAKE, THIN LIZZY ou LED ZEPPELIN. Derrière ce drôle de nom se cachent des musiciens exceptionnels, à l’expérience conséquente et qui font revivre un hard rock des 70’s et des 80’s de la plus brillante des façons. Emmené par Tim READ (CHROME MOLLY, DEMON, LIMEHOUSE LIZZY) au chant et à la guitare "lead", le groupe se compose aussi de Jem DAVIS (FM) aux claviers, de Paul HUME (DEMON, LAWLESS) à la guitare, de Josh Tabbie WILLIAMS (MIDNITE CITY, LAWLESS) à la basse et de Neil OGDEN (DEMON, LAWLESS, Tony MITCHELL) aux fûts. Il est important de noter que chaque musicien participe aux chœurs, donnant ainsi à certains titres encore plus reliefs, même si le chant impeccable et rocailleux à souhait de Tim READ survole magistralement ces compositions taillées pour la scène.

Il s’agit là de "Classic Rock" de haute volée, parfois jouissif comme sur le 1er titre Surrender, au rythme épatant, avec cette voix si particulière de Tim READ. Le son en apparence "vintage" et très adapté, d’une grande profondeur laisse les chœurs jaillirent sur une assise très 70’s à cet excellent titre ! Déboule alors Waiting For The Sun, pur joyau, plus mélodique encore, très 80’s, de l’AOR musclé, très WHITESNAKE, entraînant en diable, un des sommets de cet opus déjà sur les bons rails avec ses chœurs émouvants, terriblement efficaces. Close To You enfonce le clou avec ses claviers très 70’s, ses superbes envolées de guitare, et bien sûr toujours ses chœurs magnifiques, The Girl Is Trouble, au rythme infernal, reste bien ancré dans ce classic rock très britannique, et enfin Playing With Fire, à la mélopée entêtante, est terriblement efficace et ses guitares omniprésentes font de ce titre un autre sommet de l’album.

La précision vocale alliée à une dynamique instrumentale décapante, la qualité des compositions font revivre un classic rock des plus alléchants, je me croirais vraiment revenu il y à 40 ans et même plus. Impossible de ne pas succomber à ce déluge de titres reflétant une permanence rock de chaque instant, comment résister à In My Heart, aux claviers pénétrant, à ces guitares poignantes, à Are You Out There, indéniablement typé THIN LIZZY, à Staring At The Sun, à l’intro claviers très pop et qui va vite prendre un essor rock des plus éloquents ou à Talk To Me, au charme fou et à la mélodie délicieuse.

Les derniers titres de ce bien bel album ne feront qu’asséner avec conviction ce classic rock des plus remarquables, sans temps mort avec cette énergie caractéristique et un enthousiasme bien présent. Un autre titre phare vient enrichir ce disque de la plus belle des manières : Nowhere To Run, qui ressemble comme un frère au célèbre Kashmir de LED ZEPPELIN, avec tous les ingrédients nécessaires : monumental ! La puissance du groupe est telle qu’elle balaie tout sur son passage, même sur les 3 derniers titres, d’une force de composition évidente : Take No More From You, très rythmé, You’re My Angel, aux claviers délicieux et Don’t Go, plus romantique et très émouvant, avec sa guitare acoustique du plus bel effet.

Avec de tels musiciens, au top de leur expression et à la performance exceptionnelle, il ne pouvait en sortir qu’une galette éclatante, très classic rock certes et ô combien jouissive et d’une richesse indéniable. Un vrai régal pour les nostalgiques mais aussi pour ceux qui découvrent ce groupe promis aux plus hautes réussites. Merci Messieurs pour cette offrande remarquable qui m’a enchanté tout au long des 63 minutes de bonheur intense, en un mot : MERVEILLEUX !!!

Playing With Fire : cliquez ici

Talk To Me : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GLYDER
Weather the storm
LAWLESS
Rock savage
PHANTOM 5
Play to win
PERTICONE
Underdog
TRISHULA
Time waits for no man
Chroniques du même auteur
MIDNITE CITY
There goes the neighbourhood
OUTLASTED
Waiting for daybreak
SHAFT OF STEEL
Shaft of steel
DANTE FOX
Breathless
EXISTANCE
Breaking the rock
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente