Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BE THE WOLF - Torino

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 37minute(s)

Site(s) Internet : 
BE THE WOLF FACEBOOK

Label(s) :
Scarlet Rec
 (18/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 17/01/2021
Petit festin mais festin délicieux !
Fin 2015, Alain, prodige chroniqueur de notre site nous narrait toute son admiration pour le premier album du power trio italien BE THE WOLF. (cliquez ici)
Magnifique découverte que ce groupe Turinois qui propose une Pop/Rock électrisée par des réminiscences du Hard-Rock, du Métal…
Difficile de ne pas évoquer de THE POLICE en passant par les RED HOT CHILI PEPPERS, MAROON 5 mais aussi, par le biais de certains titres de la scène métal moderne américaine. Les riffs saturés d’introduction des excellents Failures, Pretty Little Things, Sorry Not Sorry et Dancing Rhino me ramènent à ce dernier style, là où par exemple le fantastique titre d’ouverture (Undefeated) me fait plus penser au nerveux MAROON 5.
Alors, les influences, c’est bien mais encore faut-il que la sauce prenne et c’est la cas sur ce nouvel et 4ème album du groupe.
Le premier était une belle carte de visite, Rouge de 2016 (cliquez ici) reste pour moi un chef-d’œuvre absolu que j’écoute régulièrement depuis sa sortie et ce dernier s’en rapproche par de nombreux aspects. J’ai moins apprécié Empress de 2018, affaire de goûts comme toujours…
En tout cas, sur ce Torino, le trio offre un album passionnant, très inspiré et mélodique. La voix et la guitare de Federico MONDELLI sont un pur délice et la rythmique offre toujours une frappe de batteur très sèche et toujours en mouvement, intense (Paul CANETTI).
Le magnifique travail d’enregistrement, de mixage et de production du fidèle Andrea FUSINI et une fois encore un modèle du genre qui permet d’apprécier à sa haute valeur ajoutée le magnifique travail du bassiste Marco VERDONE (son rond et jeu agile).
Seul le titre Torino de moins de 2 minutes surprend avec ses claviers et son orientation DEPECHE MODE. Et pour celles et ceux qui opteront pour le cd avec bonus, notez que ce dernier est une relecture, pas vraiment passionnante à mes oreilles, avec un peu de synthétiseurs et une production moindre de Teenage Mutants. Je n’ai pas l’impression que BE THE WOLF soit fait pour intégrer de l’électro dans sa musique… Affaire de goûts une fois encore mais je trouve le groupe bien plus intéressant dans sa frange Pop/Rock électrisée par des réminiscences du Hard-Rock, du Métal. Il me reste donc un demie-heure d’un superbe BE THE WOLF. Petit festin mais festin délicieux !

18,5/20

Failures : cliquez ici

Teenage Mutants : cliquez ici

Sorry Not Sorry : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ASIA
Asia
ALMOND'S DRIVE
Hymne à l'homme
PETE SPIBY
Failed magician
A LIQUID LANDSCAPE
Nightingale express
BURNTFIELD
Cold heat
Chroniques du même auteur
FERGIE FREDERIKSEN
Any given moment
TONY HARNELL & THE MERCURY TRAIN
Round trip
HOUSE OF LORDS
Indestructible
TEN
Albion
LABYRINTH
Architecture of a god
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente