17 / 20
02/01/09
9 degrees west of the moon
Vision Divine
 
Je dois vous avouer qu'il y a longtemps que je n'avais jeté une oreille sur ce style musical et même sur un album de VISION DIVINE !
Ma "cdthèque" comporte le premier album 1999 et je dois concéder que Fabio LIONE, chanteur sur ce premier opus de VISION DIVINE m'a emmené ensuite avec lui chez RHAPSODY (maintenant OF FIRE !) !
Olaf THORSEN, guitariste, ex-LABYRINTH avait monté ce projet VISION DIVINE en 1998 avec Fabio LIONE...
Bref, je ne vais pas vous détailler tous les "j'va j' viens" de musiciens entre ces groupes italiens.
Notons juste que 9 Degrees West Of The Moon est le 6ième opus de VISION DIVINE et que Fabio LIONE remplace Michèle LUPPI au chant, ce dernier ayant été écarté après 3 bons et loyaux albums.
Pour cet opus, VISION DIVINE est donc composé de Olaf THORSEN, guitariste, Fabio LIONE, chanteur, Cristiano BERTOCCHI, bassiste (ex-LABYRINTH), Federico PULERI, guitariste, Alessandro BISSA, batterie et Alessio lUCATTI, claviériste.
Il m'aura fallu un bon nombre d'écoutes pour découvrir cet album et en dégager la quintessence.
Effet de l'âge ou manque de pratique, je ne saurai dire !
Et pourtant, au final, je trouve ce 9 Degrees West Of The Moon vraiment excellent.
Côté style, comment vous décrire ces 10 compositions ?
(La 11ième est une version démo de Fading Shadow sur le cd européen).
C'est assez puissant, un peu progressif donc technique mais sans surenchère, très mélodique avec un clavier omniprésent très moderne.
Le piano est un régal, les rythmiques et solos de guitares sont parfaits et inspirés et de nombreux passages sont même exceptionnels.
J'ai l'impression que VISION DIVINE a synthétisé avec brio le Heavy / le Speed parfois / le Progressif avec un zeste de Power !
Bref, à part l'introduction de The Killing Speed Of Time (trop agressif à mon ouïe !), Fabio LIONE nous livre encore une belle prestation vocale.
Notez que Timo TOLKKI (REVOLUTION RENAISSANCE, ex STRATOVARIUS) a brillamment produit l'album (quelle patate !) sur un mixage parfait.
Ma conclusion est une question : VISION DIVINE n'aurait-il pas tout simplement sorti une oeuvre très subtile, voire majeure de ce courant ?
A vous de juger !
Pour ma part, je ne suis pas loin de le penser...
Rémifm
Date de publication : vendredi 2 janvier 2009