Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ARGUS - From fields of fire

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2017
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
ARGUS FACEBOOK
ARGUS WEBSITE
ARGUS MYSPACE 

Label(s) :
Cruz Del Sur
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 10/09/17
Metal de première main
Les Américains de ARGUS dévoilent leur quatrième album depuis leur formation en 2005. En 2011 et 2015 respectivement, nous avions souligné les qualités de leur deuxième et troisième album, à savoir Boldly Stride The Doom (relire : cliquez ici) et Beyond The Martyrs (relire : cliquez ici). Et nous allons réitérer notre appréciation pour From Fields Of Fire qui, s'il ne présente pas de piste d'évolution majeure, n'en est pas moins l’œuvre d'une formation en pleine maîtrise de sa propre mixture de Heavy Metal traditionnel.

C'est un fait établi qu'il faut chercher les inspirations de ARGUS du côté du Heavy Metal tel qu'il se définit et se pratiqua à la fin des années 70 et au début des années 80. Songeons à JUDAS PRIEST pour la clarté du son et la nervosité complémentaire des deux guitares, à IRON MAIDEN pour les parties de guitares jumelles et le son de basse claquant, l'élégance progressive et épique de la première partie de carrière de FATES WARNING. Passablement répandues, ces influences ont toujours fait l'objet d'une appropriation au service du style ARGUS, rendant les compositions du groupe non réductibles à tel ou tel groupe d'antan. Pour sa part, le chanteur Butch BALITCH ne cherche pas à singer un homologue de renom et s'applique à déployer posément ses lignes de chant, avec son timbre un peu peu rauque et son registre médium.

Les compositions peuvent être puissantes et directes (As A Thousand Thieves, You Are The Curse, Devils Of Your Time) ou plus complexes, évolutives et contrastées (216, Hour Of Longing, No Right To Grieve). Avec ses onze minutes et quelques, Infinite Lives, Infinite Doors fait naturellement office de monument : l'introduction majestueuse, lente et mélodique cède la place à des rythmiques mid-tempo, bien trapues, qui elles-mêmes cèdent la place à un long break mélodique à mi-parcours, suivi d'un final mid-tempo et de solos de guitares très musicaux (une constance de la part de messieurs Dave WATSON et Jason MUCIO). Sur un morceau de cet acabit, nombre de groupes auraient versé dans le trop plein démonstratif et l'épique en carton-pâte ; ARGUS évite ces écueils et demeure relativement pondéré dans son propos, jouant juste sur la durée pour installer et alterner des séquences.

Crédible, solide, From Fields Of Fire maintient le niveau qualitatif et les particularismes de ARGUS.

Vidéo de You Are The Curse : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CRYSTAL VIPER
Legends
JUDAS PRIEST
Unleashed in the east
SONG MY
Echoes from ansea
HELLHOUND
Tokyo flying v massacre
STARGAZERY
Eye on the sky
Chroniques du même auteur
EPHEDRA
Can'-ka no rey
CURSE THE SON
Isolator
MAIDAVALE
Tales of the wicked west
SYRON VANES
Evil redux
MY BROTHER THE WIND
I wash my soul in the stream of infinity
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente