Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
AMON AMARTH - Twilight of the thunder god

Style : Epic Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
AMON AMARTH FACEBOOK
AMON AMARTH WEBSITE

Label(s) :
Metal Blade
 (18/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 05/10/08
Vikings débarquement!!!
Que vois-je venir à l'horizon? Le drakkar des gars d'AMON AMARTH ! Alerte générale, on va en prendre une bonne dose et même un peu de rab sans forcément en redemander. Toutes les années paires depuis 2002 avec Vs the World, ce phénomène extraordinaire se reproduit. Une galette bien saignante et guerrière dans la lignée des précédentes.

Cette fois ci, il y a eu une nouvelle donne, tant la qualité de l'album vous plombe au sol. Exit les deux derniers albums, certes bons mais loin d'être extraordinaires mise à part quelques titres. Ce dernier fraîchement sorti de l'Asgaard s'impose naturellement comme un moment clé de la carrière d' AMON AMARTH. A l'image de Versus the World la popularité et les ventes du groupe risque de s'accroître sensiblement.

En effet ce huitième album regorge de petites choses, ça et là, qui le différencie des autres cds. Commençons par le coté musical, avec cet aspect plus mélodique, plus Heavy et plus Thrash. Indéniablement, Twilight of the Thunder God est une synthèse des plus réussie des trois albums précédents sans faire de la redite intempestive. Les chansons s'enchaînent à la perfection sans créer de longueurs comme c'était le cas sur les deux derniers opus. Les solis sont d'une beauté et d'une délicatesse surprenante à la limite de l'aérien sur certains passages.

L'apport de sang frais et de nouvelles armes dans cet album se fait ressentir dès le premier bifteck, Roope LATVALA le claviériste de CHILDREN OF BODOM vient y pousser la mélodie avec ses dix petits doigts magiques. Tandis que L.G. Petrov vient nous charmer avec son chant d'outre tombe sur Guardians of Asgaard , les quatre cellos d'APOCALYPTICA émerveillent nos oreilles sur Life for the Kill. Certes les passages sont un peu courts mais les morceaux en sortent grandis et c'est tant mieux.

A noter que le packaging a été très soigné. Trois versions différentes sont disponibles dans le commerce, la simple avec un livret très onéreux pour la maison de disque, la collector avec le dvd et le cd en bonus du spectacle enregistré au Summer Breeze 2007 et une autre version assez limitée avec les figurines des musiciens ! A chacun son édition !!!

Voici un album parfait qui peut convenir à chaque fan de Metal. Il représente le passé, le présent et le futur d'un groupe hors du commun pour qui la persévérance et la qualité des albums a fini par payer.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
chevaliers84 Le mardi 23 décembre 2008

Ville : Sud-Ouest / Lot & Garonne . 47
Un bon album sans aucun doute je met la même note 18/20 :-)
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ALDARIA
Land of light
DARK BLACK
Sell sword
MANILLA ROAD
Voyager
ATLANTEAN KODEX
The annihilation of bavaria
VIRGIN STEELE
The black light bacchanalia
Chroniques du même auteur
ESSENCE
Lost in violence
ALMAH
Fragile equality
DEFICIENCY
State of desillusion
DEATHSTARS
Night electric night
NYDVIND
Sworn to the elders
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente