Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DORO - Raise your fist

Style : Heavy Metal
Support :  CD collector - Année : 2012
Provenance du disque : Acheté
15titre(s) - 59minute(s)

Site(s) Internet : 
DORO MYSPACE 

Label(s) :
Nuclear Blast
 (16/20)
Auteur : Helveric
Date de publication : 08/09/14
Respect à la métal queen !
A titre personnel, j’avoue une tendresse toute particulière pour Doro PESCH, l’inoxydable Metal Queen dont l’énergie sur scène au sein de WARLOCK m’avait littéralement bluffé dans mes toutes jeunes années de "métalleux" dans les huitantes en première partie du Dream Evil Tour de DIO.

La belle vole en solo depuis bien des années mais elle nous gratifie bon an mal an d’albums de pur Metal qui, ma foi, tiennent plutôt bien la route, même si j’apprécie un peu moins les sorties des années 90…. L’album Raise Your Fist de 2012 est plutôt un bon crû et fait globalement honneur au Heavy germanique, dès le titre d’ouverture bien Heavy Raise Your Fist In The Air, littéralement écrit pour être joue en live devant une forêt de poings levés ou de doigts « cornus » ! Cold Hearted Lover fait dans la Heavy ballade bien fichue, à la mélodie bien trouvée, tandis que les titres mid tempo sont légion, avec Rock Til Death ou encore Grab The Bull, taillé pour la scène avec sa rythmique métronomique et ses chœurs « oh oh oh ». Quelle surprise que d’entendre Lemmy de MOTORHEAD sur la ballade It Still Hurts que je trouve personnellement superbe, de même que Engel, ballade en allemand qui pourrait passer pour « sirupeux » pour certains, superbe pour d’autres dont j’aurai tendance à être. Doro n’oublie pas les passages plus directs et Speed comme avec Take No Prisoner, Little Headbanger ou encore Revenge. Surtout, elle rend un hommage à la fois sincère, sensible et magnifique qui évite le pathos à Ronnie James DIO avec le splendide titre Hero qui vaut à lui seul l’achat de l’album à mes yeux. Les autres titres sont plus convenus ( Human Right dans une version allemande et anglaise), voire dispensables mais l’album tient largement la comparaison et quelques titres devraient cartonner en version live, la véritable force de notre grande Dame du Metal.

En résumé, on sent que DORO y croit encore et que les années qui passent ne changent rien à sa passion pour le Metal. Les groupes dits « à chanteuse » sont légion mais, pour moi, Doro reste la Metal Queen du genre !!!
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ANGBAND
Visions of the seeker
VINDICATOR / METAL WITCH
Outbreak of metal vol 1
STORMY NIGHT
Ball of thunder
STAMINA
Permanent damage
JC JESS
Extra time
Chroniques du même auteur
LONEWOLF
The fourth and final horseman
BLACK TRIP
Heart of the dream
SABATON
Carolus rex
RUNNING WILD
Shadowmaker
MYSTERY BLUE
Conquer the world
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente