Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STONE VALLEY - Iv

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du groupe
10titre(s) - 49minute(s)

Site(s) Internet : 
STONE VALLEY FACEBOOK
STONE VALLEY BANDCAMP

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 26/12/2020
Riante vallée
Je n'avais à ce jour pas croisé la route de cette formation de la région bordelaise, pourtant active depuis la décennie 2010 et ayant d'ores et déjà produit trois albums (Survivor en 2014, Hitchhiker en 2016 et Elements en 2018), plus un EP quatre titres en 2015 (Hypnotized !). Du coup, c'est un groupe en pleine possession de ses moyens que j'ai le plaisir de découvrir avec ce IV réellement impressionnant. Avant de nous attacher au principal, la musique, saluons l'attention portée par le groupe à ses visuels, la pochette de ce quatrième album s'avérant très réussie, décalée et intrigante.

Stylistiquement parlant, j'admets que STONE VALLEY s'apparente au Stoner Rock, avec donc une propension avérée à aligner des riffs trapus (ceux d'Organ Smuggling par exemple) et des rythmiques au groove massif. Certes, je trouve ces éléments essentiels mais, fort heureusement, quantité de propositions autrement plus variées. Ayant parfaitement retenue la leçon du maître Josh HOMME, STONE VALLEY évite les exercices de style et propose dix compositions, chacune étant dûment richement pourvues d'accroches rythmiques et mélodiques. Rien de tapageur, rien d'ostensible, juste de quoi captiver l'oreille, que ce soit sur les titres les plus fonceurs (Opiace) ou les mid-tempos chaloupés (Wall of Shame, Bullet), et même les passages les plus lourds (Wet Sheets). J' apprécie au passage que le guitariste aère fréquemment ses riffs, pour se faire plus sec et clair, voire plus dépouillé (Bring Me To Life), avec un rendu plus tranchant, plus Rock. Il faut dire qu'il peut se reposer sur des lignes de basse absolument énormes qui apportent toute l'épaisseur nécessaire. Ce qui n'empêche pas de se faire plaisir par des accès de fuzz impérieux !

Outre ce versant instrumental très maîtrisé, à la fois puissant et accrocheur, je ne peux manquer de louer les qualités de la chanteuse qui, sans jamais donner l'impression d'en faire des tonnes, abat un boulot fantastique en abordant une quantité bluffante de nuances. C'est ainsi que vous l'entendrez sarcastique et mordante comme une Chrissie HYNDE (THE PRETENDERS), envoûtante comme une Adna O BRIEN (BLOOD CEREMONY), intimiste, menaçante... Un vrai festival, et chaque variation se met au service de la composition et ne saurait s'apparenter à une quelconque démonstration égotique.

Avec un album aussi fort en gueule, le fait que STONE VALLEY ne soit pas signé sur un label sérieux m'apparaît comme une énigme absolue ! En attendant, rendez-vous sur Bandcamp pour écouter l'album en boucle, voire l'acquérir (soyons fous !).
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KRIS NORRIS PROJEKT
Icons of the illogical
UNIVERSE 217
Change
HEEZER
1er ep
LAMASSU
Into the empty
AMBER TEARS
When no trails
Chroniques du même auteur
BONE MAN
Iii
LORD VIGO
We shall overcome
RHINO
The law of purity
CYGNUS
The first hour
BENEDICTUM
Dominion
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /