Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
FOGHAT - Sonic mojo

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2023
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
FOGHAT WEBSITE
FOGHAT FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 05/06/2024
Les bienfaits du blues et du rock de foghat !
Quoi ? Un nouvel album de FOGHAT ?
Oui, Sonic Mojo est sorti en novembre 2023. Bon, nous sommes en mai 2024 mais quelle importance ? Pour moi, le fait que le seul "survivant", le batteur Roger EARL ait réussi à être entouré de superbes musiciens suffit à mon bonheur. J' avais acheté en 2016 le très bon Under The Influence. Rodney O'QUINN basse et chant et l'excellent Bryan BASSETT (ex-WILD CHERRY, MOLLY HATCHET) guitare solo, slide, choeurs sont toujours là. Ce dernier a tourné avec Lonesome "Dave" PEVERETT avec le LONESOME DAVE PEVERETT'S FOGHAT. De 1989 à 1993, il l'a accompagné jusqu’à ce qu'il reparte former le FOGHAT originel. Je rappelle que Dave PEVERETT est décédé en 2000. Comme vous le savez je suis un fan de ces britanniques. Je vous recommande le live incendiaire de 77 que j'ai chroniqué. Les albums studios Fool For The City 1975, Night Shift 1976 et surtout Stone Blue 1978, Boogie Motel de 1979 et le superbe double Decades Live de 2003 (plus hard rock). Ce Sonic Mojo a été classé N°1 des "charts" blues aux USA. Il est vrai que les Américains attachent une grande importance au blues, ce sont leurs racines avec des légendes comme Willie DIXON, John LEE HOOKER, Muddy WATERS, B.B. KING, Buddy GUY et plus récemment le prodige Joe BONAMASSA. Ils sont l'essence même de la naissance du rock. J'ai été agréablement surpris par l'excellent travail d'enregistrement, de mixage, de production de Bryan BASSETT qui a parfaitement retranscrit le "son" du FOGHAT que j'aime. L'album est constitué de créations originales et de reprises des grands du blues. À noter que l'ancien des SAVOY BROWN, Kim SIMMONDS (décédé en 2022) a participé à l'écriture de trois titres. Charlie HUHN, chant, (ex Ted NUGENT, VICTORY, DEADRINGER) s'en est allé depuis Under The Influence et c'est Scott HOLT (ex-Buddy GUY) qui l'a remplacé. Sa voix un peu éraillée s'intègre parfaitement à la musique de FOGHAT. Les deux premiers titres She's A Little Bit Of Everything et I Don't Appreciate You naviguent entre boogie et rock. Si vous aimez les compositions de Stone Blue ou ZZ TOP vous ne devriez pas être déçus. Je suis charmé par la nouvelle voix des Américains (guitare solo en plus). J'adore Mean Woman Blues avec les solos de Bryan BASSETT qui sont fidèles à ceux du FOGHAT que j'aime. Le boogie-rock arrive à grands pas avec l'excellent Drivin' On. Belle démonstration de jeu de slide avec Bryan BASSETT qui donne toute la mesure de son talent. Son jeu est moins rapide que Rod PRICE mais son feeling est énorme. Allez une petite reprise bien énergique de Willie DIXON. Let Me Love You Baby est un rock'n'roll nerveux et excitant. Le solo de guitare est pétillant et éclatant ! Cela fleure bon le blues des seventies avec How Many More Years. La section rythmique et l'ambiance électrique (cette guitare !) m'emmène aux racines du blues. Des influences country apparaissent sur Song For The Life. Un peu de changement, d'originalité ne font pas de mal, finalement les Américains sont bons dans ce genre. Il faut dire que le tout est élégant et raffiné, toujours avec la guitare de Bryan BASSETT qui se "promène". Dans le même moule, plus prononcé peut être Wish I'd Been There sent l'Amérique profonde. Un titre que l'on pourrai entendre sur les radios country dans une Cadillac. Je me sens encore au pays de l'oncle Sam avec le "cool" bluesy Time Sleeps Away. Le solo de slide est tout en finesse. Une chanson propice à la méditation, la réflexion. La guitare slide est l'élément directeur de la composition. Rock et survenu du passé de FOGHAT Black Days & Blue Nights possède un super groove appuyé par la voix épatante de Scott HOLT. Le solo de Bryan BASSETT est majestueux. Alors là les Américains vont directement à la source du rock avec la belle reprise de She's Dynamite (de 1951) de B.B. KING. Ce sont les rois pour refaire vivre ses morceaux d'anthologie comme ce Promised Land de Chuck BERRY. Un vrai rock'n' roll comme aux origines (N°41 au Billboard en 1964). Elvis PRESLEY en a sorti une version en 1973 (N°14 aux US). Même Johnny HALLYDAY y est allé de sa réinterprétation avec La terre Promise en 1975 N°1 en France ! Et plus surprenant W.A.S.P. l'a utilisé en 2009 pour son album Babylon ! Que cet album fait du bien, un plaisir un peu mélancolique mais plein de grâce. Je me surprends à me le remettre en boucle. Bon, les musiciens se sont un peu assagis, ils ont vieillit, sont plus "cool" mais la magie est là. J'aime ce groupe si attachant.

FOGHAT 2023 :
Bryan BASSETT : Guitare solo, slide guitare, chœurs,
Roger EARL : Batterie, chœurs,
Scott HOLT : Guitare solo, chant,
Rodney O' QUINN : Basse, chant,
Eddie LEFEBVRE : Percussion.

She's A Little Bit Of Everything : cliquez ici

How Many More Tears : cliquez ici

Promised Land : cliquez ici

Chronique de FOGHAT : live : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SLASH
World on fire
MAGNUM
Lost on the road to eternity
SKILLS
Different worlds
MAVERICK
Firebird
RADIATION ROMEOS
Radiation romeos
Chroniques du même auteur
LENNY KRAVITZ
Blue electric light
RECKLESS LOVE
Turborider
SEVENTH CRYSTAL
Delirium
CORELEONI
The greatest hits part 1
DRENALIZE
Edge of tomorrow
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /