Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STRANA OFFICINA - Law of the jungle

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2019
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
STRANA OFFICINA FACEBOOK

Label(s) :
Jolly Roger
 (14/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 18/05/19
Retour solide affaibli par la production
Fondé en 1977, STRANA OFFICINA fait office de précurseur du Heavy Metal italien, ses débuts discographiques ayant été réalisés dans les années 80 (et chroniqués par nos soins à l'occasion de rééditions ou de compilations : cliquez ici, cliquez ici, cliquez ici). Le groupe a eu à surmonter les décès de deux membres fondateurs et a repris le collier dans la décennie 2000, livrant deux albums studio, The Faith (2007, cliquez ici) et Rising To The Call (2010, cliquez ici).

Il aura donc fallu attendre neuf longues années pour découvrir du matériel frais de la part de STRANA OFFICINA. Sans surprise, Law Of The Jungle demeure totalement fidèle aux canons du Heavy Metal tel que défini à la fin des années 70 par JUDAS PRIEST : tempos médiums, riffs acérés, rythmique carrée, chant clair et modulé, excellents solos acérés et mélodiques... Sans rien sacrifier à l'air du temps, sans chercher à plaire en singeant les tendances actuelles à l'oeuvre dans la sphère du Metal, le groupe cultive avec détermination et foi la tradition. Le classicisme prédomine certes mais l'efficacité et la maîtrise des codes emporte l'adhésion.

On aurait cependant aimé que le son soit plus adéquat et mette davantage en valeur le répertoire proposé ici. Certes, la prise de son ne triche pas et privilégie une approche brute qui, si énergique soit-elle, a tendance à manquer de profondeur et de nuance. Or, STRANA OFFICINA ne donne pas que dans le Metal pur et dur et sait introduire des subtilités mélodiques qui n'auraient pas dépareillé chez QUEENSRYCHE (belles ambiances mélancoliques) ou RATT (efficacité rythmique et mélodique optimisée). Cette sensation d'inachevé au niveau de la production et du mixage ne gâche pas forcément l'écoute mais nourrit toutefois quelques regrets, l'essentiel étant que l'écriture et l'interprétation soient au rendez-vous.

Vidéo de The Wolf Within : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
APOCALYPTICA
7th symphony
STALLION
Rise and ride
ANGELS OF BABYLON
Thundergod
PARAGON
Screenslaves
SINISTER REALM
Sinister realm
Chroniques du même auteur
CORSAIR
Corsair
CORRUPTION
Devil's share
ENSIFERUM
From afar
STONELAKE
Monolith
I MITI ETERNI
Historia cumae
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente