Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MARENNA - Voyager

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 52minute(s)

Site(s) Internet : 
MARENNA WEBSITE
ROD MARENNA FACEBOOK

Label(s) :
Lions Pride Music
 (18/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 02/10/2022
Un fabuleux voyage en première classe !
Le Brésilien Rod MARENNA, très peu connu de par chez nous, a un passé musical conséquent (25 ans de carrière !). Alors remettons les pendules à l'heure (brésilienne) car son album va je le pense réveiller l'amour de certains qui comme moi se délectent du bon gros Hard US. Je vous avais déjà présenté son travail avec le MARENNA/ MEISTER sur l'album Out Of A Reach et son sublime EP solo Pieces Of Tomorrow. Allons droit au but car ce Voyager est un condensé de ces deux petits bijoux sortis tout droit de Hollywood Boulevard. Quand l'Amérique latine se met à glorifier les États-Unis cela donne cet album ! Il y a la puissance, le sens de la mélodie qui m'enflamme et le son pur de ces années MTV ou les POISON, WINGER, DANGER DANGER, DOKKEN écoulaient leurs albums par millions. Rod a la voix taillée pour le style, elle magnifie ce beau déluge de guitares et de mélodies radiophoniques. Ce qui est également remarquable c'est la variété des compositions. Rod a du écouter tous les "classiques" et il a su sans copier retranscrire sa passion pour cette époque. La sensibilité et l'enthousiasme une fois de plus se dégagent dans la musique que j'entends. Le cœur, l'âme des musiciens exalte chaque mélodie. Breaking The Chains met sur orbite Voyager. Gros son, guitares toutes en avant, la voix rock et puissante de Rod sont mises au service d'une mélodie entre DOKKEN, STRYPER, HOUSE OF LORDS. Intro travaillée à la guitare sèche puis déchaînement Hard Rock'n Roll pour un Out Of Line au refrain énergique. Ça pulse dans le bon sens ! Plus AOR Gotta Be Strong démontre que les Brésiliens savent soigner les mélodies. TYKETTO, WARRANT viennent se rajouter au palmarès des influences. C'est superbement mis en musique et là encore je suis admiratif devant tant de qualité. Le solo de Edu LERSCH et les parties de claviers de Luks DIESEL sont dignes des musiciens d'outre atlantique. Dans un "FM" plus européen peut être Wait est un joli petit hit qui me devient vite addictif. Quel plaisir d'entendre de tels titres en 2022 ! Le hard rock mélodique est bien vivant ! La pause "power-ballade" arrive avec Ain't Stranger To Love dans la plus pure tradition des AEROSMITH, FIREHOUSE. Belle mélodie, bon solo langoureux, arrangements sophistiqués, c'est réussi ! Si la mise en bouche des claviers et des chœurs de Hold Me ne vous font pas penser à Runaway de BON JOVI, c'est que vous avez occulté ce hit ! Mis à part ce clin d'œil au groupe au 120 millions d'albums vendus le reste du morceau n'a rien à voir avec cette composition légendaire. Perfect Crime est un "crime" parfait pour ce Hard-US mâtiné d'un AOR au doux parfum eighties. Le penchant pour le "classic rock" se fait ressentir sur un Voyager. Excellent titre encore qui tire vers le très haut cet album. Rod assure grandement aux vocaux. Très bon solo de Edu LERSCH à la façon d'un Steve LYNCH (AUTOGRAPH).
Too Young To Die est extrêmement bien construit, la rythmique est de feu ! Le refrain est hyper en place. Quelle bonne composition qui contient tous les ingrédients de la musique du "Sunset Boulevard". Un petit tour par CINDERELLA, EXTREME pour un très beau We Are United. Une chanson pleine de feeling. Simple peut être mais efficace ! MARENNA continue sur sa lancée Hard US/AOR avec un Wherever You Go dans un créneau RATT/DOKKEN/LILIAN AXE. La cover de So Close de HALL & OATES est un choix judicieux et leur va comme un gant. Classé N°11 aux USA et N° 4 au Canada en 1990, co-écrit et produit par Jon BON JOVI ce choix n'est pas dû au hasard. MARENNA vient concrétiser tout son investissement, son talent avec Voyager que je vous recommande chaudement. Merci à ces musiciens sincères qui entretiennent et renouvellent le rêve "Américain". Tout ce qui leur arrive est plus que mérité. Un super album qui va avoir un retentissement au-delà de l'Amérique latine.

MARENNA :

Chant : Rod MARENNA,
Guitare : Edu LERSCH,
Claviers : Luks DIESEL,
Basse : BIFE,
Batterie : Arthur SCHAVINSKI.
Mixage et mastering : Jonas GODOY
Production : Mauro CALDART

Breaking The Chains : cliquez ici

Chronique de MARENNA : Pieces Of Tomorrow : cliquez ici

Sortie de l'album le 30 Septembre 2022.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le dimanche 2 octobre 2022
Attiré par la mention de LILLIAN AXE (quel groupe !), j'ai écouté Breaking The Chains. C'est bien fait, accrocheur, efficace, avec un bon chanteur. Néanmoins, je trouve ça trop générique, avec ce petit plus qui fit la différence chez LILLIAN AXE (albums Poetic Justice et Pyschoschizophrenia).
JMM213 Le dimanche 2 octobre 2022

Ville : 91360
Belle chro qui donne vraiment envie d'aller écouter. La voix de MARENNA sur Breaking The Chains me fait furieusement penser à Jeff Scott SOTO, il y a pire comme comparaison !!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
RAKEL TRAXX
Rakel traxx
ZOMBIE MOTORS WRECKING YARD
Supersonic rock'n'roll
THE QUILL
Born from fire
KORITNI
Night goes on for days
BROTHER FIRETRIBE
Feel the burn
Chroniques du même auteur
PHIL VINCENT
Stigmata
SATIN
It's about time
CIRCUS OF ROCK
Come one come all
MARENNA/MEISTER
Out of reach
THE POODLES
Prisma
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /