Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SECRET SPHERE - Sweet bloody theory

Style : Melodic Speed Metal
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
SECRET SPHERE MYSPACE 

Label(s) :
Nuclear Blast
 (13/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 28/01/09
Italian heavy classique
Sweet Blood Theory est le cinquième album des italiens de SECRET SPHERE, groupe officiant dans un registre de power-speed métal assez classique. Pour ce cd, le groupe a choisi de développer un concept autour d'un roman écrit par Jw POLIDORI en 1814 (« le vampire »), connut pour être une des premières mentions en littérature du personnage désormais classique du vampire.

Et pour développer ce thème, le groupe revendique l'influence des films de Tim BURTON, dont l'univers il est vrai est torturé et glauque à souhait, tout à fait à une ambiance sombre et romantique...
Intéressés ? Intrigués ?...

Et bien, si tel est le cas, vous risquez d'être déçus !

En effet, cet album, sans être mauvais, n'est ni plus ni moins qu'un album de power-speed métal de plus.
Le concept est bien trop discret (seules quelques petites intros évoquent de très loin le génial cinéaste ou les vampires !), la musique, bien que carrée et plutôt bien produite, reste très, voire trop classique (on pense à HELLOWEEN (Bring On), mais en moins fun, à BLIND GUARDIAN, mais sans cette voix si particulière de Hansi KURSCH et sans le côté épique ou encore à AVANTASIA (Welcome To The Circus, All These Words), et la pochette, même si ce n'est qu'un détail, est assez vilaine, et très éloignée de la sombre classe des vampires !
Bref, un melting pot assez moyen de toutes les influences du groupe.

Alors certes l'ensemble est propre et bien interprété, avec de bons solis de guitare du duo de six-cordistes Aldo LONOBILE et Paco GIANOTTI et des roulements de double grosse caisse bien appuyés, certes la voix de Ramon MESSINA est efficace (sans atteindre toutefois la puissance d'un Tobias SAMMET, le grain particulier d'un Tony KAKKO ou les envolées suraiguës d'un André MATOS), et certaines chansons ressortent un peu du lot (le « single » Welcome To The Circus, All These Words).

Cependant, nous n'avons ici à faire au final qu'à un album de power-speed métal de plus, correct mais très classique, et loin des ténors du genre (dont SECRET SPHERE revendique l'influence), des vampires et de Tim BURTON.

Et si, en fin de compte, le problème venait du fait que le power-speed métal ne va pas du tout ni avec les vampires, ni avec Tim BURTON...

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Hellfire Paco Le jeudi 29 janvier 2009

Ville : Belley
Je n'ai pas écouté cet album, mais les trois premiers du groupe, chacun dans leur style, me bottent vraiment! Je trouve que les cataloguer Speed est peut etre un peu rapide parce que leur musique me semble plus complexe et recherchée que ce qu'on peut attendre d'un groupe de speed. Il m'a toujours fallu digérer les albums de Secret Sphere avant de les apprécier pleinement, mais ils ont pour moi une sacrée durée de vie! ;)
Raskal Le jeudi 29 janvier 2009

Ville : CHAMBERY
Etrange pochette en effet, pas vraiment vendeuse pour quelqu'un qui ne connaitrait pas le groupe...Bon peut être qu'un conseillé marketing a voulu "intriguer" pour faire écouter....! Mais j'ai bien peur que SECRET SPHERE reste à vie un bon groupe de 2ème catégorie...dans un style aujourd'hui également de 2ème catégorie...
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DRAGONFORCE
The power within
4TH DIMENSION
The white path to rebirth
IRON FIRE
Voyage of the damned
TRAUMER
Avalon
DREAM EVIL
In the night
Chroniques du même auteur
IRON SAVIOR
The landing
OZ
Burning leather
REBELL 8
Für mich ist es rock' n' roll
INGRIMM
Böses blut
HOLOPHONICS
Travel diary from inner landscape
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente