Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TWISTED TOWER DIRE - The isle of hydra

Style : 80's & 90's Re-releases
Support :  MP3 - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 72minute(s)

Site(s) Internet : 
TWISTED TOWER DIRE BANDCAMP
TWISTED TOWER DIRE FACEBOOK

Label(s) :
Nameless Grave records
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 28/12/2023
Solide réédition, remixée, remasterisée et augmentée, du 2ème album d'un groupe méritoire du metal épique
Cette réédition du second album des Américains de TWISTED TOWER DIRE m’offre l’occasion de saluer avec sincérité et chaleur l’investissement sans faille de cette formation au service d’un Heavy Metal épique et d’un Power Metal racé, tels qu’on les vit naître au cours de la décennie 80. Formé en 1995, le groupe ne correspondait pas à un quelconque courant porteur, alors en vigueur. Même dans la famille du Metal épique et du Power Metal, TWISTED TOWER DIRE ne semblait guère disposé à adopter un gros son rythmique, pas plus qu’à se perdre dans des arrangements pompeux.

Le combo publia en 1999 son premier album, The Curse Of Twisted Tower, sur le petit mais essentiel label anglais The Miskatonic Foundation (ASOMVEL, FUNERAL CIRCLE, IRONSWORD, MIRROR OF DECEPTION, PAGAN ALTAR, REVELATION, THE LAMP OF TOTH, THE LORD WEIRD SLOUGH FEG, le WARNING britannique : si ça, ce n’est pas de l’extrême bon goût ?!). Fidèle à un dispositif exigeant mais a priori connu de tous, c’est derechef sur le même label qu’en 2001 parut The Isle Of Hydra.

Au niveau des guitares (Scot WALDROP et Dave BOYD au service), songez à des riffs teigneux, à des solos incisifs mais mélodiques, à des harmonies de guitares, rappel des débuts d’IRON MAIDEN, mais aussi de SATAN et OMEN, voire, dans les moments les plus sensibles, des moments les plus intenses de WISHBONE ASH et de THIN LIZZY. Au niveau de la section rythmique, une basse nerveuse et agile (anime par Jim MURAD, également de WHILE HEAVEN WEPT) dynamise les riffs les plus rebattus, appuyée par une batterie (servie par Marc STAUFFER), au son certes un brin léger mais réactive aux nombreux changements de tempos et de rythmes. Restait à trouver un élément essentiel, à savoir un chanteur compétent, c’est-à-dire efficace et mordant, ample et parfaitement modulé : saluons la prestation solide et complète du défunt Tony TAYLOR (ISEN TORR, OCTOBER 31). Aucun excès, juste une prestation également partagée entre efficacité et prise de hauteur, avec un constant souci de maîtrise des lignes de chant. Convenons que cette réédition s’impose comme un hommage à ce fier vocaliste, trop tôt tombé au champ d’honneur.

Outre la maîtrise du style et la qualité de l’interprétation, The Isle Of Hydra proposait une collection de neuf compositions, toutes solides et sans faiblesses, néanmoins fort heureusement marquées par une saine diversité, dans un contexte stylistique on ne peut plus cohérent. Le groupe se montre aussi crédible dans des mid-tempos classiques, que dans des galopades plus tranchantes. Aucun ridicule ne se profile dans les passages ou dans les morceaux les plus sensibles. Autant dire que, déjà à l’époque, TWISTED TOWER DIRE maîtrisait son sujet avec passion et professionnalisme.

Cette réédition constitue donc un excellent prétexte pour (re)découvrir les débuts de cette formation honnête et méritante. D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’une republication dans son jus, mais bien d’une nouvelle version remixée et remasterisée, dans le respect du son originel, mais avec un gain de netteté et de dynamique. A contrario, la présence de quatre titres de cet album, captés en répétition, peine à convaincre. Certes, le groupe s’y montre complètement frondeur et libéré, mais le son monolithique et brouillon arase l’intérêt initial. Autre écueil récurrent dans la discographique de TWISTED TOWER DIRE : la pochette ! Volontairement ou non, le combo collectionne les visuels clichés et laids, voire repoussants. Même la pochette de Crest Of The Martyrs (2003, troisième album), pourtant signée par le légendaire Derek RIGGS (créateur du mythique Eddie pour le compte d’IRON MAIDEN), ressemble à une concaténation bâclée de The Number Of The Beast et de Live After Death (de qui vous savez). Dans le cas présent, on s’embourbe dans une imagerie Fantasy et guerrière, suffisamment mal exécutée pour discréditer a priori l’acte d’achat. Surtout, passez outre, donnez une seconde chance à un groupe et à un album, qui relèvent certes de la seconde division (si l’on parle en termes de notoriété), mais que l’on doit respecter quant à son sérieux, à sa sincérité et à son talent intrinsèque.

Par ailleurs, si vous souhaitez connaître notre avis laudateur sur les sorties plus récentes du groupe, à savoir Make It Dark (cliquez ici) et Wars In The Unknown (cliquez ici)…

Vidéo de l’album : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le vendredi 29 décembre 2023
Content que cela te plaise !
JMM213 Le jeudi 28 décembre 2023

Ville : 91360
Tu as raison de dire que la pochette de l'album fait plus de mal que de bien (ceci est valable pour les autres pochettes de leur discographie également), car le power métal mélodique délivré est tout à fait recommandable. Ta référence à WISHBONE ASH est judicieuse lorsque j'entends les superbes harmonies de guitares. J'en ai profité pour écouter Wars In The Unknown, qui est un album remarquable. Merci pour la découverte.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
AMULANCE
The rage within and the aftermath
IRON CROSS
Iron cross
ENFORCER
Classic chicago metal
PAUL CHAIN
Alkahest
CEREBUS
Too late to pray
Chroniques du même auteur
SERMON
Till birth do us part
CRYSTAL VIPER
Possession
CATAMENIA
Cavalcade
POSTHUMANBIGBANG
Jungle eyes
LEVEL 10
Chapter 1
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /