Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
METALLICA - Death magnetic

Style : Thrash
Support :  CD - Année : 2008
Provenance du disque : Acheté
10titre(s) - 74minute(s)

Site(s) Internet : 
METALLICA WEBSITE

Label(s) :
Warner
 (15/20)

Auteur : Phil "KOB"
Date de publication : 10/10/08
Le retour en force des four horsemen!!
Vous aurez du mal à trouver un chroniqueur objectif du dernier METALLICA. Même celui qui le descendra en flèche. Parce que je ne connais pas un métalleux qui n'a pas été fan, d'une période ou d'une autre, de ce groupe gigantesque. Alors je vais tout de même essayer de rester plus dans la description que dans l'avis de fan fou furieux. Mais j'aurai du mal : Death magnetic est furieusement bon.

Comme vous le savez déjà, HETFIELD and Co ont changé d'écurie, et Bob Rock a laissé place à Rick Rubin, donc, METALLICA a bossé seul, le producteur barbu étant réputé pour son statut de fantôme en studio. Et à l'écoute de ce disque, on peut se demander si les four horsemen ne se sont pas tout d'un coup retrouvés comme seuls dans un garage de répet, avec leur esprit de gamins voulant faire du bruit. Oui, la rumeur annoncé était fondée : METALLICA retourne ici au son old-school. Niveau son, donc, ça bastonne dans les enceintes. Rappelez-vous le son de caisse claire de Lars ULRICH sur St. Anger. Ici, Lars a compris que se faire sponsoriser par Tefal n'était pas judicieux, et est revenu à un kit normal très volumineux. Certains diront que c'est trop fort, d'autres (j'en fais partie) vous diront que ça sonne puissant et que ça rappelle le bon vieux temps. Bon, on sent bien que Pro tools est passé par là, mais qui se plaindra d'entendre des rythmes si envoyés et si directs. Le chant est agressif, nuancé comme James sait le faire, bien plus travaillé que sur le précédent effort, et exempt de dérives un peu trop « yeaah woouw » comme à l'époque Load, donc plus spontané. Kirk HAMMETT s'est comme promis remis à écrire des solos, ce qui finit de raviver le METALLICA d'antan qui nous manquait tant.

Ce disque, dans son approche, m'a globalement fait penser à ...And Justice For All , dans le son très sec (quoique cette fois, METALLICA fait ici entendre que le groupe a un bassiste !) et la longueur et le côté épique des morceaux. That Was Just Your Life ouvre le disque sur une intro inquiétante, avant de carapater comme sur Kill'em All , rien que ça, le chant braillard en moins, bien sûr. The End Of The Line reste percutant, et est très évolutif, avec un bon passage calme ayant le mérite de très bien relancer la tempête. Broken, Beat & Scarred est lourdingue à souhait, et commence comme un titre du Black Album , avec un pont assez speed comme à l'époque.

The Day That Never Comes, premier single du disque, fait immédiatement penser à One (dans sa structure du calme au violent) ou Fade To Black (pour son intro et ses refrains). Encore du très bon morceau, qui du coup se retrouve être le premier morceaux véritablement « accrocheur » au niveau du chant et des mélodies, ce qui précède étant presque « déstabilisant » de débauche d'overdrive. All Nightmare Long commence comme un Damage Inc. et propose un refrain énorme, et un solo très surprenant et speedant d'HAMMET. Seul Cyanide est un peu troublant, même avec son refrain simple mais efficace, du fait d'une structure un peu zarbi. Hum, bon, si je vous laissai la surprise pour le reste... Mentionnons juste la présence d'un Unforgiven III, proposant une pause violons et pianos en intro.

Que dire de plus. Ce disque est authentiquement violent, entrainant, headbanguant, accrocheur, d'une puissance énorme, probablement comme jamais depuis Master Of Puppets. Oui, je sais, je m'engage beaucoup dans ce que je dis là, et je vais me faire basher par le plus grand nombre, c'est à prévoir. Mais je n'ai pas l'habitude de descendre un disque sous prétexte qu'il va se vendre par millions de palettes. Je le dis haut et fort, si METALLICA vend Death magnetic Comme jamais il n'a vendu avant, eh bien, ce ne sera que mérité. Ce disque est énorme. Alors, oui, certains pourraient penser que le chant a peut-être perdu ce qu'il avait de mélodique en devenant si spontané, d'autres dirons qu'HAMMET pond des solis moins «chantants » qu'à l'époque, tout cela est subjectif. Pour ma part, malgré des titres parfois désorientant de longueur et laissant peu le temps de respirer (est-ce un mal ? Encore à vous de voir) METALLICA frappe ici un grand coup et reprend son trône. Tiens, à un moment donné, j'ai failli être objectif, vous avez vu ? hahaha?.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
evil steel Le samedi 12 mai 2012

Ville : Québec
Belle chronique avec je suis assez d`accord!! Malgré quelques titres un peu plus faibles (Cyanide, Broken beat and scarred), cet album est une tuerie!! Le seul point négatif est le mixe trop saturé! Même si j`ai acheté le cd, je ne l`ai pratiquement jamais écouté, car je préfére la version qu`on peu entendre sur "guitar hero" , le mixe y est de loin meilleur!
Chouman Le vendredi 11 novembre 2011

Ville : SAINT-JEAN DE MAURIENNE
J'arrive bien après la tempête, mais cette chronique est vraiment agréable à lire Phil ! J'écouterais bien cet album, car je dois hélas admettre que je ne connais rien ou presque de METALLICA depuis l'excellent Black album.
chevaliers84 Le mardi 23 décembre 2008

Ville : Sud-Ouest / Lot & Garonne . 47
Un bon album de metallica (y'avais tellement longtemps...), c'est pas le grand retour au 80's mais c'est bien sympa ! Je pense cependant que 1mn a 1m30 en moins au début de chaque titre aurait été un plus (sauf unforgiven 3) , par contre l'instrumental est dispensable a mon gout . 17/20
Volumenbrutal Le samedi 11 octobre 2008

Ville : LE HAILLAN
Je crois mon ami Raskal que tu devrais laisser une chance à cet album!! personnellement, j'avais décroché de Metallica depuis "master of puppets", donc j'ai écouté ce disque sans rien en attendre. Je pense qu'il fera des malheureux mais aussi des heureux comme moi. Cet album est géant, ni plus ni moins. L'album de Metallica que l'on attendait, de supers compos, un son qui me plait vraiment, et non de dieu, pas de répit pour l'écoute, çà crache grave!! 9/10 si je devais chroniquer cet album. Un album à mi chemin entre "and justice" les débuts du groupe jusqu'à "master".
Raskal Le vendredi 10 octobre 2008

Ville : CHAMBERY
Cette chronique me donne vraiment envie de laisser une chance à METALLICA... Pour info (et pour ceux qui ne l'ont pas encore lu, il y a dans les "DOSSIERS" METAL INTEGRAL l'historique des tous débuts du groupe !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SPIRIT
Effacer qui je suis
EVIL ONE
Evil never dies
KORROSIAH
Creepy feelings
DEFIANCE
The prophecy
COLLAPSE
A mano armata
Chroniques du même auteur
ROSS THE BOSS
Hailstorm
VINTERBLOT
For asgard
WARBRINGER
Waking into nightmares
KATRA
Out of the ashes
ALKONOST
The path we've never made
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente