Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
RIVERSIDE - Id.entity

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  MP3 - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 52minute(s)

Site(s) Internet : 
RIVERSIDE WEBSITE
RIVERSIDE FACEBOOK

Label(s) :
Inside Out
 (18/20)

Auteur : JMM213
Date de publication : 07/01/2023
Une identité et un caractère bien marqués !
Aujourd'hui je vous emmène à la rencontre de musiciens d'un pays que je n'avais pas encore visité lors de mes pérégrinations musicales. RIVERSIDE est un groupe de Rock/Métal progressif en provenance de Pologne, de Varsovie pour être plus précis. Ils sont loin d'être des inconnus, surtout dans leur pays et je pense sincèrement qu'il méritent une plus grande reconnaissance. Je résume brièvement leur histoire : En 2003, sort leur premier album. Il sera suivi de 8 autres, ID.Entity étant leur dernière œuvre. En 2016, leur guitariste, Piotr GRUDZINSKI, décède soudainement. Ils décident de continuer un certain temps sous la forme d'un trio, Mariusz DUDA prenant à son compte les parties de guitare. Depuis 2020, Maciej MELLER est venu les rejoindre à ce poste. Le groupe est désormais constitué de Mariusz DUDA, chant, basse et composition, Piotr KOZIEADZKI à la batterie, Michal LAPAJ aux claviers et Maciej MELLER à la guitare. Enfin, je ne serais pas complet, si j'omettais de citer l'excellente chronique de Ben (cliquez ici) d'un de leurs albums paru en 2009. Rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Friend Or Foe, le premier morceau donne tout de suite le ton. Le son est énorme tout en restant très clair. C'est déjà pour moi un point très positif. L'intro aux claviers est majestueuse, puis la batterie impulse le rythme avant que la basse, métallique à souhait, ne vienne enrober le tout. Le chant de Mariusz DUDA se situe dans les medium, tout en velours et sans aucune agressivité. C'est un morceau de rock progressif, flirtant avec la "new wave" des années 80. C'est de la musique directe, évidente, assimilable dès la première écoute. Landmine Blast prend la suite avec une ambiance bien progressive et c'est à ce moment que l'inspiration principale du groupe fait son apparition. En effet, le tout lorgne fortement vers PORCUPINE TREE, avec en plus une ambiance orientale que n'aurait pas renié MYRATH, l'excellent groupe tunisien de métal prog. Je remarque, pour mon plus grand plaisir, que la ligne de basse de Mariusz DUDA est fondamentale, avec un côté hypnotique assez fascinant. Big Tech Brother débute avec une annonce radiophonique avant qu'un mouvement typé Jazz Rock ne vienne s'établir, suivi d'une atmosphère planante que n'aurait pas renié PINK FLOYD. La voix de Mariusz DUDA vient s'imposer, avec une grande pureté. Quelle classe ! Encore une mention spéciale pour cette basse énorme. Quel plaisir, je sais je me répète !Post-Truth alterne entre le rock progressif et quelque chose de plus métallique. Encore, une fois la ligne de basse est remarquable, je vous promets, j'arrête.... L'assise rythmique se fait plus dure au fur et à mesure du déroulé du morceau avec une guitare plus agressive. A la fin du morceau, un piano classique tout en mélodie s'installe en douceur.

The Place Where I Belong est le morceau le plus long de l'album avec ses plus de 13 minutes. Bien entendu, lorsque vous vous trouvez en face d'un morceau d'une telle taille, vous vous doutez bien que le caractère progressif va être très présent et cela ne rate pas ! Il y a tous les changements de climat et d'ambiance que vous voulez, avec des passages à l'orgue Hammond du plus bel effet, et toujours cette ligne de basse qui s'enfonce profondément dans la tête. Je ne parle même pas du chant, tellement en adéquation avec la musique proposée. Pour vous donner une idée, par moments je retrouve le timbre de voix de Murray HEAD. En tout cas, tout amateur de progressive qui se respecte y trouvera son bonheur, car tout y est, y compris les soli de guitare évanescents. I'm Done With You débute sur un son de basse bien "fuzzy", puis le thème se met en place. Il y a des passages de Metal Prog avec du riffage de première qualité et encore une fois, ce petit côté arabisant impulsé par les claviers. La voix prend par moments des accents très graves assez impressionnants, tout à fait différents de ce à quoi nous a habitué Mariusz DUDA.

Self Aware, le dernier titre, me fait voyager, c'est du moins comme cela que je le ressens, sur les terres de POLICE avec cette rythmique chaloupée et "groovy" si caractéristique du groupe anglais mais aussi avec ces oh oh oh ! bien placés. Alors, bien sûr, le fait que Mariusz DUDA soit chanteur et bassiste y est certainement pour quelque chose, comme d'ailleurs les parties de guitare rythmique, qui me font immanquablement penser à Andy SUMMERS. La fin planante installe une superbe ambiance. C'est un morceau très élégant qui clôt de la plus belle des façons ce bel album.

Voila encore pour moi, une bien jolie découverte d'un groupe qui délivre un rock progressif tantôt solidement charpenté, tantôt basculant vers une tendance psychédélique. C'est en tout cas un vrai bonheur d'écoute !

L'album sort le 20 janvier.

Self Aware : cliquez ici

I'm Done With You : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le samedi 7 janvier 2023
Le style du groupe est moins Metal progressif, moins sombre également qu'à leurs débuts. Pour un résultat excellent, qui rappelle quelque peu le Prog du début des années 80. Très beau !
Commentaire de JMM213 : Excellente analyse Alain ! Rien à rajouter. Enjoy.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DREADNOUGHT IN THE POND
0=1
KING BUFFALO
Regenerator
MALOMBRA
T.r.e.s
COMPASS
Theory of tides
SOUND OF CONTACT
Dimensionaut
Chroniques du même auteur
ARCTIC RAIN
Unity
STARDUST
Kingdom of illusion
MANDOKI SOULMATES
A memory of our future
SNARM
Till the end
COMPASS
Theory of tides
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /