18 / 20
13/03/09
Out of oblivion
ETHAN BROSH
 
ETHAN BROSH, talentueux guitariste américain nous propose en cette année 2009 un album digne du plus vif intérêt !
En effet, dès le premier titre, le fabuleux The Hit Man, nous plongeons vers la fin des années 80's pour ce qui se faisait de mieux aux States en matière de « Guitar Heroes » !
The Hit Man est un mélange de Sieur Joe SATRIANI (Surfing With The Alien) avec du RACER X ou M.A.R.S. par exemple ! Un titre bien rythmé, très SATRIANI mais avec une rythmique Heavy US ! Bref, le genre de titre que l'on écoute en boucle !

Avant de vous parler de la suite, nous vous citerons les trois invités de marque sur cet album : George LYNCH (ex DOKKEN entre autre), Greg HOWE (une des signatures de Mike VARNEY de Shrapnel Rec) et Joe STUMP (REIGN OF TERROR entre autre).

Ethan BROSH est vraiment inspiré par la fin des 80's et tout au long de ses onze titres, il nous emmène dans un univers musical délicat, technique et très mélodique. Entre SATRIANI du tout début ou surtout Marty FRIEDMAN (époque Scenes 1992), Ethan BROSH revisite cette époque avec des titres toujours percutants sur lesquels les guitares se veulent parfois « Heavy » (Dowload Spiral ou l'excellent Ancient Land par exemple).
Fans de 80's et de Heavy Métal vous pouvez vraiment vous procurez cet album qui vous fera passer un très bon moment et ce du début à la fin.
Côté influences, nous pensons aussi au meilleur d'un Tony MACALPINE ou encore Patrick RONDAT.
Nous n'avons pas le sentiment que Ethan fasse du racolage ou de la démonstration (même si bien sûr la démarche de faire un album instrumental quand on est guitariste est une forme de mise en avant de son talent !).
Au contraire l'album est vraiment construit intelligemment pour qu'il conserve son dynamisme, pour preuve il y a un titre en acoustique (le très sympa et hispanique Illusion) et juste après le titre le plus speed de l'album In A Sentimental Mood. Pas de risque donc de tomber dans une succession de titres soporifiques ou ennuyeux ! Seul peut être le Prélude de Bach n°4 de la fin est comme l'on dit « pour la galerie » !

A noter que l'absence d'une vraie batterie sur 8 titres n'est guère un problème tant la programmation des machines par Jessy BULLET et Terry TARAGANO est impeccable.
Bon, nous préférons quand même entendre Mike MANGINI taper sur ses fûts.
Le mix est excellent, en revanche la production manque d'un peu de dynamisme et peut laisser croire que l'album est sorti fin 80's !
Respect du style ou raté du mastering, difficile à dire !

Ethan BROSH , sans rien révolutionner mais avec un niveau prodigieux de maîtrise de l'instrument et de la composition démontre que ce type d'album est encore source de plaisirs et d'émotions en 2009 ! Night City, en plage 2 n'en est qu'un exemple sur 11 !

Bref, une fois encore, Magna Carta, label de qualité nous présente un de ses virtuoses six (ou douze) cordistes ! Merci.

Style : Instrumental
Partie Artistique Raskal : 3,5/5
Partie Artistique Rémifm : 4,5/5
Intérêt pour les Fans de 80's Heavy Metal Raskal : 5/5 (si instrumental)
Intérêt pour les Fans de 80's Heavy Metal Rémi : 5/5 parce que je fais confiance à Raskal !
Intérêt pour les Fans de Métal traditionnel en général Raskal : 4/5
Intérêt pour les Fans de Métal traditionnel en général Rémi : 4/5 parce que je fais confiance à Raskal !
RASKAL The French Warrior donne : 17/20
Rémifm The French Lover FM donne: 18,5/20
RASKAL L'Objectif donne : 17,5/20
Rémifm L'Objectif donne : 18,5/20

Une chronique, vous l'aurez compris, réalisée a deux pour des raisons de grandes qualités artistiques !
Rémifm
Date de publication : vendredi 13 mars 2009