Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CRIS LUNA - The musical war

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du groupe
12titre(s) - 70minute(s)

Site(s) Internet : 
CRIS LUNA FACEBOOK
CRIS LUNA WEBSITE

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 13/03/2022
Cris luna change d'armure !
Il aura fallu 5 ans à CRIS LUNA, projet solo porté par le musicien lorrain Christophe SCHOEPP, guitariste, auteur, compositeur et interprète, pour donner une suite à son 3ème album Phoenix (cliquez ici).
De nouveau joliment autoproduit, The Musical War, dystopie musicale maturée pendant 3 ans, s’inspire des écrits (1984, La Ferme Des Animaux) de George ORWELL, narrant « le destin d’un musicien projeté dans un monde post-apocalyptique, pris dans les griffes d’un ordre totalitaire, qui exécute ceux qui osent jouer, écouter de la musique. Le grand sorcier noir dans son Dôme de la Guerre, brûle sans relâche tous les disques de la terre afin de réduire à néant toute trace de la musique rock ».
Pour contrer ce mal obscur, CRIS LUNA est de nouveau épaulé par le batteur de ANGE, Benoît CAZZULINI. Nicolas FAGEOT (basse) et Florent LATARCHE (guitare) les accompagneront lors des dates sur scène à venir.

Les belligérants connus, qu’en est-il du champ de bataille ? Le soldat CRIS LUNA a quelque peu changé d’armure, troquant son heavy hard rock (prégnant sur Phoenix), ses géminations punk rock prog… (Babylon Child puis Maëlstrohm), ses influences (David BOWIE, PINK FLOYD, U2, Bruce SPRINGSTEEN,AC/DC) pour un blindage métal plus ou moins moderne. Quelques reflets progressifs (Panic), heavy hard rock (l’excellent et percutant The Musical War), mais aussi pastoraux (la contrebasse de Tanja SILSCHER sur Heartbreak Motel et Dome Of War) s’invitent dans cet affrontement de plus de 70 minutes.

À l’image du concept développé, la réplique musicale est tout aussi sombre et funèbre.
Les ambiances et tempi alternent séquences lourdes, ténébreuses (Blind, Salimah), parfois oppressantes (Gates Of Dawn), torturées (Dome Of War) avec des passages rageurs et colériques. L’ossature reste cependant un métal puissant, véloce et solide (Kingdom Of The Pigs :cliquez ici). La rythmique est dynamique, baraquée, fiévreuse. Les nombreux soli de guitares sont majestueux, bourrés de feeling, tout comme les longues projections instrumentales (Dome Of War, Peace).
Extrêmement personnelle, la matière organique de ce nouvel album peut cependant supporter quelques similitudes ici et là avec QUEENSRŸCHE ou CONCEPTION (l’album State Of Deception)…
Le chant emprunte plutôt la forme narrative. De même, nombreux textes et discours (In Memorian, Amen, Dome Of War) donnent à cet album, son histoire et son scénario, une tournure romanesque tragique et ombreuse.
Harmonique dans son ensemble, plutôt sombre, voire ténébreux, The Musical War se termine dans une atmosphère un tant soit peu plus apaisée (la ballade mid tempo Peace).

J’ignore quel est l’animal (ou autre engeance) qui a piqué CRIS LUNA, mais il semble que c’est avec The Musical War qu’il évacue sa colère et sa rage, fulminant sur un sujet conceptuel qui finalement n’est pas si tristement éloigné de notre paysage socio-culturel actuel… La Lorraine a désormais son héraut !

The Musical War :
01 : In Memorian – 02 : Amen – 03 : Panic – 04 : Dome Of War - 05 : Blind – 06 : Heartbreak Motel – 07 : Gates Of Dawn – 08 : Salimah – 09 : Kingdom Of The Pigs – 10 : Fallen Angels – 11 : The Musical War – 12 : Peace
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Pumpkin-T Le dimanche 13 mars 2022

Ville : MARSEILLE
J'avais adoré le clip d'In Memoriam sorti en fin d'année dernière. Je n'ai pas encore entendu l'album entier, mais ta chronique donne envie !
Commentaire de Ben : Merci. Kingdom Of The Pigs donne une assez bonne idée du contenu de The Musical War.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ASYLUM PYRE
Spirited away
SHINING
Animal
DAWNWALKER
House of sand
TRIBUNE
Elder lore/the dark arts
WILLS DISSOLVE
The heavens are not on fire
Chroniques du même auteur
ROCK BUNNIES
Speedmachine
SUPERSCREAM
The engine cries
MARILLION
Happiness is the road
ANTIGONE PROJECT
Antigone project
THE LAST EMBRACE
Essentia
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /