Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AN EVENING WITH KNIVES - Serrated

Style : Metal
Support :  MP3 - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
AN EVENING WITH KNIVES FACEBOOK
AN EVENING WITH KNIVES BANDCAMP
AN EVENING WITH KNIVES WEBSITE

Label(s) :
Argonauta
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 04/03/18
Belle lame
Serrated est le premier album de ce groupe originaire d'Eindhoven qui n'avait jusqu'ici publié qu'un EP à la mi-2015. Jeune formation donc mais on constate assez rapidement que la formule développée s'avère parfaitement assimilée et impeccablement mise en oeuvre. Globalement, AN EVENING WITH KNIVES a à voir avec l'héritage du Post Hardcore, ses compositions exprimant un mélange déchirement et de colère.

Deux sentiments forts et fondamentaux qui s'incarnent de manière très expressive dans tout un dispositif sonore. En premier lieux, rien ne serait possible sans un batteur dont le jeu très mobile anime des tempos rampants et assure de manière dynamique et souple les transitons entre les différentes séquences qui structurent les titres. De son côté, le bassiste s'occupe d'apporter une sacrée dose de lourdeur froide, avec un jeu tendu au rendu métallique. La guitare concilie deux postures. La première consiste à lâcher de gros riffs orageux, simples et massifs ; la seconde à tiser des fils mélodiques, quand bien même il s'agit de fils de fer acérés, au rendu parfois lyrique, parfois acide.

Car le trio ne verse jamais dans l'approche maximaliste qui prévaut très souvent dans le Post Hardcore. Ici, même si les rythmiques peuvent peser leur poids en bon acier, elles demeurent toujours lisibles et n'obturent pas le reste du champ sonore qui se veut vaste et ouvert. De même, les vocaux, partagés entre le guitariste et le bassiste, véhiculent une bonne dose de douleur et de colère mais ils évitent la surenchère du tout caverneux et de l'ultra-criard, restant dans des tonalités variées et dans un phrasé articulé.

En somme, s'il fallait à tout prix donner une référence, il faudrait plutôt se tourner du côté d'ISIS. AN EVENING WITH KNIVES ne prétend rien révolutionner mais il maîtrise son sujet et a su se sculpter un profil sonore habile qui lui permet d'envisager sereinement son évolution future.

Vidéo de Come Undone : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KANDJI
Beyond the horizon
JAMES LABRIE
Static impulse
PRYDE
Psychocentesis
PAIN
You only live twice
INSOMNIUM
Across the dark
Chroniques du même auteur
ANTIMATTER
Fear of a unique identity
DUNBARROW
2
STORMWARRIOR
Heathen warrior
A DEVIL'S DIN
One hallucination under god
DARKENHÖLD
Memoria sylvarum
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente