Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LALU - Paint the sky

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2022
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 61minute(s)

Site(s) Internet : 
LALU WEBSITE
LALU FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (20/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 16/01/2022
Pourquoi jouer autant de notes alors qu’il suffit de jouer les plus belles ? (miles davis)
Paint The Sky est, grâce à une première signature avec Frontiers Records, mon introducteur musical avec Vivien LALU, claviériste, auteur, compositeur, interprète et producteur français !
Ce projet LALU est né en 2004 et a déjà offert aux auditeurs 2 albums studios, Oniric Metal en 2005 et Atomic Ark en 2013. Un Live At P60 est sorti en 2015. Vivien LALU a aussi participé à moult projets avec par exemple MIND’S EYES, SHADOW GALLERY etc. Nous retrouvons à ses côtés un guitariste, bassiste surdoué nommé Joop WOLTERS avec qui Vivien collabore depuis de nombreuses années. Il a par ailleurs participé à deux albums de ce musicien hors pair. Le batteur est un furieux qui s’appelle Jelly CARDARELLI. Je ne vais pas vous mentir, à l’écoute de cet album, entendez-bien que ces musiciens peuvent et savent tout faire avec brio. Mais qui dit technicité ne dit pas forcément album abordable. Combien de groupes frôlent la surenchère et oublient l’essentiel, à savoir qu’une belle chanson commence toujours par une belle mélodie. C’est le cas ici pour mon plus grand bonheur ! Intelligence d’écriture sans conflit d’égo ne peut qu’accoucher d’un plaisir partagé ! Merci ! Et pour la voix me direz-vous ? Mais quelle joie de retrouver celle de Damian WILSON, passé entre autres par THRESHOLD ou encore ARENA !
Il y a quelques temps qu’un album de Musiques dîtes Progressives ne m’avait à ce point rempli d’aisance… Techniquement irréprochable, avec qui plus est quelques titres dépassant les 7 minutes, Paint The Sky arrive à marier les ambiances venues du Rock (Hard) Progressif au Jazz avec une aisance hors du commun… Et il y a quelque chose de cinématographique dans l’approche, Vivien LALU a déjà abordé ce travail par le passé pour le film "Seul Two" de Éric JUDOR et Ramzy BEDIA (2008). Un bonne partie de l’histoire du Rock progressif s’entend ici, française comme étrangère et ma modeste culture en ce domaine m’a fait parfois penser à MARILLION (We Are Strong), RUSH, THRESHOLD, IQ etc. Et un passage simplement Rock s’impose, ou Jazzy, redonnant vigueur et élan à un titre. Il y a aussi pour moi un côté Pop assumé dans l’approche de certaines mélodies, fort bien retranscrites au chant par un Damian WILSON exosphérique (Wildness To The Sun). Les plus cultivés en musiques progressives trouveront sans nul doute d’autres références, il m’a semblé que l’approche jazzy sur certains titres recelaient de la qualité d’un Gino VANELLI… (Standing At The Gates Of Hell). Bref, différents tableaux forment une galerie avec de nombreux fantômes du passé et des entités du présent ! Pour illuminer l’avenir ? Je suis impressionné, conquis par cette visite musicale. Je remercie Jelly CARDARELLI pour l’usage modéré et ad hoc d’une double pédale qui ajoute au mouvement sans abrutir l’auditeur que je suis… Enfin, admirateur également de Simon PHILLIPS, j’ai l’immense satisfaction de l’entendre caresser ses fûts sur un instrumentale finale dantesque (Paint The Sky). Quelques belles personnes se sont jointes à l’album, Steve WALSH sur un chanté Paint The Sky en plage 4, Jens JOHANSSON (STRATOVARIUS), Alessandro Del VECCHIO (tout ou presque chez Frontiers Records), Tony FRANKLIN (a joué de la basse avec toutes les plus honorables formations du monde), Jordan RUDESS (DREAM THEATER), Simone MULARONI (DGM) viennent apporter leurs notes et talents (et quel talents !) à l’édifice… Inutile de vous dire que côté claviers, le festival est total mais et j’insiste, au sens du collectif, de l’ensemble et non pour en mettre plein la vue… « Pourquoi jouer autant de notes alors qu’il suffit de jouer les plus belles ? » avait dit Miles DAVIS… Voilà un adage qui s’applique à merveille à cet album !
J’aime commencer l’année par ce voyage musicale aussi éclectique que passionnant, onirique, fantastique qui réchauffe mon cœur d’un bien être mélodique salutaire.
Merci LALU !

The Chosen Ones : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
benoit01 Le vendredi 28 janvier 2022

Ville : Bourg en Bresse (coeur du 04)
Salt, alors je n'ai pas encore écouté l'album complet mais seulement "The chosen Ones". Tu as raison sur l'écoute abordable et facile de ce groupe. Il va falloir apprivoisé tout cela. Ce titre m'a donné envie et je me suis revu dans ma chambre en 1999 lorsque j'ai découvert ToTo et ses nombreux morceaux inconnus du publics mais tellement bons à écouter pour les Fans comme moi. Omniprésence du style mélodique de ToTo dans ce morceau. Le rythme aux bases Jazzy. Je reviendrai mettre un petit mot une fois l'album savouré! Bye
Commentaire de Rémifm : Salut Benoit01, connaissant tes goûts, je pense que tu pars à l'aventure... J'espère qu'elle te comblera autant que moi... J'attends effectivement ton retour avec curiosité... Prog'On :-) !
Gribouille Le jeudi 27 janvier 2022

Ville : Palluau
Très bel chronique de Rémi encore une fois, je vais donc me laisser tenter à le commander. Atomic Ark m'avait déjà bien séduit auparavant, je ne prends donc guère de risque....Ce ne sera pas le premier pour moi en cette année 2022, mais quand on aime , on ne c...... ^^
Commentaire de Rémifm : Merci pour ton commentaire Gribouille ! J'avoue être en admiration devant cet album, j'espère qu'il te plaira aussi... Prog'On !
Alain Le mercredi 19 janvier 2022
Clairement, la chronique donne franchement envie de découvrir !
Commentaire de Rémifm : En tout cas un album qui, à mon sens, ne peut laisser indifférent... Qu'il plaise ou pas... J'attends donc un autre retour de toi Alain. Avec ta connaissance et aisance musicale, il me tarde presque... Prog'On !
Pumpkin-T Le dimanche 16 janvier 2022

Ville : MARSEILLE
Jelly CARDARELLI est simplement surhumain ! Et autour de lui, ce ne sont pas des manchots non plus. Quelle classe, ce groupe !
Commentaire de Rémifm : Oh oui ! Merci pour ton message Pumpkin-T !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
THE BLACK NOODLE PROJECT
Eleonore
CLIVE NOLAN
Alchemy
PALLAS
The cross and the crucible
DARKOLOGY
Altered reflections
MOSTLY AUTUMN
Sight of day
Chroniques du même auteur
VANISHING POINT
Distant is the sun
STRATOSPHERE
Fire flight
DARE
Calm before the storm 2
CRAZY LIXX
New religion
EUROPE
Live from the dark
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /