Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GARY HOEY - Dust & bones

Style : Rock
Support :  CD promo - Année : 2016
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 42minute(s)

Site(s) Internet : 
GARY HOEY WEBSITE
Gary HOEY FACEBOOK

Label(s) :
Mascot Music Production
 (18/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 14/08/16
We want gary !!!
Nos ami(e)s de Mascot Label Group continuent à mettre des artistes de talents en lumière !
Et me permettent de découvrir des artistes que je ne connaissais pas…
Nouvel exemple avec ce fantastique auteur compositeur interprète producteur américain Gary HOEY qui nous revient en cette année 2016 avec un 20ème album sous le bras.
Ce génie passé par la célèbre école Berklee College Of Music de BOSTON, USA, est capable d'aborder de nombreux styles, comme en témoigne ce magnifique album, entre Blues, Rock et Hard-Rock ou je dirai British Rock musclé !
Et côté guitare, ce musicien est un virtuose ! Et son chant plus qu'agréable est façonné au grain de ces styles.
Ne cherchez pas une once d'originalité ici, juste un superbe album de Blues Rock aux différents atours.
Car il m'est difficile de ne pas penser à l'école anglaise et un THUNDER et un « je ne sais quoi » de LED ZEPPELIN sur le formidable Dust & Bones au solo dévastateur ! Mêmes pensées pour moi sur Blind Faith (mélange de ZZTOP et THUNDER) et la ballade intense This Time Tomorrow !
J'adore également le titre hommage à Johnny WINTER, Steamroller, dont la rythmique endiablée me ramène sur les terres du bon vieux Rock'n'Roll des années Swing The Mood et où Gary pose un chant nerveux et une guitare flamboyante. Une merveille ! Si vous savez danser le Rock'N'Roll, foncez !
La ballade en duo avec Lita FORD est assez classique et tire vers le Hard-Rock des années 80'. (Coming Home).
Gary avait écrit une composition pour Lita FORD pour l'album Living Like A Runaway en 2012.
J'aime beaucoup aussi l'instrumentale de fin, Soul Surfer, qui me rappelle DIRE STRAITS et Steve RAY VAUGHAN.
Born To Love You, c'est du ZZTOP tout craché…
Il est possible de penser encore à Steve RAY VAUGHAN sur Ghost Of Yesterday même si le son de guitare du solo est plus proche de Joe SATRIANI
Back Up Against The Wall, Boxcar Blues, Who's Your Daddy navigue dans le brio du Blues Rock classique et mélodique.
Voilà, dire que cet album me rappelle le dernier Joe BONAMMASSA dans sa capacité à mélanger les genres est un pas que je franchis avec allégresse.
Un demi-ton en dessous du Blues Of Desperation de Joe mais Gary est aussi un sacré artiste et son album me fait passer un excellent moment.
D'autant que le mixage et la production sont parfaits !
Un album intemporel de plus, c'est l'essentiel !

Dust & Bones : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BUDDY BLUES
Buddy blues
PSYKOKONDRIAK
Gloomy days
LEE AARON
Fire and gasoline
QUEEN
Live at wembley stadium - 25th anniversary edition
SHAKA PONK
Bad porn movie trax
Chroniques du même auteur
BON JOVI
100 000 000 bon jovi fans can't be wrong
TREAT
Tunguska
WALTARI
Below zero
JOURNEY
13
LITA FORD
Wicked wonderland
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente