Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SPELLBLAST - Classified-v

Style : Epic Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du groupe
9titre(s) - 37minute(s)

Site(s) Internet : 
SPELLBLAST BANDCAMP
SPELLBLAST WEBSITE
SPELLBLAST FACEBOOK
SPELLBLAST YOUTUBE

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 27/11/2022
Le mystère de l’épidémie de chutes brutales enfin résolu ?
J’aime encore à creuser dans la bonne vieille carrière du heavy metal et vous rapporter quelque pépite qui risquerait sans cela d’échapper à vos détecteurs de métaux précieux. Celle d’aujourd’hui nous provient d’Italie, elle est taillée dans le plus pur style classique des années 80 et pourtant… un mystère demeure.

SPELLBLAST s’est formé en 1999 et a déjà réalisé 4 albums longs avant celui-ci. Trois d’entre eux ont d’ailleurs été chroniqués par Metal Intégral : Horns Of Silence (2007), Battlecry (2010), et Nineteen (2014). Nous n’avons donc pas affaire à des perdreaux de l’année. Notons toutefois que le line-up a été étrangement renouvelé autour du pilier, Luca ARZUFFI, entre Of Gold And Guns (2018) et l’album qui nous préoccupe aujourd’hui : Classified-V. Sans qu’aucune explication rationnelle ne l’explique, le batteur s’est volatilisé. Certains parlent d’un enlèvement extra-terrestre, ou d’un portail vers une autre dimension ouvert dans une épicerie de Bergame. Rassurez-vous, le groupe devrait annoncer un line-up complet d’ici la fin de l’année.


Si nos italiens étaient connus pour leur teinte folk sur les albums précédents, oubliez cette réputation. Classified-V a quasiment fait table rase de cette tendance pour se centrer sur un metal très NWOBHM avec un accent épique qui confère à l’ensemble une couleur power metal. Les fans de beaux solos de guitares trouveront sur l’album matière à se régaler, de même que les amateurs de riffs serrés et tranchants. Question chant, SPELLBLAST nous avait habitué à du haut niveau avec ses précédents chanteurs. Garant de cette continuité, Gabriele BRUNO n’a pas à rougir du travail accompli. Il possède en effet un timbre agréable avec un très léger éraillement, mais aussi la puissance nécessaire pour donner de l’ampleur aux envolées épiques et même un brin de hargne qu’il met étonnamment au service d’un phrasé thrashy sur certains passages de The Dyatlov Pass, bref une très riche boîte à outils pour aborder des textes pour le moins… étranges.

En effet, véritable tour du monde des énigmes surnaturelles, l’album nous met dans la position des enquêteurs des X-Files. Nous passons ainsi de l’étonnant signal capté en 77 par un radiotélescope du projet SETI, à la fameuse peinture hantée intitulée The Hands Resist Him, à la disparition inexpliquée des gardiens du phare de l'île d'Eilean Mòr, à la mystérieuse volatilisation des colons du camp de Roanoke, à la mort suspecte des neuf randonneurs du col Dyatlov, à la folle épidémie qui a poussé des dizaines de strasbourgeois à danser jusqu’à la mort, au cas de Günther Stoll retrouvé nu et mortellement blessé dans sa voiture après qu’il eût fait d’étranges révélations à son épouse, à la cinquantaine de chiens qui se sont inexplicablement suicidés en sautant du pont d’Overtoun, pour s’achever par le cas du village de Woolpit où apparurent soudain deux enfants à la peau verte.

Les titres sont rondement menés cependant, je suis un peu chagriné par ce mystérieux mal qui semble paralyser SPELLBLAST au moment de composer de vraies outros. S’il n’y avait qu’un ou deux titres brusquement interrompus pour faire un effet de style, je comprendrais. Hélas, le virus de la chute brutale contamine ici tous les morceaux. Ce genre de fin brise l’envoûtement de la chanson et nous ramène à chaque fois sur Terre sans ménagement. Peut-être est-ce l’effet recherché ? Comme si le groupe partait dans un délire à la Fox MULDER et qu’à la fin Dana SCULLY balance une réplique bien rationnelle qui calme le jeu. Vous êtes très forts, les gars ! Vous vouliez parler de mystères et pour cela vous avez recherché un élément esthétique qui fasse écho à votre concept. L’idée de la chute brutale de TOUS les morceaux qui laisse l’auditeur pantois est grandiose !

En outre, sur Classified-V les passages d’excellence sont nombreux. Je vous ai déjà parlé des solos qui sont tous terribles, mais comment résister à la très maidenienne ouverture de The Wow Signal ? Je me laisse aussi vraiment embarquer par le groove de The Raonoke Colony grâce à une section rythmique très puissante et à son refrain viral. L’un de mes titres préféré est The Dyatlov Pass où alternent une cavalcade assez agressive et un refrain très ample. Toutefois, mon morceau préféré est The Dancing Plague qui me donne vraiment l’irrésistible envie de participer à la mortelle sarabande dont il est question. J’adore le changement de rythme dans The YOGTZE Riddle qui précède un solo torride assorti de jolies twin guitars. Enfin, que dire du refrain de Children Of Woolpit ? Il est tellement épique qu’il frôle l’hymne à la façon d’un standard des premières heures de MANOWAR.

L’excellent concept, les délicieuses vibrations des 80s mises en valeur, à la fois par une interprétation pointue et par une production claire et punchy, font de Classified-V un album qui mérite d’être écouté et réécouté jusqu’à ce que vous découvriez les clefs des énigmes qu’il renferme.

***


SPELLBLAST est composé de :
- Luca ARZUFFI, guitare ;
- Giuseppe ZANI, basse ;
- Francesco FISOGNI, guitare ;
- Gabriele BRUNO, chant.

***


Extrait de Classified-V :
- The Wow Signal : Cliquez ici pour une vérité qui est ailleurs !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Pumpkin-T Le mercredi 21 décembre 2022

Ville : MARSEILLE
Allez, je te suis sur ce coup, JM et je transforme le 17 en 18... sans me faire prier.
JMM213 Le lundi 28 novembre 2022

Ville : 91360
Excellente chronique alliant le plaisir de la lecture et une analyse clinique et remarquable de la performance de ce très bon groupe transalpin. Pour moi, la note méritait même un point de plus !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
VERITATE
The chosen one
ETERNAL CHAMPION
Ravening iron
LUCA TURILLI'S RHAPSODY
Ascending to infinity
ETRUSGRAVE
Masters of fate
MAUSOLEUM GATE
Mausoleum gate
Chroniques du même auteur
NINGEN ISU
Kuraku
TARAH WHO?
Supposedly a man
MAD CHICKEN
Eggsplosion
FIREFORCE
Rage of war
BOZ
Fury of pegāna
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /