Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CORPORATE CONTROL - Whatever it takes

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Acheté
9titre(s) - 38minute(s)

Site(s) Internet : 
PAUL SABU WEBSITE

Label(s) :
PERRIS RECORDS
 (17/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 11/03/2021
Corporate control et paul sabu rien que pour le plaisir...
Paul SABU, c'est ONLY CHILD, KIDD GLOVE et une carrière solo avec Heartbreak en 1985 qui reste un incontournable pour les fans de hard rock mélodique. Il a aussi été partie prenante des albums de SILENT RAGE Don't Touch Me There et de la chanteuse ALEXA en 1989. Plus récemment il a étroitement collaboré avec Phil VINCENT sur le D'ERCOLE et sur leur projet en commun CRANSTON. Il est aussi apparu sur VOICES OF ROCK High & Mighty (2009), sur les albums solo de Jesse DAMON (SILENT RAGE) et sur les AOR dont le dernier en date The Ghost Of L.A.. Le retrouver de nouveau dans ce groupe est pour moi une grande joie. Ici je dois remercier Marcus BOELTZ, musicien et batteur allemand pour s'être associé avec lui. Je connais très peu ce nouveau venu, si ce n'est qu'il a sorti en album en 2010 Departure sous son nom et THE TRANSATLANTIC FUNK UNITY. Le troisième homme est plus familier car c'est le bassiste Barry SPARKS (DOKKEN, Yngwie MALMSTEEN, SCORPIONS). Ce qui surprend c'est le superbe mixage en avant de la batterie. Et oui ! Pour une fois c'est le batteur la vedette, le leader. En plus souvent avec Paul SABU on a droit à de la batterie électronique.
Donc là changement de cap (mais pas de musique). L'existence du groupe date de 2019 donc ils ont eu le temps de bien travailler les compositions. La c'est l'étonnement car il n'y en a que 9. C'est peu et court ! Paul SABU y imprime son identité fortement avec sa voix éraillée à l'extrême. Il est même à la limite de la rupture (Waiting For The Roar). Mais c'est ce qui fait sa singularité et c'est pour cela que j'aime ce chanteur et ce musicien. Si vous êtes comme moi ce Whatever It Takes risque de vous procurer de beaux moments. Il y a quelques petites pépites ou vous retrouverez toute l'inspiration des ONLY CHILD, SILENT RAGE, KIDD GLOVE. Un You Can't Kill A Dead Man est irrésistible. Le refrain "catchy" est une petite merveille avec ce riff de guitare insistant. Les claviers discrets renforcent le côté AOR du titre. La voix de Paul SABU lui amène une similitude avec les projets du passé de l'américain. L'intro mandoline, sitar de No More peut surprendre mais la rudesse de la guitare et le timbre passé au papier de verre de Paul SABU rajoute à l'exotisme ambiant. Un super titre ! Allez Radio vient mettre un peu plus de "heavy" sur une mélodie envoûtante. Les guitares font monter la pression. Le refrain est fait dans un hard US à la CRANSTON ou ONLY CHILD. Quelques parties de claviers seventies accentuent l'aspect AOR. Le mid-tempo Whatever It Takes est hyper mélodique, le refrain est superbement entraînant. Michael LANDAU (CHER, Laura BRANIGAN, Richard MARX, Steve PERRY…) vient me délecter avec un sublime solo de guitare. Un Leaving It Behind agit sur moi comme un aimant avec sa mélodie séductrice. La délicatesse de la mélodie de What About Us amène à un refrain assez AOR. La basse de Barry SPARKS s'y fait entendre. À la fois romanesque et mystique Not In Our Hands et ses parties acoustiques demeure agréable. Le solo de guitare de Michael LANDAU est sublime. Moderne et respectueux du passé Vertical Horizons revient sur des contrées d'un hard rock mélodique cher à Paul SABU. Le surprenant mais rythmé Waiting For The Roar est plutôt réussit avec ses pointes de modern-rock et pop. Certes ce n'est pas un album parfait mais il y a quelques grands moments. Merci encore à Marcus BOELTZ d'avoir enrôlé Paul SABU dans cette belle aventure. Je le conseille à tous les admirateurs du musicien américain.

CORPORATE CONTROL :

Paul SABU : Chant, guitares, claviers,
Barry SPARKS : Basse, guitares, claviers,
Marcus BOELTZ : Batterie, claviers.

Produit par Marcus BOELTZ
Co-produit par Paul SABU.

You Can't Kill A Dead Man : cliquez ici

Leaving It Behind : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LOADED
Sick deluxe
THE MAGNIFICENT
The magnificent
KINGDOM COME
Magnified
SOULICIT
Parking lot rockstar
GORDON FIGHTS
Gordon fights
Chroniques du même auteur
SATIN
Satin
RENAUD HANTSON'S FURIOUS ZOO
Permanent neurotic beginner
HARDCORE SUPERSTAR
You can kill my rock'n'roll
SILKED AND STAINED
Love on the road
DEEP PURPLE
Burn
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente