Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BLACK SABBATH - The rules of hell

Style : Heavy Metal
Support :  CD collector - Année : 2008
Provenance du disque : Acheté
42titre(s) - 188minute(s)

Site(s) Internet : 
OFFICIAL BLACK SABBATH WEBSITE
BLACK SABBATH FACEBOOK PAGE

Label(s) :
Warner
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 12/01/09
Black sab box !
Sensé être à l'abri des modes, notre très chère musique et ses innombrables déclinaisons n'en demeurent pas moins assujeties à des cycles. Ainsi, après 1983, le SAB était devenu objet de dérision. La reformation avec OZZY dans les années 90 avait conduit à une réhabilitation en grande pompe. Mais à l'exception de deux nouveaux titres studio parus sur le live Reunion en 1998, la formation originelle des fondateurs du heavy metal se contenta d'aligner les tournées basées sur les grands classiques.

Pendant toute cette période, il était de bon ton de renvoyer aux oubliettes toutes les formations du SAB ne comportant pas mister OSBOURNE.
C'était négliger la qualité foudroyante et incontestable des albums Heaven and Hell et Mob Rules gravés avec Ronnie James DIO en 1980 et 1981. Jusqu'à la reformation du SAB version DIO sous le patronyme HEAVEN AND HELL, avec tournées, DVD live et album studio (en préparation) dans la foulée. Du coup, la réédition remasterisée des quatre albums du SAB enregistrés avec DIO ne relève plus du blasphème anti-OSBOURNE mais au contraire du must absolu. Effet de mode et retournement de vestes grégaire !

Heureusement que la matière musicale, à savoir les albums Heaven and Hell (80), Mob Rules (81), le double Live Evil (1982), Dehumanizer (1992), est exceptionnelle (pour les deux premiers albums cités), au minimum surpuissante (pour les deux suivants). Le travail de remastering n'altère en rien la production tout simplement idéale de sir Martin Birch sur Heaven and Hell et Mob Rules, au contraire. Ce producteur hors pair avait su combiner ampleur et souci du détail ; le remastering renforce cet équilibre, avec une mention toute particulière aux lignes de basse dantesques de Geezer BUTLER. Le double live Live Evil (disponible pendant des années en version un CD avec amputation à la clé) n'est pas sauvé de ses défauts originaux (public presqu'inaudible notamment) mais il sonne encore plus massif qu'à sa sortie. Reste le cas de Dehumanizer, album méconnu, peu apprécié des fans et surtout peu couronné de succès à sa sortie, enfant orphelin d'une première reformation avec DIO au début des années 90. Il m'avait semblé à l'époque que le SAB avait perdu toute finesse et s'était contenté d'asséner des morceaux de heavy metal efficaces mais sans génie : l'impression demeure.

Les quatre albums sont disponibles séparément mais l'achat des quatre réunis dans un luxueux coffret baptisés The Rules of Hell permet de compléter l'achat de la Black Box (intégrale de la période OZZY). Le boîtier en deux parties sont très agréables à l'oeil et au toucher. Les livrets de chaque CD comportent les illustrations d'origine, plus une photo, plus des textes recontextualisant chaque disque. Hélas, il n'est nulle part question de photos à foison, des textes des chansons. Et pire que tout, un seul titre bonus nous est proposé, en l'occurrence la version de Time Machine qui figurait sur la bande originale de Wayne's World. Un scandale !

Même la version très décapante de Mob Rules de la bande orignale du long métrage d'animation Heavy Metal (Metal hurlant en français) est oubliée : incompréhensible ! Surtout quand on sait que la maison de disques Rhino a récemment publié à 5000 exemplaires un live à l'Hammersmith Odeon. Alors quoi, quelques bonus studio ou live, ce n'était vraiment pas la mer à boire.

Ceci dit, quand la musique est d'une telle qualité, quand le remastering est aussi pertinent, il faut avant tout s'attacher à l'essentiel, sans pour autant céder à un effet de mode. Car BLACK SABBATH avec DIO a, en l'espace de deux albums au début des années 80, a gagné le droit d'échapper à l'usure du temps.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WALPURGIS NIGHT
Under the moonlight
DAWNRIDER
Fate is calling pt 1
NOBLE SAVAGE
Killing for glory
AZKEN GARRASIA
Zorgin zorrotz
TARCHON FIST
Tarchon fist
Chroniques du même auteur
SEVEN WITCHES
Call upon the wicked
HAWKMOTH
Godless summit
PLANET GEMINI
Wicked
GODSLEEP
Coming of age
IRON FATE
Cast in iron
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente