Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
EVAREST - Fear

Style : Symphonic Metal
Support :  CD - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 61minute(s)

Site(s) Internet : 
EVAREST MYSPACE 

Label(s) :
Farvahar
 (12/20)

Auteur : Audrey
Date de publication : 24/11/09
L'est débarque dans le chant féminin
EVAREST, groupe inconnu au bataillon, est originaire de République Tchèque et nous présente aujourd’hui son premier album sobrement intitulé Fear (une démo éponyme étant sortie en 2008).

Le sextet, composé d’un line up classique (à savoir deux guitaristes, un bassiste, un clavier, un batteur et un chanteur, en l’occurrence une chanteuse) évolue dans un genre classique lui aussi puisqu’il nous propose un power métal à tendance symphonique.

L’ensemble est plutôt de bonne facture, les musiciens sont compétents (les deux guitaristes Tom et Pepa nous délivrent quelques bons riffs (Searching For Lost Times, Requiescat, rappelant par moment le géant METALLICA ou encore le très rock Go Away!,..) et s’y entendent en soli mélodiques, comme sur Fear ou l’instrumental Victory), la voix d’Eva, vocaliste du combo, si elle n’est pas sur aigüe comme beaucoup de ses consœurs et si elle manque encore de personnalité, n’en reste pas moins agréable, la production de l’ensemble est, pour un premier essai, correcte (on fermera les yeux sur les arrangements un peu cheap (l’intro de Fear , les chœurs de Go Away!,..) et le groupe a l’air de se faire plaisir en jouant (ce qui mine de rien devient de plus en plus rare...).

Le réel « problème » de ce cd est, comme c’est souvent le cas lors d’un premier effort, le manque d’originalité des compositions.

En effet, des titres comme Lost Race, Hero’s Fate ou River Of Death ne sont, tout comme leurs titres, ni originaux ni particulièrement intéressants, et nous donnent le sentiment d’avoir déjà étés beaucoup entendus auparavant.

C’est d’autant plus dommage que certains titres ou passages sont vraiment bons (le pont de Searching For Lost Times, bien power, Requiescat, sûrement le meilleur morceau du cd avec sa longue intro, son gros riff de refrain et sa batterie beaucoup plus nuancée et ambiancée, Go Away !, très rock et festif, bien rafraîchissant, ou encore l’instrumental Victory qui évoque une bande originale de film et sur lequel les 2 six-cordistes se fendent d’excellents passages mélodiques), ce qui nous fait regretter que le groupe n’ait pas poussé plus loin ses expérimentations.

Voila donc un premier album honnête, que ses défauts de jeunesse réservent aux puristes du genre, mais qui reste néanmoins encourageant.

A noter que le combo a fait la première partie de la légende vivante ALICE COOPER en république Tchèque les 18 et 19 novembre dernier !

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
NIGHTWISH
Endless forms most beautiful
EDENBRIDGE
Solitaire
ELIS
Catharsis
DRAGONLAND
Under the grey banner
MZ
Live 2008
Chroniques du même auteur
CRIMFALL
As the path unfolds
SYMPHONITY
Voice from the silence
SONATA ARCTICA
The days of grays
TEMTRIS
Masquerade
INGRIMM
Todgeweiht
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente