Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PRIVATEER - The traitors

Style : Melodic Speed Metal
Support :  CD - Année : 2006
Provenance du disque : Reçu du groupe
9titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
PRIVATEER WEBSITE
PRIVATEER MYSPACE 

Label(s) :
Auto Production
 (15/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 28/12/08
Melodic metal from pologne !
Ce groupe polonais fait parti de ces groupes très difficiles à chroniquer tant leurs influences sont nombreuses...Bref, l'angoisse du chroniqueur que je suis...
Dans ces cas là, pas trente six solutions, je vais vous décrire du mieux que je peux ce que j'entends. Je tiens bien sûr compte que cet album a déjà deux ans.

Musicalement et de manière générale, il s'agit d'un mélange de Speed Mélodique Italien et Scandinave. Ajoutez à cela des passages de Métal Progressif et quelques passages Heavy Métal. Un peu de STRATOVARIUS par ci, un peu de HELLOWEEN par là, un peu de VISION DIVINE ou SKYLARK partout et des passages musicaux plus Progressifs sont au programme...(bon j'ai fait au mieux de mes possibilités) !

Les mélodies sont très présentes, mais le groupe a su éviter de tomber dans le « Happy Métal » (sauf sur deux ou trois titres), les compositions sont bien construites et accrocheuses, la production est correcte, et les claviers sont assez présents.

Si, prises une à une, les titres passent bien, sur la longueur on trouve les limites d'un premier album ; à savoir un peu trop de dispersion dans le style, et un chant trop passe partout, qui manque souvent de feeling.

Les titres les plus directs, et ceux qui m'ont le plus interpellé, sont Part of me, The Traitors et Monolith.

En résumé un premier album Underground réservé aux amateurs de Speed Mélodique principalement. Un bon album mais encore trop tendre pour sortir du lot.

Le groupe m'ayant adressé le nouveau single Origami l'occasion est parfaite pour vous informer sur l'actualité du groupe.

Du changement, puisque quatre des cinq musiciens de The Traitors ont été remplacés, seul Skorgan le bassiste est resté !
Musicalement il est flagrant à l'écoute du titre Origami (en deux versions) que PRIVATEER a mûri et affiné son style. Il semble que la période « Speed Mélodique ou Happy Métal » ait disparue pour se transformer en un Heavy Métal progressif cohérent et pertinent !
Le nouveau chanteur, Marcin, tout en restant dans un registre « médium », est beaucoup plus « professionnel », il apporte ce petit plus dont avait besoin PRIVATEER.

Souhaitons que le prochain album (The Last Journey, en cours de finition) saura être dans la lignée de ce très bon nouveau titre !

Style : Speed Mélodique
Partie Artistique: 4/5
Intérêt pour les Fans de 80's Heavy Metal: 3/5
Interêt pour les Fans de Métal traditionnel en général: 4/5
RASKAL The French Warrior donne comme note : 15/20
RASKAL L'Objectif donne comme note : 15/20
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FOOL'S GAME
Reality divine
TOMMY VITALY
Just me
BRAINSTORM
Midnight ghost
STORMHAMMER
Echoes of a lost paradise
SYMFONIA
In paradisum
Chroniques du même auteur
IRIS
Demo
CRYSTAL VIPER
The curse of crystal viper
ULTIMATE
Carved upon your face
MIDNIGHT IDÖLS
Sworn to the night
RAZORWYRE
Coming out
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente