Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PAVILLON ROUGE - Dynasteia klub

Style : Melodic Extrem Metal
Support :  CD - Année : 2018
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
PAVILLON WEBSITE

Label(s) :
Dooweet Agency
 (13/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 20/05/18
Moins surprenant…
« Puissance, lumière, et discipline », c'est sous ces mots d'ordre que PAVILLON ROUGE s'est appliqué, depuis 2009, à créer une musique tout à fait nouvelle, à la fois dansante, agressive, et aérienne. Après deux albums considérés comme des ovnis, Solmeth Pervitine et Legio Axis Ka, le groupe propose Dynasteia Klub en 2018. Ce nouvel opus se présente comme une épopée qui se jouerait sur un dancefloor cosmique.

Pour moi, l’effet de surprise n’est malheureusement plus là. Autant Legio Axis Ka m’avait mis une bonne claque, autant je reste ici un peu sur ma faim. En effet, après plusieurs écoutes, je peux établir le constat que PAVILLON ROUGE a poussé les curseurs trop loin vers la techno au détriment de sa partie metal extrême, figurant maintenant en deuxième plan. Ce subtil équilibre entre deux styles musicaux si éloignés faisait auparavant sa force. Il faut à présent chercher loin les influences black metal, dans le chant, quelques bons riffs aigus et des intros inquiétantes (L’Harmonie Et La Force).

Heureusement, le groupe a conservé son chant en français et un sens de la mélodie immédiate et efficace (Bodhisattva). Parfois la guitare se fait entendre comme sur le très bon morceau titre. Mais dans l’ensemble, l’écoute de Dynasteia Klub donne l’impression d’un disque de techno hard core (Le Rayonnement Du Temple Nouveau ou In Aenigmate par exemple), ce qui peut devenir pénible.

Les textes se réfèrent à la philosophie stoïcienne, et abordent des notions telles que la joie, le pardon, et la discipline. PAVILLON ROUGE a privilégié une ambiance électro pour Dynasteia Klub, ce qui dommage et constitue pour moi une déception.

Dynasteia Klub : cliquez ici

01. L’harmonie et la force
02. O légions, O triomphes
03. Dynasteia Klub
04. Le rayonnement du temple nouveau
05. In Aenigmate
06. Bodhisattva
07. Notre foi brule encore
08. Dans l’ailleurs absolu
09. Ad Augusta
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DARKRISE
Fear, hate and corruption
CRUSHER
Act 3 : the 1992-1993 reissues corporal punishment / act 2 undermine / bonus tracks
CRAFTEON
Cosmic reawakening
CRADLE OF FILTH
Darkly, darkly, venus aversa
CRUACHAN
Nine years of blood
Chroniques du même auteur
DOCTOR ZAIUS
Out of the cage
HOLY CROSS
Place your bets
SOLEFALD
World metal kosmopolis sud
SHAÂRGHOT
Vol 1.
MILLION DOLLAR RELOAD
A sinner 's saint
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente