Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
JEFF PARIS - Race to paradise

Style : 80's & 90's Re-releases
Support :  CD - Année : 1986
Provenance du disque : Acheté
13titre(s) - 56minute(s)

Site(s) Internet : 
JEFF PARIS WEBSITE
JEFF PARIS FACEBOOK

Label(s) :
Bad Reputation
 (19/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 19/12/2023
Le "paradis" perdu et retrouvé !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre
l'évolution de notre style préféré. Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel
(anecdotes, etc.)...Une chronique qui se veut 100% « passionnée » et « nostalgique » et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! …... Bon voyage !


Cela fait plusieurs années que je suis à la recherche de ce premier album de Jeff PARIS. Et oh ! Miracle ! Un label français de surcroît BAD REPUTATION a eu les droits pour le ressortir. On leur doit entre autres les rééditions de HURRICANE, ALIAS, BEAU NASTY, WILDSIDE, GANAFOUL… Là je les félicite de cette initiative et je me dis que je suis comblé. La pochette surprenante ressemble à une toile de maître. Au dos on voit Jeff PARIS qui vient comme pour préciser que l'on va avoir à faire à du bon hard rock. Cet album va me permettre de vous présenter ce musicien si méconnu, sous estimé et parfois même carrément oublié. Et pourtant quel guitariste, chanteur, compositeur, producteur. Je l'ai connu avec son deuxième album solo Wired Up de 1987 que j'avais grandement apprécié. En 1988 trois titres de cet album One Night Alone, Charmed Life et surtout le fantastique hit Cryin' (N°22 aux USA) furent repris par VIXEN. Un autre Waiting For Love chanté par ALIAS sera N°91au Billboard et N° 4 au Canada. Il composera avec YESTERDAY AND TODAY sur tout l'album In Rock We Trust (1984) sous son vrai nom Geoffrey BRILLHART LEIB. En 1990 on le voit aussi co-écrire Let It Go sur Ten un autre opus des Californiens. On lui doit aussi Lucky This Time de Mr BIG (1991), Gotta Let Go, Hit & Run de Lita FORD en 1984. Il a joué tous les claviers sur le célèbre premier album de CINDERELLA (ah la power-ballade Nobody's Fool !) en 1986. Il a de plus collaboré avec Stevie SALAS, Michael SEMBELLO, XYZ, Sheena EASTON. Pas mal pour un "inconnu" non ? Je me devais de lui rendre tout le plaisir qu'il m'a apporté à travers sa musique. Je me sens porté d'une mission, d'un devoir de mémoire en quelque sorte. Une question se pose avant tout...cet album sera-t-il à la hauteur de mon attente ? Vu les musiciens, Roger FIETS, basse, Jeff à la guitare, chant, claviers, synthétiseurs, Bob MARLETTE (ROKO, THE STORM, LYNYRD SKYNYRD….) et Pat TORPEY batterie et futur Mr BIG, cela fait du beau monde. Sans compter la participation à l'écriture d'un certain génie, Michael THOMPSON (Michael THOMPSON BAND). Mes écoutes semblent faire pencher mes goûts pour Wired Up, l'album suivant, néanmoins je peux affirmer que Race To Paradise vaut le coup. L'ambiance est assez FM avec pas mal de claviers, de chœurs, le chant est juste, la voix est très agréable. Ce qui m'a frappé ce sont les solos fulgurants, étincelants et sulfureux de Jeff. Je le redécouvre comme un guitare héro. Pour moi c'est presque une révélation par rapport à toute sa discographie. Ma patience donc a été récompensée ! Jeff touche un peu à tout avec brio de ce qui émergeait dans ces années là. Son jeu est entre Reb BEACH (WINGER) et Warren DE MARTINI (RATT). Ça commence fort avec I'm Better un titre fulgurant ou la voix de Jeff donne sa pleine mesure. On est en plein dans le années quatre vingt ! WARRANT en moins hard rock me vient aux oreilles. Le solo est flamboyant. Le tempo se fait plus médium pour Mystery Girl, les claviers y prennent une place plus importante. Le refrain tout en harmonies est très AOR. J'aime beaucoup la voix de Jeff à la fois agressive et suave. La ballade My Girl penche du côté de la Westcoast et de Richard MARX. Une friandise fait toujours du bien. Je suis fan du solo de saxophone en plus… Le hard rock et les guitares reprennent du poil de la bête sur le nerveux Give It Away. Le refrain est fédérateur. Encore du beau travail a été fait sur les chœurs. Le solo est époustouflant. Dont' Make Promises sent le "hair" métal, l'accent est mis sur la mélodie. C'est mélodieux à souhait, du Hard US FM typé Hollywood Boulevard. Bien rock'n'roll Back On My Knees transmet une énergie folle. Les ondes positives découlent de cette composition ébouriffante. Hot Love est le type de morceau qui m'agrippe et ne me lâche plus. Il y a du WINGER, FIREHOUSE sur les rythmiques, la mélodie sonne comme du DOKKEN, Y &T ou DANGER DANGER. Je ne peux que dire bravo. Le solo finit de m'achever. Écoutez ce son de guitare et de claviers pour Rock Tonight, c'est un mélange idéal entre hard US et AOR. J'adore cette composition. Jeff effectue une démonstration d'efficacité sur le remuant Race To Paradise. Du bon hard rock, du rock'n'roll, de la guitare qui éclabousse le morceau tout est dit ! Quatre titres ont été rajoutés Saturday Nite, One Night Alone, Wired Up, I Can't Let Go. Ils sont présents sur le fabuleux Wired Up sorti en 1987. Le son est un peu plus puissant. À noter que Lucky This Time édité en 1993 est aussi très bon. Je suis entièrement satisfait de ce retour vers le futur salvateur et bienfaisant et de cette réédition inattendue. J'aimerai vous donner l'envie de découvrir ce musicien virtuose et tant méconnu, voir ignoré. Tout est fait pour attirer l'attention avec un livret hyper documenté, alors
partez avec moi à Los Angeles ! Jeff PARIS vous y attend de "guitare" ferme !

Race To Paradise : cliquez ici

Don't Make Promises : cliquez ici

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de cœur" en utilisant le moteur de
recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques " au niveau du menu).
Rechercher les mots: Oldies but Goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le mardi 19 décembre 2023
j'ai pour ma part un assez bon souvenir de l'album Lucky This Time (1993).
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MORTICIAN
No war & more
BETSY
Betsy
DAKTAL
The chosen
CLOCKWORK
Kill in time
ENCHANTER
Defenders of the realm
Chroniques du même auteur
SATIN
It's about time
NITRATE
Real world
SILENT TIGER
Twist of fate
GIRISH AND THE CHRONICLES
Rock the highway
LAND OF GYPSIES
Land of gypsies
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /