15 / 20
01/02/09
The story begins
EMERALD SUN
 
CHRONIQUE REALISSE EN 2006 !

Issu de la vague grecque dont nous avions longuement parlée EMERALD SUN nous propose son premier album qui a du sortir sur le Label Encore Rec. Nous avions parlé d'eux dans notre n° 27 (page 24).
Si j'avais entre autre conclu que le groupe devait apporter plus de personnalité et de puissance pour dynamiser un style entendu des milliers de fois (le Speed Heavy mélodique), et bien en 2006 me voici en partie satisfait de leur évolution.

Si le groupe lorgne encore trop sur le HELLOWEEN mi 80 à la sauce Speed Mélodique italien, je vous assure que EMERALD SUN a su y apporter tous les ingrédients nécessaires pour que passent sans forcer les 54 minutes de ce CD ! Tout d'abord de la puissance grâce à une (relative) bonne production, puis du dynamisme, comme l'on dit « ça joue » et enfin une interprétation irréprochable. Pas de temps mort du début à la fin et de très bons soli qui rehaussent le niveau des compositions, seul le chant reste encore perfectible. Fan du style ou non, force est de constater que ces jeunes apprennent vite et que les progrès depuis la démo de 2004 sont énormes ! Ecoutez le titre Heavy Metal vous aurez un aperçu de la fougue du groupe !

Pour conclure EMERALD SUN malgré un talent et un professionnalisme avéré, risque de payer son manque de personnalité...
Qui sait avec le prochain album aurons nous une autre bonne surprise?

Partie artistique (pochette, livret): 3/5
Interêt pour les fans de 80's Heavy Metal: 3/5
Interêt pour les fans de Métal en géneral: 3/5
RASKAL The French Warrior donne : 14/20
RASKAL L'Objectif donne : 16/20
Raskal
Date de publication : dimanche 1 février 2009