Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AYREON - 01011001

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Reçu du label
15titre(s) - 103minute(s)

Site(s) Internet : 
AYREON MYSPACE 
AYREON FACEBOOK
AYREON WEBSITE

Label(s) :
Inside Out
 (14/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 17/06/08
Du grand art!
Résolument à part depuis la date de sa création en 1994, AYREON ne cesse de se démarquer du métal par l’originalité du projet, l’imprévisibilité des compositions. Bref, il existe une marge entre ce qui se fait aujourd’hui et AYREON. Et la preuve en est, encore une fois, avec ce nouvel opus de deux CDs, pour une heure quarante de musique, sobrement intitulé, tel un code barre, 01011001, sorti le 28 janvier 2008.

Pour ceux qui ne le savent pas, AYREON, c’est une seule et même personne qui dirige tout. Et elle se paye le grand luxe d’inviter des musiciens, des musiciennes, des chanteurs, des chanteuses pour pousser la chansonnette sur son album ! Et encore une fois, les fans vont être gâtés question gueststar : BLIND GUARDIAN, PAIN OF SALVATION, EVERGREY, KATATONIA, l’ex-chanteuse de THE GATHERING (Anneke Van Giersbergen), GOTTHARD, MAGNUM, AFTER FOREVER, EPICA, ELISTER, SYMPHONY X, Ed Warby de GOREFEST pour la batterie, j’en passe et des meilleurs. Bref, de quoi ne pas être déçu. Et croyez-moi ou non, mais avec une telle population aussi diversifiée culturellement, il ne peut que ressortir des compositions super variées.

Et oui, le mélange est tel que les s’enchaînent de façon bien originale et on retrouve toutes les influences possibles et imaginables : heavy, speed, electro, thrash, rock, folk, sympohonique… Tout se mélange et tourne, tourne de manière très hypnotique et imprévisible. Chaque seconde de ce fabuleux album est unique et résolument différente de la précédente. Et ceci est aussi permit par le panel de chanteurs et chanteuses venus user de leurs cordes vocales. Mais sur ce point, les amateurs de chants hurlés seront déçus car ce n’est que du chant clair masculin et féminin en alternance.

Certains seront septiques face à une telle diversité, croyant que les compositions partent dans tous les sens et sans queue ni tête. Et bien, ils se trompent. Les compositions sont ultra ficelées et aucune erreur ne règne. Impossible de déceler la moindre petite faute durant cette heure quarante de bonne musique.
Pour conclure, AYREON a encore une fois réussi son pari, et cet album de la solidarité entre les piliers du monde du métal prouve bien que l’on peut encore faire des bonnes choses ensemble qui ne ressemblent pas à tout ce qui peut sortir à longueur d’année. Une œuvre originale où il est impossible de s’ennuyer tant la diversité règne. Viva AYREON !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Clehiar Le vendredi 20 juin 2008
J'achète !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SUNRUNNER
Heliodromus
THRESHOLD
For the journey
REFORM
Reveries of reform
SAGA
Worlds apart
ANASAZI
1000 yard stare
Chroniques du même auteur
WULFSHON
Uuulfsson
KORROSIAH
Creepy feelings
ELVENKING
Two tragedy poets (...and a caravan of weird figures)
LUNATICA
New shores
XXL
First blood
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente