Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MIDNITE CITY - In at the deep end

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2023
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 42minute(s)

Site(s) Internet : 
MIDNITE CITY FACEBOOK
MIDNITE CITY WEBSITE

Label(s) :
Pride & Joy Music
 (19/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 08/06/2023
Hard-fm haut de gamme !
MIDNITE CITY, groupe anglais, nous propose en ce magnifique mois musical de juin 2023 son 4ème album studio, 5ème si je comptabilise le EP 5 titres acoustiques sorti en 2019 intitulé Open Invite. 3 chroniques se sont insérées sur les pages du site, les liens sont en dessous de ces écrits.
Ce nouveau In At The Deep End, qui sort le vendredi 23 juin 2023, m’offre 42 minutes de "Melodic Rock" à claviers intitulé dans l’hexagone "Hard-FM".
Par conséquent, si vous aimez le deuxième album de BON JOVI, nos français avec le premier album de HEART LINE, les Indiscreet et Tough It Out de FM, le premier DANGER DANGER, TREAT et EUROPE époque 80’s, HONEYMOON SUITE, GLORY, BROTHER FIRETRIBE, WHITE WIDOW ou plus récemment GATHERING OF KINGS, TRANSWORLD IDENTITY, soyez les bienvenu(e)s ici.
Alors, globalement, il me semble qu’il n’y a que des "hits" ici. Seul Good Time Music en plage 5 me paraît plus classique avec une ligne de chant un peu moins mélodieuse et un refrain un peu trop répétitif.
Pour le reste, passée une petite et sympathique introduction de 42 secondes, le festin démarre avec un Ready To Go (bien vu) merveilleux. La voix du chanteur et guitariste Rob WYLDE (ex-TIGERTAILZ) illumine une composition nerveuse et mélodieuse à souhait. Les claviers (Shawn CHARVETTE) apportent un petit supplément d’âme gracieux. Le chant peut rappeler celui de Gerry MCGHEE des canadiens de BRIGHTON ROCK, pas mal d’aigus en moins et Ted POLEY (ex-DANGER DANGER) voire Jani LANE (WARRANT), pas mal d'aigus en plus. En tout cas, la ligne de chant et le refrain sont superbes ! Le solo de guitare est inspiré (Miles MEAKIN). Il y a un petit quelque chose dans l’articulation du refrain emprunt à la mouvance "glam" ultra mélodieuse (CRAZY LYXX, le dernier CRASHDÏET).
Pour la suite, quasiment que des "hits" s'enchaînent dans la même mouvance Hard-FM. En plage 3, j’ai pensé fortement à FOREIGNER et TREAT sur ce délicieux mid-tempo qu’est Hardest Heart To Break. Le deuxième mid-tempo Beginning Of The End est un cousin germain, ou plutôt anglais d’Hysteria de DEF LEPPARD. Aucun plagiat, juste l’esprit qui s’incarne dans la musique de MIDNITE CITY. Le slow It’s Not Me It’s You est une pure merveille, avis aux amatrices, amateurs… Plus nerveux également, Raise The Dead relève la sauce en plage 9, dans l'esprit du premier titre. Excellent équilibre que la disposition des chansons…
Bref, les autres titres sont des petits bijoux de Hard-FM.
Josh" Tabbie" WILLIAMS à la basse fait le travail et derrière les fûts, MIDNITE CITY a remplacé Pete NEWDECK (EDEN'S CURSE, NEWMAN, Tony MILLS, BLOOD RED SAINTS), également compositeur sur l’album précédent, par Ryan BRIGGS, parfait dans le style.
L’incontournable et talentueux Chris LANEY (PRETTY MAIDS, CRAZY LIXX, RONNIE ATKINS, BLACK RAIN, GATHERING OF KINGS etc.) a parfaitement mixé l’album. Production ad hoc du groupe !
Attention à celles et ceux qui ont aimé le groupe jusque là, cet album regorge de claviers et marque une évolution du style du groupe, sans renier complètement son passé...
Bref, pour les anciens métallurgistes des années 80, voilà une belle offrande et un hommage plus que réussi à ces années dorées du Hard-Rock mélodieux à claviers… Et pour les jeunes qui découvriront cet album, un style qui regorge de pépites depuis la fin des années 70 ! À découvrir, entre autres, sur notre site adoré…

Albums :

Midnite City (2017) : cliquez ici
There Goes The Neighbourhood (2018) : cliquez ici
Itch You Can’t Scratch (2021) : cliquez ici

Singles :

Girls Gone Wild : cliquez ici

Someday : cliquez ici

Rock’On !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Gribouille Le dimanche 2 juillet 2023

Ville : Palluau
Etant un fan des années 80', je ne vais donc pas hésiter à écouter cet opus qui semble combler mes envies. Merci à toi Rémi pour cette chronique, à suivre....
Commentaire de Rémifm : Rock'On Gribouille ! J'ai adoré, comme écrit cet album ! Je te souhaite le même plaisir...
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DEVOLT
Grey
RECKLESS LOVE
Invader
ALL 41
The world's best hope
HOUSE OF LORDS
Big money
BLOWSIGHT
Shed evil
Chroniques du même auteur
FRONTIERS ROCK FESTIVAL
Official compilation
KAMELOT
Ghost opera the second coming
KINGDOM COME
Rendered waters
SABATON
The great war
RICHIE KOTZEN
Bootlegged in brazil
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /