Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
OZZY OSBOURNE - The ultimate sin

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 1986
Provenance du disque : Acheté
9titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
OZZY OSBOURNE WEBSITE

Label(s) :
Epic
 (16/20)

Auteur : Axldobby
Date de publication : 16/08/10
oldies but goldies: folie des 80's !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou redécouvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.) ...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !


Ozzy OSBOURNE reste l'incarnation musicale de la noirceur, des ténèbres. Les tenues vestimentaires vont souvent de paire avec le discours : obscurité rime dans la plupart des cas avec la couleur noire. Le Madman a pourtant succombé à la païllette, aux couleurs de l'arc-en-ciel, ainsi qu'à la "blonde attitude" durant les 80's ! Si à première vue le changement choque, je trouve la métamorphose plus démoniaque que jamais : il se fond habilement dans la foule, tout en conservant cet aspect de pure folie !

Place à The Ultimate Sin de 1986 ! Au commande, Ozzy Osbourne accompagné du guitariste Jack E.LEE (futur BADLANDS), du bassiste Phil SOUSSAN (ex-WILDLIFE) et du batteur Randy CASTILLO (futur MOTLEY CRUE).
La musique d'Ozzy sur cet album subit aussi l'influence de la décennie en cours : ces compositions se veulent plus mélodiques, dans une veine toujours Hard-Rock et Heavy Metal. Se distinguent rapidement du lot : le titre introductif The Ultimate Sin avec sa superbe rythmique; le titre conclusif Shot In The Dark, très entêtant, qui se positionne aisément à la vingtième place dans les charts britanniques de l'époque. Je retiens aussi d'autres morceaux : l'ultra-mélodique Secret Loser, l'acéré Lightning Strikes ainsi que le mémorable Fool Like You ... Des bombes, bourrées d'excellents riffs et prêtes à vous exploser à la figure !

Aucun doute que The Ultimate Sin n'est ni le pire, ni le meilleur péché musical du chanteur. Finalement, c'est avant tout un solide album à (re)découvrir !

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
metalmp Le mardi 17 août 2010

Ville : Orléans
Si j'ai toujours paisir à écouter The Ultimate Sin, ce n'est rien comparé à ses trois prédécesseurs... Ozzy semble, avec ce 4ème album, avoir trouvé une certaine stabilité et s'être enfin remis du décès de Randy Rhoads grace à ce diable de Jake E LEE, phénomène extraordinaire sur disque et sur scène... Encore un beau retour dans le passé. Si ça continue on va tous finir nostalgiques !
Commentaire de Axldobby : La machine à remonter le temps à encore fait des siennes ! :)
Raskal Le mardi 17 août 2010

Ville : CHAMBERY
Petite précision ....il faut comprendre dans mon commentaire "2 millions d'exemplaires de The Ultimate Sin ont été vendus entre 1986 et 1994" ce qui a fait devenir ce disque "Double Platinium" au USA. Et dernier détail initialement le titre de l'album aurait du être "The Killer Of Giants", c'est Ozzy qui a préféré The Ultimate Sin...
Commentaire de Axldobby : Hé bé ! Merci pour toutes ces précisions, Raskal ! :)
Raskal Le mardi 17 août 2010

Ville : CHAMBERY
Pour moi un des meilleurs album du Mad Man ! Bien sûr après Blizzard Of Ozz (1980), Diary Of A Madman (1981) et Speak Of The Devil (1982). Allez pour la route je rajoute dans le TOP 5 le Live And Loud (1993). The Ultimate Sin est un des indispensables même si comme tu le souligne Axl, le Ozz perd son côté démoniaque qui avait fait son succès. Mais la force d'Ozzy sera d'avoir fait cette transition (commencée avec Bark At The Moon) de manière quasi naturelle et surtout réalisé avec un talent énorme ! Pour info il sera vendu en 1994 plus de 2 millions d'exemplaires de cet album ! Enfin dernière précision pour des raisons de droits sur le titre Shot In The Dark avec le bassiste, il ne pourra y avoir de ré édition de cet album (la dernière autorisée fut celle de 1995).
Hector Le mardi 17 août 2010

Ville : Chambéry/Grenoble
Ca me donne envie de l'écouter cet album! Bon Randy Castillo c'est plus le batteur d'Ozzy que celui de Motley Crue. Il a certes joué avec Motley, mais c'était pour un album, de là à dire que c'est THE future batteur du groupe c'est un peu exagéré ...
Commentaire de Axldobby : Salut Hector ! Cela fait plaisir de lire à nouveau l'un de tes commentaires ! :)
Soyons clair : Gary Smith par exemple fut le premier batteur de SURVIVOR, même si nous retenons pour la plupart Marc Droubay comme LE batteur attitré, alors qu'il ne débarque que trois ans après la création du groupe ... Il n'empêche que Gary Smith fut batteur de SURVIVOR.
Ba, pour Randy Castillo : même schéma ! En aucun cas, tu n'as lu : "Randy CASTILLO (THE futur batteur de MOTLEY CRUE)". Parfois, il faut savoir préciser dans une chronique qui fut ce "bonhomme" : Randy Castillo, ce n'est pas Steven Adler !
Je partais du principe : "décrivons rapidement un de ses parcours" ... Chose faite par le biais de la parenthèse.
Finalement, même si petit désaccord entre nous : tu sembles attirer par l'album ! C'est le principal ! :)
Merci pour ton com' ;)
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
UNZANE
Justice is our cradle promo
STRIKELIGHT
Taste my attack
ELVENPATH
Spyrol
BATTLE RAM
Smash the gates
SIGNUM REGIS
Signum regis
Chroniques du même auteur
KING KOBRA
Thrill of a lifetime
ALYSON AVENUE
Changes
RAGDOLLS
Dead girls dont say no
220 VOLT
Power games
ROBERT TEPPER
No easy way out
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente