Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BLACK SOUL HORDE - Horrors from the void

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du groupe
10titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
BLACK SOULD HORDE FACEBOOK
BLACK SOUL HORDE BANDCAMP

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 05/11/2021
Confirmation d'un talent classique
Autant le premier album de ce groupe grec, Tales Of The Ancient Ones, m’avait totalement échappé à sa sortie en 2013, autant son successeur Land Of Demise m’avait totalement séduit en 2020, de par son art consommé d’un Heavy Metal hérité de JUDAS PRIEST, ainsi que du Speed et du Power Metal (relire ici : cliquez ici). Une nouvelle fois autoproduit, Horrors From The Void convainc tout autant, avec une marge de diversification savamment négociée.

Les deux musiciens – le guitariste et bassiste John TSIAKOPOULOS et le guitariste soliste Costas PAPASPYROU, avec le renfort du batteur de sessions Vasilis NANOS – et le chanteur Jim KOTSIS font à nouveau montre d’une utilisation optimale d’ingrédients de base, dont on sait pertinemment qu’ils demeurent limités et, surtout qu’ils ont déjà été utilisés pour le meilleur (mais aussi pour le pire) : de petits riffs secs et nerveux, des rythmiques carrées et musclées, des solos de guitare à la fois techniques, mélodiques et incisifs, des ambiances évocatrices, souvent épiques… Jusqu’à cette inspiration tirée du corpus littéraire de Howard P. LOVECRAFT (pochette et textes) qui a été souventes fois convoquée par moult groupes de Metal. Certes, on peut évoquer à l’envie et à raison JUDAS PRIEST, RIOT et beaucoup d’autres, mais on peut difficilement réduire le répertoire proposé ici à telle ou telle influence.

Surtout, les trois complices prennent soin de conserver une production claire, qui expose à leur juste valeur les riffs, les lignes de basse galopantes, le jeu de batterie souple et mobile, les solos étincelants et le chant clair et parfaitement modulé. De facto, le groupe tourne le dos aux productions surpuissantes et cliniques, il laisse respirer sa musique et crée ainsi une tension dynamique de tous les instants. Quand des éléments typiques du Power Metal et du Speed Metal se font entendre (double grosse caisse, tempos enlevés), BLACK SOUL HORDE conserve tout son pouvoir mélodique, toutes ses nuances, et jamais ne surjoue les ambiances guerrières.
Au contraire, encore plus que son prédécesseur, Horrors From The Void se fait un devoir d’entretenir une présence mélodique de tous les instants : qu’il s’agisse du chant très articulé, souvent renforcé par des harmonies et des chœurs, de ces solos de guitare qui ne veulent pas se résoudre à une démonstration technique mais portent systématiquement une émotion, de ces passages de guitare en son clair et de ces guitares harmonisées, qui rappellent quelque peu IRON MAIDEN.

A sa manière, BLACK SOUL HORDE combine le Heavy, le Power et le Speed avec une approche foncièrement ouverte et attractive, un peu comme le fit VIRGIN STEELE (de Noble Savage à Invictus). En somme, le trio conjugue avec talent bien des aspects divers, mais totalement complémentaires, propre au Heavy Metal. Certes fidèle à une approche percutante, les complices n’oublient jamais le feeling, la variété des ambiances, la signature mélodique, la maîtrise technique, la passion dans l’interprétation et la pertinence dans les arrangements.
Conclusion : écoute impérative et achat fortement recommandé !

Vidéos de Beware The Deep cliquez ici et de The Betrayal Of The King cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ZERO DOWN
Larger thand death
GRAVE CROSS
Let it be darkness
BALROG
A dark passage
ELVENPATH
Metal o'clock
UNAFFECTED
The line of destruction
Chroniques du même auteur
TRACER
Water for thirsty dogs
A DREAM OF POE
An infinity emerged
RAVENTALE
Planetarium 2
BEDOWYN
Blood of the fall
TRANZAT
Hellish psychedelia
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /