Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AETERNA HYSTORIA - Legends of ausphaal

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
AETERNA HYSTORIA 

Label(s) :
M&O MUSIC
 (14/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 06/02/10
A découvrir
AETERNA HYSTORIA est un groupe récent venant de la région d'Aurillac (Auvergne) qui nous propose aujourd'hui son premier album (qui est en fait une version ré-enregistrée, complétée et ré-arrangée de sa première démo sortie en 2008), Legends Of Ausphaal.

Un premier album ambitieux puisque conceptuel, exercice délicat s'il en est, et évoluant à la croisée du rock progressif et du metal à chanteuse. Disons le tout de suite, la qualité est au rendez vous, et cela est en grande partie dû au sérieux et à l'application palpables dont le groupe à fait preuve pour accoucher de ce premier opus.

Les compositions sont intéressantes, relativement longues et variées pour la plupart (Valdor's Plain, Struggle For Love, qui alterne gros riff heavy et arpèges mélodiques avant de s'énerver sérieusement (le batteur NKS nous gratifie de quelques blasts beats, relents de ses précédents groupes de black) le temps d'un solo très speed metal, Lord Of War,...) et très bien interprétées par des musiciens compétents : la voix de Liliane évoque souvent celle de Sabine d'EDENBRIDGE, comme sur Valdor's Plain, mais sait aussi se faire plus lyrique (Struggle For Love,...), et est régulièrement complétée par des grunts, les guitares sont impeccables que ce soit sur les passages heavy (The Flight, Lord Of War, Larnoch Valley/Final Battle ), lors de moments acoustique bien sentis (Valdor's Plain, Hadrian's Thoughts) ou pour des soli excellents (Valdor's Plain, Dream And Magic, et surtout Aelia's Despair, l'ajout du violon renforce le côté symphonique, et la section rythmique est excellente (le passage basse – batterie sur Final Battle, entre autres).

Cependant, à vouloir trop bien faire le combo a tendance à trop en faire, et au fil de l'écoute l'auditeur finit par se détacher petit à petit d'une musique trop chargée. A ce sujet, Aelia's Despair, qui ralentit le rythme et revient à plus de simplicité, ravive l'attention en fin de cd et nous permet de « récupérer » de la décharge de notes des 2 précédents morceaux.

Reste au final un bon album, encourageant malgré ses défauts de jeunesse pardonnables, un peu trop chargé et long au final mais avec de très bons moments, et qui nous permet de découvrir un bon groupe français, sérieux et prometteur.

N'hésitez pas à aller visiter leur myspace et à les encourager, ils le valent bien !

Une bonne surprise.



COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HEART OF CYGNUS
Utopia
AMON SETHIS
The legend of the seven dynasty
COVER MY SIGH
Restless
VAIDDREAMS
Book of dreams
TORMENTA
Tormenta
Chroniques du même auteur
RHAPSODY OF FIRE
The frozen tears of angels
FIMBULTHIER
...rise
DARKNESS ABLAZE
Shadowreign
ANGELDARK
Angélique
INSTANZIA
Ghosts
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente