Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  Keep It True I
Date de publication : 13/04/08
Auteur : Nico

(Fanzine n°23 - Septembre 2003 - RASKAL) 

Dans la série nous avons testé pour vous, voici le compte rendu du KEEP IT TRUE Festival 2003 qui se déroulait près de Stuttgart en Allemagne.
Ce Festival a été organisé au départ par Oliver de HEAVY ODER WAS (gros magazine allemand) et Tarek Maghary, chanteur de MAJESTY !
Gerlachsheim sera donc la destination pour une partie de notre équipe, c’est à dire moi et mon assistante (très) personnelle ?. Premier des ingrédients pour mettre dans l’ambiance d’un bon Festival, c’est bien sûr le trajet, (718 km aller) réalisé vendredi 18 sous un soleil de plomb pour une durée (bouchons compris dans le service) de près de 8 heures. Arrivés sur place il nous fallu trouver le lieu du Festival…et là je savais les allemands soucieux de respecter la nature, mais de là à ne mettre AUCUNE affiche, il y à une différence. C’est donc dans des villages déserts que notre voiture filait comme l’éclair à la recherche d’un tee shirt, d’un riff perdu, d’un chevelu ou d’un Ange tombé du ciel qui nous dirait « Et les amis ! C’est là ! ». Et bien croyez moi ou non, mais après avoir tourné dans une rue latérale sans vraiment savoir pourquoi, nous tombons sur deux jeunes. A la question « vous savez ou se trouve le festival de Métal ?», ce jeune homme me répondit « Oui, bien sûr on y va, suivez nous »…Alléluia ! Sauvé !  Et effectivement sans lui nous tournerions encore à 4 Kms de la salle.
Il est 10 heures du soir et la salle est vide, mais le jeune nous indique que c’est son frère qui organise (Tarek de MAJESTY). Hasard non ? Bref une fois dis bonjour à Oliver, nous partîmes à la recherche d’un hôtel…Et là nouveau miracle…sur les deux hôtels du village 1 chambre de libre…Yes ! Tout cela à 600m de la salle.
Bref mon assistante préférant tester la qualité des draps et de la douche, je me rendis rapidement dans cette salle de Handball des années 70 avec ses gradins latéraux m’imprégner de cette ambiance HEAVY METAL !
Quelques membres de MAJESTY, le groupe OMEN en plein test batterie/ guitare et surtout ceux qui allaient devenir des amis, les grecs de BATTLEROAR et du Fanzine SINGING SWORD ! Quand il m’ont dit qu’ils avaient acheté notre Compilation UNITED WE ARE, ça m’a vraiment fait bizarre de visualiser la notoriété de notre Association à l’étranger et dans un pays aussi proche du HEAVY que la Grèce…Emotions !
Sur ce le guitariste de BATTLERAM avec des membres de DOOMSWORD arrivent, mais il est temps déjà de quitter la salle. Rendez vous est pris pour le lendemain !
Samedi 11h ! La salle est peu garnie si ce n’est par les acheteur de vinyls et CD car il y avait une petite bourse Métal, l’occasion de remercier l’Euro d’exister pour ses petits achats !
Après quelques rencontres sympathiques notamment avec Alain et Laurent d’Albi (sacré trajet les gars !) tous deux abonnés, le Festival peut débuter à l’heure prévue, avec un groupe Allemand ETERNAL REIGN, typique HEAVY mélodique avec un très bon chanteur, de bonnes compositions mais il fait grand jour et la fatigue de la veille plus la chaleur ne donne pas forcément envie de bouger tout de suite. Bien, le groupe a sorti un MCD.
La suite ne sera qu’une suite d’absence pour aller se restaurer et se rafraîchir. Je sais c’est pas bien mais bon c’est comme ça ! A mon retour c’était les italiens de GUNFIRE qui jouaient. Oui le GUNFIRE qui avait sorti en 1985 un EP sur le Label PICCHIO. Et bien leur Heavy d’aujourd’hui est tout ce qu’il y a de plus crédible !
Malgré l’heure de passage GUNFIRE fit son petit effet (voir FUTURES STARS).
Néanmoins MALEDICTION allait d’une certaine manière lancer les hostilités. Un set un peu court mais une présence digne des grands et un public acquis à la cause des frenchies ! On peut dire que le groupe à fait l’unanimité des 600 personnes présentes  devant la scène ou sur les gradins. Les nouveaux titres sont dans la lignée des premiers et séduisent immédiatement. Le public réclamait un rappel mais le timing ne le permis pas, dommage.
Puis re petite pause et une bonne impression pour SOLITAIRE qui venu de Finlande avec son Speed Heavy Thrash nous asséna des titres qui claquent et qui sur scène sont rudement efficaces, il me faudra écouter leur nouvel album prochainement. Nouveau petit tour et j’arrive pour les 25 dernières minutes de KILLERS. Fidèle à son habitude le groupe basque enchaîne les titres rapides et pour ma part sur la longueur c’est un peu monotone. Pour ma part seules les parties et les titres médiums donnent du relief. Les fidèles du groupes sont là et l’accueil est plutôt chaleureux.
Puis nouvelle pause et c’est MAJESTY qui débutait son show devant un public acquis à sa cause, en effet les membres sont originaires des environs. Beaucoup de tee shirts et de jeunes sont massés devant la scène pour du HEAVY METAL teutons dans la grande tradition, du carré, simple et efficace ! On aime ou on aime pas mais moi j’adore ! Headbanging assuré et chant à l’unisson pour les refrains, voici ma conception du HEAVY 80’s !
Swords and Sorcery, Fields of War, Heavy Metal, Metal to the MetalHead ou Keep it True lancent le « vrai » festival (sans dénigrer les prestations précédentes), il fait nuit, plus frais et les lights font leur effet !
Entre MANOWAR et WIZARD du début en moins speed ! Hail Hail Hail to MAJESTY  répétera la foule conquise (dont moi) !
Puis un légendaire groupe fit son apparition, BROCAS HELM ! Souvenez vous Into Battle en 1984 (ils sortiront Black Death en 1988) ! Dans un registre très épique (à la MANILLA ROAD), BROCAS HELM  fait figure  de groupe dit CULTE ! Et sur scène, ce sont trois quadragénaires qui imposent un HEAVY METAL très technique, épique et très original ! Mes amis grecs sont aux anges ! Et c’est vrai que si il peut paraître difficile de rentrer dans leur style, une fois dedans la magie opère ! Un grand moment qu’il fallait vivre, les membres du groupe sont ravis de leur retour et sont impatients de rejouer en Europe ! Trois musiciens qui par leur grandeur ont su faire croire par leur énergie et leur joie de jouer, qu’ils étaient 100 sur scène ! Une grande leçon de Heavy 80’s acclamée comme il se doit par le nombreux public !
Mais que dire de ce qui allait suivre… ? Le show du Festival à ne surtout pas raté ! J’étais donc aux premiers rangs pour une heure de Headbanging effréné, les frissons sur tous le corps et une joie immense qui me remplit de joie…Oui OMEN un autre groupe de HEAVY METAL CULTE des 80’s (Re opening the Gate, leur dernière production en date n’étant qu’une bien pales tentatives de come back) allait jouer devant mes yeux ! La claque ! Que des vieux titres des albums Battle Cry (84), Warning of Danger (85), The Curse (86) et Nightmare le EP (87)…Inutile de vous les énumérer, vous les retrouverez de vous même (et si vous ne connaissez pas encore ce groupe, comblez vite cette lacune) ! Et lorsque le groupe annonce de nouvelles compositions, elles font mouche immédiatement, je vous conseille de surveiller la sortie prochaine de leur nouveau CD !
Bonheur total et communion parfaite entre un groupe et son public, car c’est OMEN que sont venus voir les 600 personnes du KEEP IT TRUE ! Au passage je récupère  deux baguettes qui n’en doutons pas me permettrons de faire d’énormes progrès derrière les fus ? ! Deux rappels et tout le monde est Heureux, des souvenirs plein la tête ! A tel point que l’on se demande pourquoi SOLEMNITY joue à 2 heures du matin…En plus le groupe cumule les problèmes techniques sur les deux premiers titres et le son n’est pas terrible. C’est donc devant 150 personnes que Sven the Axe et sa troupe (de théatre, vu les look déjantés) vont délivrer un show courageux et au final plutôt sympa. Il faut dire que niveau visuel il y en a pour son argent ( au fait 15 euros l’entrée c’est pas cher !) ; du sang, des croix, des épées qui jettent du feux, une blonde qui se fait dévorer le cou et qui saigne, des bougies, des explosions, des têtes de mort et un look pour Sven par titre (j’exagère à peine !). Les titres méritaient vraiment un plus gros son, c’est dommage. Le carré de jeunes fidèles ont supporté jusqu’au bout le groupe et c’est avec 15 applaudissements que SOLEMNITY quittait la scène. Pour ma part, l’attitude du groupe m’a fait chaud au cœur car si intérieurement il est certain que les musiciens ont du être fort déçus, ils n’en ont rien laissé paraître et ont assuré comme si de rien était jusqu’au bout, allant même jusqu’à distribuer à leurs fidèles, divers accessoires plus les setlist ! Respect messieurs et au plaisir de vous revoir dans de meilleurs conditions !
Voilà le Festival se termine, il est trois heures du matin, un dernier adieu à mes amis grecs, à Oliver, à Sylvain, Mathieu et Olivier de MALEDICTION, retour à l’hôtel…dodo et 6 h30 de voiture pour rentrer avec mon assistante. Bref un Festival quoi !           
                       

13:00 - 13:40 Eternal Reign
13:55 - 14:35 Bloodstained
14:50 - 15:30 Gunfire
15:45 - 16:25 Solitaire
16:40 - 17:20 Malediction
17:35 - 18:20 Killer (Bel)
18:35 - 19:25 Killer (Fr)
19:40 - 20:40 Doomsword
20:55 - 21:55 Majesty
22:10 - 23:20 Brocas Helm
23:35 - 0:45  Omen
1:00 - 2:00   Solemnity


COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté ce dossier.
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- ACCEPT live à Paris - Elysée Montmartre, le 18 janvier 2011 (avec STEELWING)
- HELLISH TOUR Part 2 : HELLOWEEN et GAMMA RAY live à Paris (l'Olympia, le 8 avril 2013)
- STRATOVARIUS - Lyon - 19/01/2010
Dossiers du même auteur
- Touche pas à mes cornes : Take Back The Horns
- SAVAGE GRACE Story 1980/1985
- Scène Metal Finlandaise
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente