Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AC/DC - If you want blood you 've got it"

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 1978
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 52minute(s)

Site(s) Internet : 
AC/DC FACEBOOK
AC/DC WEBSITE

Label(s) :
Atlantic Records
 (20/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 29/05/2024
"les maîtres" pour un live frénétique et essentiel !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre
l'évolution de notre style préféré. Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel
(anecdotes, etc.)...Une chronique qui se veut 100% « passionnée » et « nostalgique » et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! …... Bon voyage !


Après six albums studios les Australiens sont de plus en plus reconnus dans le monde du hard rock. Ils commencent à vendre des millions d'albums. Bon SCOTT et sa bande sont fait pour la scène. Ce sont des "showmen" et ils possèdent en Angus YOUNG un guitariste qui déchaîne les foules. Une "pile", un "guitar hero" tourbillonnant dans tous les sens, un personnage d'écolier foldingue et si détonant. C'est une frénésie de courses sur la scène, un déferlement de riffs. Quand je regarde la pochette (plus le dos), je suis envahi par la sensation que ce live va être débridé et fou. J'adore cette mise en place, ce tableau qui est 100 % hard rock ! Cela va saigner ! N'ayons pas peur des mots ! Les Australiens ne sont pas là pour faire dans le "doux" mais plutôt dans "le dur" et "dingue" (clin d’œil au film avec Clint EASTWOOD de 1978...). Sorti six mois après Powerage, ce live a été enregistré au cours de la grande tournée en Europe et aux USA. Tous les titres proviennent du show du 30 Avril 1978 à Glasgow (Apollo Theatre). À noter que cet album sera le dernier de la collaboration du groupe avec les producteurs Harry VANDA et George YOUNG. Promotion oblige, le concert démarre par Riff Raff de Powerage. La voix de Bon SCOTT un peu blues, un peu éraillée colle à ce boogie échevelé. Angus YOUNG dynamite le morceau par un solo d'enfer. C'est cela le rock ! Les riffs giclent des guitares. J'ai déjà très très chaud ! Le blues ressort plus de Hell Ain't A Bad Place To Be. Bon SCOTT a une voix "unique" ! Les riffs là aussi se font "hard blues". La basse de Cliff WILLIAMS et la batterie de Phil RUDD imposent le tempo. Le solo de guitare est magistral ! Bad Boy Boogie, le titre dit tout ! Boogie, rock, énergie, punch absolu emmènent cette composition. Bon SCOTT est la voix "rock" par excellence. Angus YOUNG le "guitar hero" qui déménage et manie son instrument avec audace et habileté. Le son de sa guitare sur le mini-break est fabuleux. Il joue là tout près de moi... Le solo est un modèle du genre ! Quelle vitalité ! Plus de sept minutes de festivité ! The Jack ramène sur les routes poussiéreuses du blues. Bon SCOTT et son timbre déchiré captive les spectateurs. Le solo est encore splendide. La foule joue et échange avec Bon et Angus (solo encore très blues). Ce son de six cordes me cloue au plafond. On est entre hard rock et une pincée de blues pour Problem Child. Il y a du rythme et le refrain est implacable, il me tord l'esprit. C'est fougueux au possible, de la folie pure pour un Whole Lotta Rosie aux riffs dingues. Je suis possédé par les guitares, surtout quand elles se répondent entre Angus en solo et Malcom YOUNG à la rythmique. Un morceau qui rentre dans l'anthologie et la légende hard rock, je vais dire moins déjanté, c'est Rock'n'roll Damnation. Ça remue, ça bouge fortement avec de tels musiciens qui ne s'embarrassent pas de fioritures et vont droit au but ! Une apparente simplicité mais d'une efficacité inégalée. AC/DC est AC/DCcomme ce High Voltage dégoulinant de rock. Le passage batterie, chant, guitare est l'excellence même du live ! De nouveau un déferlement de riffs, de batterie, de basse, de chant rauque pour Let There Be Rock. Une de mes compositions fétiches. Là c'est 8 minutes de délire musical. Angus YOUNG donne son maximum, comme ses autres partenaires. Un morceau qui ferait fondre la banquise ou ferait neiger au Sahara. C'est de la furie, de la démence. Le solo d'Angus YOUNG est insensé et magique à la fois. Il est là et bien là le "guitar hero" ! Pour Rocker les Australiens vont à fond les manettes. Avec un titre pareil ils ne pouvaient en être autrement ! Quel live mes amis ! Il faut s'en remettre ! J'ai eu la chance de voir AC/DC à Grenoble pour la tournée Highway To Hell Tour en 1979 quelques mois avant la mort de Bon SCOTT (19/02/1980). J'en garde un souvenir fantastique ! 200 millions d'albums vendus plus tard ils sont encore là. Ils sont à juste titre considérés comme un des meilleurs groupes de hard rock (de rock tout court aussi !) existant. Sur scène c'est certain, ils sont sûrement les plus forts. Ils demeureront à jamais dans la mémoire collective de la musique.

Nota: N° 37 Australie/N°7 Pays Bas/N° 13 Grande Bretagne/N°113 USA (2 millions vendus dans le monde)

AC/DC :
Bon SCOTT : chant,
Angus YOUNG : Guitare solo,
Malcolm YOUNG : guitare rythmique, chœurs,
Cliff WILLIAMS : basse, chœurs
Phil RUDD : batterie.

Bad Boy Boogie : cliquez ici

Whole Lotta Rosie : cliquez ici

Let There Be Rock : cliquez ici

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de cœur" en utilisant le moteur de
recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques " au niveau du menu).
Rechercher les mots: Oldies but Goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Gribouille Le lundi 3 juin 2024

Ville : Palluau
Sans doute mon meilleur album du groupe ^^
JMM213 Le jeudi 30 mai 2024

Ville : 91360
Les patrons.....!
Rémifm Le jeudi 30 mai 2024
La note et les propos résument parfaitement ce Monument !
Alain Le mercredi 29 mai 2024
Mon premier 33 tours acheté !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
NESTOR
Kids in a ghost town
GUZZLER
Guzzler
HEAVEN & EARTH
Hard to kill
CRAZY LIXX
New religion
RONNIE ATKINS
Trinity
Chroniques du même auteur
KANE ROBERTS
The new normal
REACH
The great divine
SILENT TIGER
Twist of fate
FAIR WARNING
Two nights to remember
HARDLINE
Heart, mind and soul
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /