19 / 20
09/11/2021
Back in the game
HEART LINE
 
Attention cet album va faire du bruit et je vous annonce que beaucoup vont être surpris par la qualité incroyable de ce Back In The Game. Fer de lance du groupe, Yvan GUILLEVIC, guitare et production (YGAS, PYG, UNITED GUITARS, EMPTY SPACES) s'est entouré de Emmanuel CREIS, chant (SHAYDON, EQUINOX), Jorris GUILBAUD, claviers (DEVOID, SHAYDON), Walter FRANCAIS, batterie (SHAYDON) et Dominique BRAUD, basse (YGAS, EBH). Des musiciens français avec une seule ambition, faire revivre à travers leur musique les années quatre vingt et les mythiques BAD ENGLISH, WINGER, FOREIGNER, JOURNEY… Cet album rivalise avec les "gloires " du passé et en quelque sorte la nouvelle vague AOR. Ce désir, ce souhait, cette volonté est merveilleusement transcrite dans la musique de HEART LINE. C'est du haut vol ! HEART LINE a mis toutes les chances de son coté. Un chanteur expressif, singulier, une voix quelque part entre Lou GRAMM (FOREIGNER, SHADOW KING), Steve HOWE (BAD CO), Lenny WOLF (STONE FURY, KINGDOM COME), Terry ILOUS (XYZ). D'ailleurs les influences de ses groupes se retrouvent également dans la musique. Yvan GUILLEVIC se montre un guitariste inspiré, un vrai guitare héro de 2021 ! La section rythmique Walter FRANCAIS (batterie) et Dominique BRAUD (basse) ne souffre d'aucunes faiblesses. Le travail, le son du clavier tenu par Jorris GUILBAUD est en tout point remarquable. Franchement j'ai été impressionné par sa prestation tout du long de l'album. Je n'enlève en rien aux qualités des autres musiciens, loin de là car ils sont eux aussi étourdissants de virtuosité. Mais le clavier ici participe activement aux ambiances, à l'atmosphère, il est "l'épice" ou le sel (comme dans un délicieux plat) qui relève la mélodie ! Petit plus la superbe pochette de Stan W DECKER qui est en adéquation parfaite avec l'univers musical de HEART LINE. Encore un magnifique travail de Stan qui est devenu un fantastique graphiste, "designer" de renommée mondiale. Tous les "voyants" sont au vert pour HEART LINE ! On Fire, premier et exceptionnel single de l'album, c'est de l'AOR flamboyant, hyper racé, hyper mélodique, du FOREIGNER estampillé 2021. Les dix autres titres sont absolument magistraux ! Dans cette catégorie Hold On et sa formidable intro à la YES ou THE WHO est un hit qui m'a complètement retourné. Le refrain est un ouragan, une tempête d'une puissance invraisemblable. Il y a du BALANCE, du Lou GRAMM, du LOVERBOY, du STRANGEWAYS, du SHOTGUN SYMPHONY… Que d'extraordinaires références comme sur cet autre tube qu'est In The City. L'émotion, le feeling sont au rendez vous. Les claviers, l'atmosphère générale me remémore la musique de "Miami Vice" et Russ BALLARD (In The Night). C'est sublime, je suis touché au plus profond de mon cœur, les souvenirs refont surface. Une perle, un bijou, de l'AOR magique… Les claviers majestueux lancent Stranger In The Night. Cette entrée en matière débouche sur un titre très aérien, une mélodie sulfureuse et glamour un peu comme STONE FURY. Le solo de Yvan GUILLEVIC est divin. Si vous aimez BAD CO (Fame And Fortune, 1986), vous serez comme moi sous le charme de Fighting To Live. Le hard rock mélodique de HEART LINE devient irrésistible. Claviers généreux en intro, I'm In Heaven continue de déverser son flot de mélodie inspirée. Le refrain est enivrant et lumineux. Le rythmé et entraînant Back In The Game m'évoque le rock mélodique britannique des FM, INTRUDER, ATLANTIC.
Le voyage à travers le temps est toujours aussi fort ! Effet sonore (voiture de course) et le dynamique et plus hard rock Firedance débarque. Avec son refrain "catchy", hyper puissant, son solo ébouriffant, il me fait craquer. Une grosse rythmique à la KISS (Lick It Up) souligne la mélodie de One Night In Paradise. Étonnant et suave comme ce refrain qui se transforme en un hymne implacable. Du beau, du bon hard rock mélodique et c'est Long To Rise. Le jeu de la séduction n'est pas un problème pour eux. En cela la "power"-ballade Once In A Lifetime et ses guitares sèches à la LED ZEPPELIN et SCORPIONS pour le refrain m'émeuvent. C'est un album pour les fous d'AOR et du merveilleux hard rock mélodique des années quatre vingt. J'ai vraiment eu l'impression d'écouter un classique ou un "must have" sorti ces années là. Un album inspiré, des compositions épatantes, des mélodies éblouissantes..tout m'a enthousiasmé. Un grand bravo admiratif à ces musiciens français. Un dernier conseil, précipitez-vous vite sur ce fabuleux Back In The Game.

On Fire : cliquez ici

One Night In Paradise : cliquez ici
Laudrome26
Date de publication : mardi 9 novembre 2021