Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AMARANTHYS - Artificial cages

Style : Symphonic Metal
Support :  MCD - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du groupe
5titre(s) - 25minute(s)

Site(s) Internet : 
AMARANTHYS MYSPACE 

Label(s) :
Auto Production
 (10/20)

Auteur : Maud
Date de publication : 27/01/10
Il faudra du travail…
AMARANTHYS est une de ces nombreuses formations qui, influencées par NIGHTWISH, LEAVES’ EYES, EPICA et compagnie, officient dans un métal optant pour un chant féminin. Une chanteuse c’est bien, mais pourquoi pas deux ? Et hop, voilà Lérina aux côtés de Sàya pour assurer des chœurs qui s’annoncent un peu plus présents que de coutume dans ce registre de métal.

La musique proposée par AMARANTHYS dans ce premier EP Artificial Cages n’a rien de très original. A l’écoute, comment ne pas penser aux groupes mentionnés ci-dessus ? Les structures des morceaux, les poussées en voix de tête, les nappes de claviers et les solos de guitare semblent tout droit sortis d’Angels Fall First ou Oceanborn de NIGHTWISH… Certaines bonnes rythmiques évoquent quant à elles un côté plus heavy speed à la SONATA ARCTICA, dans les titres Rara Avis ou The Legacy par exemple. Bref, les morceaux d’AMARANTHYS ne possèdent pas encore une identité propre qui mettrait fin à toute comparaison et imposerait un style plus franc.

Car bien que l’originalité du groupe réside dans ce duo de voix féminines, il est trop souvent difficile de bien les discerner l’une de l’autre, tant les timbres s’avoisinent au point de se fondre l’un dans l’autre et de ne pas apporter le petit plus désiré : cette richesse et originalité vocale souhaitée par nos oreilles. Ainsi les deux voix chantent ensemble, s’accompagnent, mais ne s’apportent rien mutuellement et n’apportent donc rien de plus aux compositions. Soulignons également le fait que les nombreuses approximations au niveau de la justesse des lignes de chant n’aident en rien à apprécier le potentiel de ces deux voix dont je ne doute pourtant pas.

Côté instrumental, malgré quelques bonnes intentions et convaincantes prises de risques, comme les quelques notes de cornemuses sur Prisoner Of The Longest Day (au refrain et solo de guitare superbes), une touche plus folk sur Calling The Night qui mériterait d’être approfondie, ou des rythmiques globalement énergiques et entrainantes ; le côté symphonique n’est pas assez convaincant et semble directement sorti de sons de synthétiseurs parfois douteux. De même, certains solos de guitare jouent eux aussi à cache-cache avec les fausses notes (Calling The Night, Spirit In A Cage), et le côté pop métal du titre Spirit In A Cage laisse l’auditeur bien dubitatif !

Pour conclure, je dirais qu’AMARANTHYS gagnerait beaucoup à travailler davantage afin que les quelques bons éléments présents sur Artificial Cages puissent vraiment convaincre l’auditeur. Il y a un potentiel, mais il n’y a pas encore la technique, que ce soit chez les musiciens, les chanteuses, ou bien la personne qui a effectué le mixage de cet EP. Il ne reste plus à AMARANTHYS qu’à aller de l’avant et de trouver sa propre voie…

Mélodie : 3/5
Technique : 2/5
Originalité : 2/5
Production : 2/5
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Maud Le mardi 9 février 2010

Ville : Chambéry/Lyon
Eh bien voilà qui devrait clore le débat :) Le mot de la fin ? Bon courage et bonne continuation à Amaranthys !
Raskal Le mardi 9 février 2010

Ville : CHAMBERY
Bon me revoilà !!! Après trois nouvelles écoutes de ce EP, je confirme que les critiques "techniques" de Maud sont tout à fait justifiées (fausses notes, soli limites..). De même effectivement il y a deux chanteuses, mais je n'en entends qu'une... Coté purement plaisir Spirit In A Cage et Rara Avis m'ont bien plus (car plus Heavy et dynamiques). Pour le titre Prisoner Of the Longest Day, (oui les cornemuses sont interressantes, mais il y en a en tout pour 20 secondes...), Calling The Night et The Legacy sont bien sans plus. J'aurais mis sur ma base de notation un 13/20, en soulignant un potentiel qui se cherche encore.
Raskal Le mardi 2 février 2010

Ville : CHAMBERY
Il y a des jours ou j'aimerais être dans un groupe, et pouvoir lire de tels chroniques expliquées et constructives, surtout sur le plan technique. J'ai écouté il y a quelques temps ce EP et mon impression de "non spécialiste" était (dans le déjà entendu) plutôt positif. C'est vrai que la production (mixage entre autre)et le(s) chant(s) nétaient pas encore à leur apogée, mais j'avais pu écouter deux fois ce EP sans problème. Je récupère le EP dimanche et je le ré écouterai avec une oreille plus "critique" et je mettrai mon avis plus précis !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WHYZDOM
Blind ?
DERDIAN
War of the gods new era pt2
SARACENS
Hegemonic plots
XANDRIA
Sacrificium
NIGHTWISH
Elan
Chroniques du même auteur
AGONE ANGEL
Discovering the angel
MORMAR
Mormar
CARACH ANGREN
Death came through a phantom ship
ANAS ABID
Searching my way
EILERA
Dark chapter… and stars, part i
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente