Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PYG - We live, we die

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD promo - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du groupe
11titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
EMPTY SPACES WEBSITE
YVAN GUILLEVIC WEBSITE
PYG WEBSITE

Label(s) :
La Mouche Production
 (18/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 22/03/13
S'il n'en reste qu'un...
Voici le type même d'album que je glisse dans ma platine (oui, je reste attaché au contact physique...) aussitôt que je l'ai en mains. Mes impressions du premier essai de PYG - pour mémoire, le sublime The End Of The World, paru en 2011 - étaient telles qu'il me semblait inenvisageable qu' Yvan GUILLEVIC et sa bande n'y donnent pas suite. La voici donc, un peu plus d'un an après, cette nouvelle galette Rock, Prog, Métal, nommée We Live, We Die.

Alors, vous senté-je vous impatienter, en trépignant sur place ? Alors ?

Alors, une écoute suffit à comprendre : les guitares aériennes rappellent PINK FLOYD, bien sûr, piochent également du côté de David BOWIE (période Heroes) ou DEEP PURPLE (version 70's avec Easy Livin') et savent se faire dures et explosives (ah ! ce solo sur Ocean Chaser, un bonheur) lorsque le propos s'y prête. Yvan, d'ailleurs, n'est plus seul à tenir le manche, puisqu'il est ici rejoint par un certain John CHAUSSEPIED. Le duo est totalement complémentaire, chacune des guitares tenant une place bien déterminée (dure, aérienne, saturée,souple, virtuose, ou quelques qualificatifs qu'on veuille leur donner... tout y est).

Fonctionnant toujours sur la base de deux vocalistes, PYG fait là encore des progrès : les voix de Nelly le QUILLIEC et de Morgan MARLET si distinctes qu'elles soient se mêlent pour ne former plus qu'un bloc. La complicité entre les deux est réelle et superbe à entendre sur l'ensemble de l'album. Si sur End Of The World le chant de Nelly était quelque peu relégué au second plan, cette fois, le partage est équitable.

PYG s'entoure également de quelques invités dont Pat O'MAY sur The Dog Who Wants To Play pour un échange mémorable, ou encore la harpiste Clotilde TROUILLAUD, qui apporte plus d'ampleur et de couleurs sur Beyond The Last Gate.

Ceux qui ont aimé le premier album adoreront celui-ci. Ceux qui découvrent PYG avec We Live, We Die auront vite envie de se procurer le précédent... C'est beau, c'est efficace, c'est à la fois classique et novateur. En un mot comme en cent, c'est grand(iose). Du très beau travail à présenter sur le plus grand nombre de scènes possibles, sans attendre la sortie officielle, d'ailleurs, prévue le 28 mai prochain.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Ironchrisdorado44 Le samedi 8 juin 2013

Ville : rezé(44)
Top Respect !je viens de l'acheter c'est une tuerie made in Bretagne !!ils ont des chapeaux ronds vive les Bretons!!!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SHADRANE
Temporal
JACK'S FAMILY
One big disguise
ENOCHIAN THEORY
Life... and all it entails
SEVENTH WONDER
The great escape
ANATHEMA
Weather systems
Chroniques du même auteur
VENTURIA
Dawn of a new era
MOTORHEAD
Bad magic
SOTO
Inside the vertigo
TRUST
Au rockpalast
PAT O'MAY
Behind the pics
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente