Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LANDFALL - Elevate

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 51minute(s)

Site(s) Internet : 
LANFALL FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (17/20)

Auteur : JMM213
Date de publication : 07/12/2022
Le hard mélodique sur son petit nuage
Si je vous parle du Brésil, vous pensez tout de suite à RIO et sa plage de Copacabana (à ce sujet, je conseille plutôt celle d'Ipanema moins tape à l'oeil !). Vous vous voyez bien déguster une caipirinha bien fraîche, tout en regardant un match de football (c'est de circonstance en ce moment !) Eh bien, sachez que le Hard Rock semble s'y plaire également. La preuve avec LANDFALL, un groupe qui sort son deuxième album, Elevate, chez Frontiers, un label qui sait dénicher des talents, on ne peut dire le contraire. Le groupe est composé, depuis sa formation en 2017 de Gui OLIVER, au chant (AURAS), Marcelo GELBCKE, à la guitare, Thiago FORBECI à la basse et Felipe SOUZZA derrière les fûts. La tonalité générale de l'album se situe entre le rock mélodique à la JOURNEY et quelque chose de plus lourd et travaillé comme MISTER BIG ou DOKKEN. Ce qui est sûr, c'est que la palette est variée, avec une belle qualité d'écriture. A ce propos, Felipe SOUZZA, le batteur, résume assez bien la situation en précisant "qu'ils proposent des tonalités puissantes, avec des fondations et des harmonies bien construites et des mélodies vraiment accrocheuses". Le programme est alléchant, n'est-ce pas ? Ah, j'oubliais, la prise de son est tout à fait dans les standards du genre, il n'y a donc aucun souci à se faire sur ce point.

Never Surrender débute l'album, en posant bien les fondations. C'est un brûlot de hard rock qui pulse fort, à la limite du Heavy avec un festival de guitare bien véloce ! Two Strangers, le premier single sorti, enchaîne sur le même tempo, à la différence près que le refrain est complétement "catchy". Le solo est encore une fois rapide et efficace. Marcelo GELBCKE s'impose à moi comme un sacré client ! Je constate que ces deux premiers morceaux lancent l'album sur un rythme plutôt élevé.

Waterfall vient tempérer tout ça. C'est un mid-tempo qui démarre sur des croassements de corbeaux, pour vous fixer l'ambiance. C'est épique et assez sombre avec, par moments, une rythmique syncopée étonnante. Le refrain est vraiment magnifique et le solo est superbe. Ici, je suis plus proche de MISTER BIG que de JOURNEY. Je cite ce dernier groupe car j'ai lu que la voix de Gui OLIVER était souvent comparée à celle de Steve PERRY. Pour ma part, je trouve que Gui OLIVER possède plus de blues dans sa gorge. Je dirai qu'il se rapproche plus d'un chanteur comme Eric MARTIN, mais c'est juste une question de goût. Rescue Me, continue et la voix se pose, tout à la fois puissante et délicate. Il y a un petit solo de basse tout en finesse qui "passe crème" avant que la guitare ne s'envole dans un solo resplendissant sur fond de riff bien serré. Plus AOR, Heroes Are Forever est un titre entièrement "radio-friendly". Il est d'ailleurs sorti en single, et je suis tout à fait d'accord avec ce choix. Il y a beaucoup de finesse sur le couplet, magnifié par de superbes choeurs et le refrain, flamboyant, est imparable. Le solo est encore un modèle. Allez, je veux bien concéder que l'on se rapproche de JOURNEY sur ce titre.

L'ouverture d'Elevate, chorusée, est majestueuse. C'est un mid-tempo qui groove avec une rythmique implacable. Le refrain est évident avec la voix de Gui OLIVER, qui est un régal, en adéquation totale avec la musique proposée. Le solo, bien long, est amené en majesté, époustouflant et brillant. Marcelo GELBCKE est un artiste de la six cordes ! Feels like Summer est un titre de Hard mélodique avec une rythmique bien charpentée, peut-être un peu trop convenu pour moi. Hope est un morceau plus intéressant. La voix se fait grave et pressante, avec des touches bluesy très agréables. C'est particulièrement remarquable lorsque le morceau se calme. Puis la guitare remet la machine en marche pour finir le morceau en beauté. Shadow Of Love, enclenche le turbo avec du Hard mélodique totalement débridé et survitaminé. Le solo part à toute vitesse, rapide et fluide. Je reprends mes esprits avec The Wind, le slow que j'attendais avec impatience et je ne suis pas déçu ! la voix se fait plus douce et ensorceleuse. La mélodie est déroutante et difficilement cernable. Le titre ne livre tous ses secrets qu'après plusieurs écoutes, ce qui démontre un joli travail de composition. Le solo de guitare à la fin est plein de feeling, avec une superbe touche progressive. L'album se finit sur les chapeaux de roue avec Chance To Destiny qui est un modèle de Hard mélodique. La voix de Gui OLIVER se fait chaude et enveloppante. Le refrain est "catchy" au possible, tellement évident. Le solo est une petit perle remplie de couleurs chatoyantes.

Cet album fait preuve d'une belle unité. Le groupe a tout compris du Hard mélodique avec une aisance technique de premier ordre et un chanteur de haut niveau. LANDFALL maîtrise tous les codes sans concéder la moindre facilité d'écriture. C'est une valeur sûre, du solide, je vous dis !

L'album sort le 9 décembre.

Heroes Are Forever : cliquez ici

Two Strangers : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le mercredi 7 décembre 2022
Une chronique qui résume parfaitement cet album ! Album très sérieux et d'excellentes qualités mélodiques ! Rock'On !
Commentaire de JMM213 : Merci pour le commentaire. Oui, le tout est très mélodique, avec un chanteur qui fait un travail remarquable !
Laudrome26 Le mercredi 7 décembre 2022

Ville : Romans sur Isére
Belle chronique ! Cela fait envie !
Commentaire de JMM213 : Merci ! Tu peux y aller sans problème. Des sud- américains comme on aime. Du groove, de la passion !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
AOR
L.a temptation
CHRIS ANTBLAD
Age of concord : soldier of fortune
PERFECT PLAN
All rise
STRANGERLAND
Echoes from the past
SAPPHIRE EYES
Magic moments
Chroniques du même auteur
FANS OF THE DARK
Fans of the dark
TARMAT
Out of the blue
HEART LINE
Original seeds
GINEVRA
We belong to the stars
GATHERING OF KINGS
Enigmatic
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /