Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Reportage :  AVANTASIA - PRATTELN - 13 AVRIL 2013 - LIVE REPORT + INTERVIEW ( AVANTASIA )
Date de publication : 17/03/13
Auteur : Hellfire Paco
Nouvel album oblige, une tournée s'annonce donc à nouveau pour Tobias SAMMET et son idée folle mais désormais réalisée j'ai nommé AVANTASIA. Notons que pour la première fois, au mois de juin, la France aura les honneurs d'accueillir le projet grandiloquent lors du HELLFEST !
Cette année encore s'annoncent des invités de grande marque à savoir Ronnie ATKINS (PRETTY MAIDS) , Eric MARTIN (Mr BIG) , Michael KISKE (UNISONIC) et bien d'autres !
C'est avec intérêt que je me suis rendu à PRATTELN pour assister à la première indoor du show improbable organisé par Töbias et "coaché" par Sascha PAETH .

Je savais la démesure annoncée par Tobias lui même qui avait indiqué sa volonté de présenter un spectacle de 3 heures...ce fut le thème de la journée en effet !

Démesurée, l'attente de 35 interminables minutes avant l'heure prévue du concert sans aucune information que ce soit...démesurée, l'affluence de la soirée puisque malgré deux dates d'affilée, le Z7 affichait complet ...démesurée, l’introduction grandiloquente sur le thème de l'Odyssée de l'Espace. Un peu "too much" pour démarrer le concert, d'autant plus que les 6 albums regorgent déjà de musiques d'ouverture appropriées.

Le concert démarre donc avec 35 bonnes minutes de retard après que les roadies aient apporté à la hâte deux retours au centre de la scène pour le chant et les aient installé en deux minutes. Problème technique ? On ne le saura pas mais pour avoir patienté quatre heures au dehors de la salle et entendu les balances se dérouler sur une bonne heure et demie , je me questionne encore sur la raison de ce retard et de cette précipitation . Je me dis alors que l'équipe , que dis-je , la Dream-Team de Tobias va devoir faire fort d'entrée pour effacer la longue attente de début de soirée. Las ! Sur Spectres , titre du nouvel album , qui ouvre le bal , le son laisse clairement à désirer comme si l'heure et demie de balance n'avait pas suffi . Passe encore , régler le son d'un projet si ambitieux et réussir à tout équilibrer au mieux n'est pas une mince affaire , mais lorsque c'est au tour de Ronnie ATKINS de faire son entrée en scène sur le deuxième morceau intitulé Invoke The Machine (une nouvelle fois tiré du nouvel album ) , tout tombe à plat puisque le scandinave est trahi par son micro.
Déception donc, au début de ce show car les problèmes semblent s'accumuler et les retour des musiciens semblent également défaillants . Bref , du retard , du pompeux , des ratés : ma première impression est vraiment mitigée. Mais peu à peu , le son se fait plus équilibré et l'on parvient enfin à entendre le chant de Tobias pour s'apercevoir que décidément, malgré tous ses efforts , certaines parties sont vraiment injouables pour lui en live. Démesuré je vous disais !
Il faut l'arrivée de l'exceptionnel Michael KISKE pour enfin apprécier un moment du concert : cet extraterrestre du Heavy Speed met tout le monde d’accord avec un chant proche de la perfection et absolument transcendant. Ce n'est pourtant pas le cas de cette première partie où les invités se succèdent et donnent un côté très spectaculaire à l'ensemble niveau visuel , mais où les rôles sont assez maladroitement répartis et cela se confirmera légèrement sur la durée.
En effet, Eric MARTIN prouvera quelques chansons plus loin qu'il est un excellent chanteur mais remplacer Jorn LANDE ( grand absent de la tournée ) n'est pas donné à tout le monde : une déception sur le titre Promised Land par exemple ! Et lorsque Tomas RETTKE passe en frontman pour interpréter Scales Of Justice , il s'agit d'un véritable massacre. J'écris cela avec beaucoup de tristesse car j'adore Tobias SAMMET , EDGUY et AVANTASIA mais j'avoue qu'à ce moment là du show , je suis réellement déçu de sa qualité.

Il faut une petite dizaine de titres avant de profiter enfin d'une machine qui tourne à peu près à plein régime ! Les bémols se portant cette fois sur le jeu de lumières ( démesuré et aveuglant ) , sur la tendance de Tobias à se répandre en blabla inutiles qui sont parfois amusants en anglais mais qui pour le coup , en allemand , passent beaucoup moins bien puisque votre serviteur n'a que de vagues souvenirs de la langue de Goethe et que l'affluence du soir au Z7 semble très cosmopolite et non pas exclusivement germanophone. On avait parfois l'impression qu'il s'agissait d'une répétition géante où les musiciens se chambraient entre eux sans trop se soucier du public. Pour terminer les regrets sur la répartition curieuse des rôles au chant. Il me semble que le phénoménal Ronnie ATKINS possède les capacités vocales pour être bien plus présent qu'il ne l'est. Il en va de même pour Michael KISKE dont l'excellence n'est même pas à commenter. Ces deux là sont exceptionnels et manquent de temps de jeu comme le disent si bien les footeux !

Pourtant , le show décolle à partir du titre The Scarecrow notamment et la magie commence à opérer : le défilé des chanteurs , la puissance des chansons , l'aisance scénique de la plupart des invités avec une mention très spéciale à Ronnie ATKINS qui fait le métier comme s'il s'agissait de son propre projet ! Michael KISKE n'est pas en reste puisqu'il est d'humeur taquine et semble s'amuser à faire le pitre tout en laissant apparaître un semblant de sérieux. Voilà quelque chose que l'on doit rendre à Tobias : il sait s'entourer d'invités prestigieux mais également humbles : ils se respectent les uns les autres et respectent leurs fans. Ils donnent tant et plus à l'image de Sascha PAETH pourtant diminué par une blessure à la main mais qui délivre chacun de ses solos avec une maîtrise parfaite , à l'image de Bob CATLEY enfin plus présent qu'auparavant et qui enchante, et même envoûte malgré les années ... le sourire toujours aux lèvres , le bonheur d'être présent ! Voilà qui vient effacer une pénible mise en route !

Et Tobias dans tout ça ? A l'image d'une des blagues faites avec un de ses invités on pourrait dire qu'on se passe bien de lui puisque le maître à penser du projet est absent sur plusieurs titres ! Mais cela serait pousser un peu loin la critique : SAMMET est avant tout un frontman hors pair et il lui suffit désormais d'apparaître et d'esquisser quelques gestes pour que le public réponde instantanément ! Il en joue mais il sait également beaucoup donner : il sait le faire et il le fait très bien. C'est un véritable jeu d'acteur showman qu'il délivre dans le plus pur plaisir et la bonne humeur manifeste. Et ça, c'est plus qu'agréable et ça n'a pas de prix ! Bien sûr , il souffre , le bougre , lorsqu'il s'agit de s'offrir des montées dans les ( très ) aigus, mais il chante remarquablement bien dès lors qu'il pousse moins et reste dans son registre. Ce timbre si particulier est maîtrisé à merveille et le reste du show fait défiler les titres tubes , les invités stars et régale enfin le public patient , connaisseur mais surtout cent pour cent enthousiaste !

Après trois heures d'un spectacle en rodage , il est temps de se quitter sur Sign Of The Cross ! Depuis le rappel la salle du Z7 est chauffée à blanc et la température monte en même temps que les décibels. Les mines réjouies des musiciens prouvent que la soirée est réussie pour tous au final.
Un concert qui a mis du temps à démarrer , le temps certainement , de trouver ses marques , mais un concert à nouveau impressionnant , tout en démesure !
A voir après quelques dates alors que tout sera calé à la seconde près ! Au HELLFEST notamment, le show devrait être grandiose...



SET LIST PRATTELN 13 AVRIL 2013

Spectres
Invoke the Machine
Black Orchid
Reach Out for the Light
Breaking Away
The Story Ain't Over
The Great Mystery
Scales of Justice
What's Left of Me
Promised Land
Sleepwalking
The Scarecrow
Stargazers
Farewell
Shelter from the Rain
In Quest For
The Wicked Symphony
Lost in Space
Savior in the Clockwork
Twisted Mind
Dying for an Angel
Encore:
The Seven Angels
Avantasia
Sign of the Cross





Extraits de l'interview réalisée au mois de Mars dernier avec Tobias SAMMET

DE L'ORIGINE DU PROJET...

" J'avais dit que je n'écrirais plus pour AVANTASIA après la longue tournée et les festivals qui ont suivi la sortie de Wicked Symphony et Angel Of Babylon et j'ai donc travaillé sur d'autres projets comme le nouvel album d' EDGUY intitulé The Age Of The Joker. Mais lorsque je me suis enfin retrouvé chez moi, j'ai ressenti cette irrésistible envie, ou plutôt ce besoin d'écrire pour le projet AVANTASIA. C'est quelque chose qui vient naturellement et ce projet fait partie de ma carrière. J'ai donc commencé à écrire fin 2011 et tout s'est étendu sur environ une année : j'ai pris le temps de bien composer sans aucune précipitation et le résultat est vraiment le fruit d'un travail appliqué."

POURQUOI " THE MYSTERY OF TIME " ?

" Le concept de l'album vient du fait que j'avais envie d'écrire sur le temps. Si tu regardes autour de toi de nos jours, tu te rends compte que les gens courent après le temps, se plaignent de ne jamais en avoir assez mais ne savent pas vraiment pourquoi. C'est un peu comme s'ils fuyaient mais ne savaient pas ce qu'ils fuyaient exactement. Et j'ai voulu écrire là dessus pour que les fans réfléchissent par eux mêmes à ce sujet. Je pense qu'à cause de notre façon de vivre actuellement on laisse de côté de nombreuses choses... On ne se laisse plus le temps de penser, de réfléchir...la spiritualité est vraiment abandonnée et j'ai voulu écrire une histoire qui parle de ce sujet actuel.
Tout se déroule dans une petite bourgade anglaise du 19e siècle et raconte les aventures d'un scientifique qui se rend compte que quelque chose, quelque part, s'efforce de voler le temps dont les gens disposent. Il ressent cela d'abord confusément et s'ensuit comme une enquête policière qui va le mener jusqu'à la découverte de ces forces qui tentent de dérober le temps aux gens."

LA POCHETTE : RETOUR AUX SOURCES ?

" J'ai voulu revenir à quelque chose de dessiné, de fait à la main vraiment car les pochettes précédentes avaient été réalisées à partir d'images et de montages "photoshop". J'ai voulu quelque chose de plus personnel et de plus fantastique dirons nous. C'est sûr : ce n'est pas très moderne dans l'approche mais je m'en fiche car ce qui compte c'est que ça me parle et l'esprit dégagé par cette peinture convient parfaitement à l'atmosphère de la musique. De plus, c'était un rêve d'enfant que de travailler avec un artiste aussi célèbre que Rodney MATTHEWS. Je pense que l'on en revient à l'esprit des premiers albums comme The Metal Opera et c'est exactement le but recherché. Tout s'est accordé pour que l'on travaille ensemble et je me suis vraiment fait plaisir ! "


LES INVITES...

" Nous avons travaillé avec des invités de marque et c'est un plaisir de jouer aux côtés de personnages comme Bob CATLEY, Eric MARTIN, Oliver HARTMANN ou encore Ronnie ATKINS et Michael KISKE sans oublier Amanda SOMMERVILLE. Bref c'est un grand plaisir et nous formons une grande famille ! D'ailleurs je n'oublie pas Jorn LANDE ou André MATOS par exemple. Je sais qu'on va me demander pourquoi ils ne figurent pas sur ce nouvel album mais c'est tout simplement que ce n'était pas possible au niveau des disponibilités de chacun. Il n'y a là aucun différent mais j'ai déjà la chance d'avoir Michael KISKE et son timbre de voix si particulier ! Je ne voulais pas faire doublon avec André. Quant à Jorn, il m'avait gentiment signalé qu'il serait vraisemblablement engagé sur d'autres projets et qu'il aurait des difficultés pour se libérer. Comme il m'a prévenu, j'ai pu écrire les chansons en ayant ces éléments en tête et c'est intéressant parce que l'ensemble sonne différent : chacun amène avec lui sa personnalité ! "

LES SHOWS A VENIR...

" Nous allons enchaîner une série de concerts rapprochés à partir du mois d'Avril donc nous avons le temps de nous préparer. Nous allons bientôt commencer à répéter et je pense qu'on va avoir beaucoup de travail car le projet est ambitieux ! Cela dit, nous formons une grande famille et nous nous apprécions tous et je suis très impatient de me mettre à chanter avec tout le monde ! Nous allons jouer beaucoup et choisir parmi les meilleures chansons. Nous allons varier également car nous voulons jouer des chansons que nous n'avons pas encore adaptées pour la scène. Il y a beaucoup de travail mais le résultat en vaudra la peine : nous préparons des shows d'une durée de 3 heures avec pas moins de 25 chansons ! C'est quelque chose de gigantesque. C'est un plaisir aussi de travailler avec Sascha PAETH qui s'occupe de la production et réfléchit avec moi à la mise en place. C'est quelqu'un d'exceptionnel dont le seul défaut est de détester le premier AVANTASIA ! "



Après une vingtaine de minutes d'échange sur le projet AVANTASIA, il est temps de prendre congé et de se donner rendez vous pour la première date de la tournée "indoor" à PRATTELN le 13 Avril ! On sent Tobias très motivé et je suis personnellement très impatient d'assister une nouvelle fois à ce spectacle exceptionnel que constitue un show d' AVANTASIA. Pour le contenu de l'album et donc, la chronique...chaque chose en son temps ! Tout vient à point à qui sait attendre !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le lundi 22 avril 2013

Ville : Chambéry
Un show diesel en somme... :-) !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Reportage)
- PUB "SNCF" AVEC "THE STICKY BOYS"
- Un entretien avec :
Biff BYFORD - SAXON - Paris, le 29 septembre 2015.
- HELLFEST: le site du festival vandalisé.
Dossiers du même auteur
- METAL INTEGRAL BIRTHDAY NIGHT : INTERVIEW avec BLACKLOAD (ex- CHEMICAL WEDDING)!
- BLACK RAIN + ALKEMYST 24/05/2008 à à la salle Eve (Grenoble France)
- LUCA TURILLI's RHAPSODY en tournée dès le 9 Novembre! Rencontre avec Alessandro CONTI, son nouveau chanteur!
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente