Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
NEVA - Game over

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du groupe
15titre(s) - 61minute(s)

Site(s) Internet : 
NEVA MYSPACE 

Label(s) :
Auto Production
 (15/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 30/06/09
Super nova
NEVA, groupe de la région de Perpignan, est formé de 5 musiciens, qui ont déjà de la bouteille et donner de leur personne un certain nombre d'années au service du Rock. Auteur, sous le nom de WYCH ELM, d'un album Mater Cristi en 2002, le groupe, sous le nom de NEVA cette fois-ci, nous propose un nouveau florilège de leur savoir-faire 2009 : Game Over.

D'entrée de jeu, la bande à Rémi ORTS (guitares, synthés, piano et auteur de quasi toutes les compositions de l'album) annonce fièrement la couleur et nous renvoie à l'époque de nos 20 ans (du moins les miens !) : du mélodique et efficace Hard Rock mâtiné de Métal sauce 80's. Un petit air d'époque de VAN HALEN, dans les mélodies et le style d'écriture (Devil Il Your Friend), se fait sentir ici ou là. Rythmiques solides et carrées, fougueuses à l'envie grâce au batteur Yannick DEUDON et au bassiste Patrick DO, guitares énergiques à la rage contenue (Rémi ORTS et Jacques ELLIAS), le tout agrémenté de bruitages et d'intro bien penser (flûte sur End Of Time, guitare "unplugged" sur Far The Heaven, claviers très Space-Rock sur The Cosmic Great Love par exemple), les 15 compositions sont accrocheuses et suscitent un réflexe bien connu des Hardos de tous poils : ce mouvement d'avant en arrière de la tête ! Mais NEVA a su aussi insuffler une petite note d'originalité dans ses titres : le chant de Laurent N'DONG 'ONDO (auteur aussi des textes). Si ce chant, très théâtral, à la frontière du lyrique pourra heurter la sensibilité de certains, d'autres y trouveront leur bonheur.
Et puis reste le choix de la langue : 9 titres sont chantés en anglais, dont une superbe ballade mélodique aux effluves Rock Folk (Life). Ces titres ont ma préférence. J'ai plus de mal avec les 6 titres chantés en français, plus basiques (je fais référence ici aux nombreux albums distribués par BRENNUS) et ou Laurent s'attife d'un certain maniérisme. Là ou certains réussissent et s'épanouissent (je pense à Chattos, le chanteur de MESSALINE), Laurent semble quelque peu à la peine (Tsunami). Mais cela n'entache en rien l'engouement dont NEVA est le conducteur.

Malgré une production limite mais acceptable par les moins exigeants d'entre nous, Game Over engendre l'enthousiasme. Et ravive de fort belle manière l'envie de se replonger dans les années 80' et leurs cohortes de groupes Hard Rock.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MAGNUM
On christmas day
FIRENOTE
Firenote
TOJA
Train of life
KEEL
Streets of rock'n'roll
SCORPIONS
Lovedrive
Chroniques du même auteur
QUICK & DIRTY
Falling down
EIDON
Crystalight
ALMOND'S DRIVE
Hymne à l'homme
MONO INC
Terlingua
PANDRA VOX
Windswept
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente