Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HITTEN - Triumph & tragedy

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
HITTEN BANDCAMP
HITTEN FACEBOOK

Label(s) :
High Roller Records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 24/01/2022
Heavy mélodique rutilant
En 2018, ce quintette originaire de Murcie avait retenu mon attention avec son troisième album, Twist Of Fate (relire ici : cliquez ici). Toujours aussi marqué par le Hard et le Heavy mélodiques des années 80 (rien que la pochette !), HITTEN enfonce le clou avec Triumph & Tragedy. Le groupe y présente en effet une synthèse vivifiante et aboutie d’influences multiples.

Ainsi, il est difficile de nier que HITTEN s’inspire du Hard Rock tranchant mais mélodique à la SCORPIONS, RATT et DOKKEN, avec une touche sophistiquée à la QUEENSRŸCHE (le mid-tempo subtil Core To The Flame) et, par moments, une intensité rythmique à la VAN HALEN (l’échevelé Built To Rock). Ce versant Hard terriblement addictif et charmeur prend le dessus sur certains titres, comme l’irrésistible Under Your Spell, les semi-acoustique Something To Hide ou le très carré Hard Intentions (Secret Dancer).

Seulement, le traitement de ces influences aboutit majoritairement à un Heavy Metal, certes accrocheur et foncièrement mélodique, mais plus musclé, plus percutant, plus mordant, renvoyant au Heavy mélodique et chromé, tel qu’il fut pratiqué dans les années 80 par LIZZY BORDEN, SHOK PARIS, FIFTH ANGEL et autres ; dans les passages les plus rapides et tendus, on songe à DIO. En somme, tout au niveau de la composition, des arrangements (ciselés) que de l’interprétation, HITTEN réitère le type de synthèse entre Hard et Heavy qui fit la réussite de PRETTY MAIDS.

Le meilleur des deux univers fusionne au sein de Eyes Never Lie, avec son introduction rapide et nerveuse à la DIO, ses chœurs massifs, ses couplets lents, aériens et mélodiques, ouvertement charmeurs. D’ailleurs, Hard ou Heavy, ce qui importe, c’est que HITTEN ne commet aucun faux pas et, assumant ses influences et son classicisme, fait mouche à chaque titre. Relativement concis (entre plus de trois et moins de cinq minutes), les compositions misent avant tout sur l’efficacité, même si le groupe prend soin de varier les tempos, les rythmes et les thèmes au sein d’un même morceau. A une seule reprise, HITTEN déroge au format ramassé, avec un titre éponyme qui culmine à plus de onze minutes. Dans un format aussi conséquent, on se doute que le groupe se montre fidèle à la grande tradition du Heavy Metal européen à la IRON MAIDEN et HELLOWEEN : guitares jumelles, relative complexité de la structure, avec de nombreux breaks et des ambiances contrastées. Une réussite !

Pour ne pas sonner comme un énième groupe stérilement rétro, HITTEN a mis plusieurs ingrédients de son côté. Au niveau de l’interprétation, la solidité de la section rythmique permet aux deux guitaristes de se livrer à un festival de riffs teigneux, de solos incisifs et véloces, d’arpèges limpides : la grande classe ! Arrivé dans l’effectif de HITTEN pour l’album précédent, le chanteur Alexx PANZA se livre à un récital, alliant efficacité, sensibilité et puissance. Oscillant en permanence entre registre médium et aigus, notre homme glisse sans coup férir d’une expression charmeuse à une approche nerveuse, voire agressive. Du grand art…

Par ailleurs, refusant de singer le son des années 80, globalement très sec, trop souvent rêche et maigrelet, HITTEN affiche avec Triumph & Tragedy une prise de son porteuse d’un feeling live, tranchante et limpide ; cependant, le mixage apporte toute la puissance et le souci du détail, éléments indispensables pour conférer un relief et une dynamique. A la clé, un album attachant au possible.

Vidéos de Something To Hide cliquez ici et de Eyes Never Lie cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TROTOAR
No salvation
CARTHAGODS
Carthagods
BEHOLDER
The awekening
STRANA OFFICINA
The faith
BLACK STEEL
Hellhammer
Chroniques du même auteur
SPELL
Tragic magic
IAMFIRE
From ashes
AIR RAID
Across the line
HUNTRESS
Static
THE ABBEY
Word of sin
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /