Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LEE SMALL - Jamaica inn

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 51minute(s)

Site(s) Internet : 
LEE SMALL WEBSITE
LEE SMALL MYSPACE 

Label(s) :
Escape Music
 (19/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 13/12/11
Lee big !
J'ai découvert Lee SMALL avec l'album Psycho Fantasy (2006) du projet de Tom GALLEY, PHENOMENA !
Et j'avoue avoir été convaincu par les capacités vocales, le jeu de basse et le talent de compositions de cet anglais.
Lee SMALL est devenu ensuite le chanteur de SHY dont le dernier album Shy de 2011 est une réussite.
Que deviendra SHY maintenant que Steve HARRIS, guitariste et pierre angulaire du groupe est au paradis des musiciens ?
Nul le sait...
En revanche Lee SMALL nous présente en janvier 2012 un album solo (ce n'est pas son premier) intitulé Jamaica Inn.
Un titre un peu étrange pour un album franchement orienté Blues Rock mais qui peut se comprendre par la thématique de la mer, des pirates, tenu dans les propos.
They say that no man is a island and good things come to those who wait...
Lee SMALL s'est entouré de Martin KRONLUD (GYPSY ROSE) pour les guitares, Imre DAUN (DON PATROL, GYPSY ROSE) à la batterie et Paul BRADDER (SARACEN) pour les claviers.
L'occasion de vous rappeler que le dernier SARACEN, Marilyn est un émerveillement...
Mais revenons à Lee SMALL !
Il nous livre une prestation incroyable et son chant est divin !
Je ne trouve pas assez de superlatifs pour écrire mon admiration à l'écoute de sa prestation sur cet album.
Et le comparer à Glenn HUGHES n'est pas usurpé tant la ressemblance est même parfois troublante...
Et les lignes de chant hyper mélodiques sont superbes !
Côté musique, la tendance est Blues Rock, Rock avec une pointe de variété de ci de là !
Le niveau est élevé, l'écriture finement ciselée et l'interprétation parfaite !
Tout comme la production d'ailleurs qui met intelligemment la basse à notre oreille, et ça groove souvent !
C'est un sans faute et je vous laisserai déguster la ballade The Captain Quarters, un des monument de l'album !
J'ai pensé aussi à Alannah MYLES et son Black Velvet sur Voyagers, au tempo un peu plus lent ici !
Difficile aussi de ne pas évoquer LED ZEPPELIN à l'écoute de Smugglers Blues ou encore l'introduction batterie, le son de la guitare et le chant sur Walk The Plank (t) (hommage à Robert ?) qui rappelle le légendaire hit Rock'n'Roll du dirigeable.
La ballade End Of The Road pourrait figurer dans les compositions de FM.
Voilà, un album sans faiblesse que vous pourrez ranger à côté, par exemple, du dernier et excellent SARACEN...

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
INK CITY
Human rock school
MORRE
Contrast
LIVINGSTON
Animal
BLACK CANDY STORE
Back to the wall
YOSO
Elements
Chroniques du même auteur
TOWERSOUND
Who's guilty ?
FOREVER SLAVE
Tales for bad girls
FAIR WARNING
Aura
THREE SEASONS
Life's road
HYDROGYN
Private sessions
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente