Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LUNATICA - New shores

Style : Symphonic Metal
Support :  CD - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
LUNATICA MYSPACE 

 (12/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 05/05/09
Mélodies suisses...
New Shores, le petit dernier des Suisses de LUNATICA est déjà le quatrième album du groupe, le dernier, The Edge Of Infinity étant sorti en 2006.

LUNATICA a toujours officié dans un registre de métal à tendance symphonique très mélodique, bien aidé en cela par les ambiances atmosphériques distillées par le claviériste Alex et par le timbre chaleureux et émotionnel de sa chanteuse Andrea DATWYLLER, et ce n’est pas ce nouvel opus qui va faire exception à la règle.

La recette du groupe reste la même que sur ses précédents disques, c'est-à-dire un savant mélange de gros riffs, appuyés par une batterie puissante, et de passages plus aériens et mélodiques (The Day The Falcon Dies, My Hardest Walk). Après une intro épique et héroïque à souhait (New Shores), on retrouve en effet les lignes mélodiques caractéristiques du groupe (Two Dreamers, The Day The Falcon Dies).

Marc et Sandro, les deux guitaristes du groupe, savent balancer des riffs puissants et entraînants (le riff de The Chosen Ones, que ne renierait pas NIGHTWISH, les guitares rythmiques et solistes de The Day The Falcon Dies) et nous gratifient même de quelques très bons soli (celui de Farewell My Love, tout en émotion, ou ceux, plus énergiques, de My Hardest Walk et de The Chosen Ones).

La musique du combo sait aussi (et surtout) se faire plus mesurée et ambiancée (la montée en puissance de The Incredibles, l’ambiance planante de Into The Dissonance, le feeling des ballades Farewell My Love, traversée par un solo lumineux, et Winds Of Destiny, plus calme encore).

Le combo se permet même quelques surprises, avec une certaine réussite d’ailleurs, tel le duo de Farewell My love, ou encore le titre Heart Of A Lion, très pop, qui rappelle la récente excursion similaire d’une autre grande dame du métal, Liv KRISTINE (ex-THEATRE OF TRAGEDY), sans oublier la ballade très mélodique Winds Of Heaven, qui évoque une bande originale de film et sur laquelle la voix d’Andrea se fait tantôt délicate, tantôt puissante.

Le seul bémol du cd vient du côté très (trop ?) mélodique des compositions et de la musique de manière générale, qui a tendance à s’éloigner du métal au fur et a mesure que les pistes défilent et à devenir de plus en plus pop. L’ensemble reste agréable et de qualité, mais force est de reconnaître que les plus réfractaires à ces passages plus doux risquent de ne pas apprécier des titres tels que Farewell My Love ou Winds of heaven.

Malgré cela, on a là un bon album de LUNATICA, pas révolutionnaire mais agréable, très mélodique et doté d’une production convaincante. Le groupe, en restant fidèle à sa musique, n’aura aucun mal à convaincre les fans du combo et les amateurs de métal à chanteuse.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
EDENBRIDGE
Solitaire
AVANTASIA
Angel of babylon
NIGHTWISH
Elan
NIGHTWISH
Human. :||: nature.
REMEMBER THE LIGHT
The outcome
Chroniques du même auteur
INGRIMM
Böses blut
KORPIKLAANI
Karkelo
PARADOX
Riot squad
EX DEO
Romulus
DEATHHAMMER
Onward to the pits
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente