Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KILL DEVIL HILL - Kill devil hill

Style : Metal
Support :  MP3 - Année : 2012
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
SPV WEBSITE
KILL DEVIL HILL WEBSITE

Label(s) :
SPV
 (19/20)

Auteur : Chouman
Date de publication : 23/02/12
Redoutable machine de guerre
L’annonce de la création d’un supergroupe suscite généralement un grand enthousiasme, à plus forte raison quand des figures incontournables participent à l’aventure. Dans le cas de KILL DEVIL HILL, difficile en effet de faire la fine bouche ! Le groupe naît début 2011 à l’initiative de Vinny APPICE, vétéran des galaxies Ozzy OSBOURNE et Ronnie James DIO, qui a tenu la batterie au sein de BLACK SABBATH, DIO, HEAVEN AND HELL et partagé la scène avec Ozzy en solo, pour ne citer qu’une partie de ses faits d’armes – à 16 ans seulement, il a également joué avec un certain John LENNON ! Vinny s’est entouré de Rex BROWN, bassiste du légendaire PANTERA puis de DOWN, du guitariste Mark ZAVON (RATT) ainsi que du chanteur Jason « Dewey » BRAGG (PISSING RAZORS). Du 29 avril 2011, date de son premier concert à Hollywood, au 14 décembre 2011, KILL DEVIL HILL rode les compositions destinées à son premier album éponyme, qui sera publié par SPV/Steamhammer le 28 mai 2012.

Dès l’introductif War Machine, le groupe donne le ton de cet album qui compte parmi les plus attendus de l’année. La section rythmique s’y montre magistrale : sur un tempo affolant, Vinny APPICE impose la puissance de sa frappe, que Mark ZAVON accompagne d’un riff particulièrement Heavy. La machine de guerre vient de s’enclencher et ne faiblira pas jusqu’à l’assaut final, Revenge.

Cependant, Kill Devil Hill comporte une majorité de morceaux moins rapides. Plusieurs mid-tempos se distinguent, dont Hangman et surtout l’extraordinaire We’re All Gonna Die, qui aura tôt fait de vous hanter. KILL DEVIL HILL ralentit encore la cadence à plusieurs reprises, aboutissant à des plages que n’aurait pas reniées BLACK SABBATH que Vinny a tant côtoyé. Time & Time Again rappelle ainsi les ambiances popularisées par ces précurseurs du Metal, de même que Rise From The Shadows, qui offre un riff d’intro plombé se rapprochant du Sludge.

Les musiciens revendiquent fortement l’influence d’ALICE IN CHAINS, très sensible sur ce premier album. Les dissonants arpèges introduisant Gates Of Hell nous ramènent à Sickman, extrait du chef d’œuvre du combo de Seattle, Dirt (1992), quand les touches Funky de Voodoo Doll évoquent l’atmosphère de certains titres de Facelift (1990). Par ailleurs, la voix de Dewey BRAGG – qualifié de « killer vocalist » dans le descriptif du groupe fourni par Haulix - fait parfois surgir le fantôme du grand Layne STALEY. Son interprétation accablée de Gates Of Hell en constitue un exemple spectaculaire.

Enfin, KILL DEVIL HILL a hérité d’ALICE IN CHAINS le goût des ambiances sombres. Cette caractéristique, illustrée par We’re All Gonna Die ou Up In Flames, apparaît également cohérente avec les influences BLACK SABBATH du groupe. Le tracklisting propose d’ailleurs des plages au titre éloquent : Hangman signifie « bourreau », mais offre paradoxalement un refrain à la mélodie assez lumineuse.

Avec son premier effort, KILL DEVIL HILL dévoile l’immense potentiel que le brillant parcours de ses membres suggérait. Cet album devrait sans tarder accéder au statut de classique. Tous les supergroupes, à commencer par ceux nés depuis les années 2000, n’ont pas connu de tels débuts. La participation de Vinny APPICE semble, en la matière, un gage de succès. Après avoir fréquenté Phil ANSELMO, ex-frontman de PANTERA, au sein de DOWN, il a joué en 2011 sur le premier LP d’une autre sensation, 9 CHAMBERS.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
USELESS CONCEPT
Mysterious impact
EIDON
Fantasia
A PALE HORSE NAMED DEATH
Lay my soul to waste
BLACK VEIL BRIDES
Black veil brides
LUCID DREAMS
Build and destroy
Chroniques du même auteur
KORN
Live at the hollywood palladium
TEMPLE OF THE DOG
Temple of the dog
KING LIZARD
A nightmare livin’ the dream
TRUCKFIGHTERS
Universe
OBOLUS
Lament
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente