Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KNIGHT AND GALLOW - For honor and bloodshed

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
KNIGHT AND GALLOW BANDCAMP
KNIGHT AND GALLOW FACEBOOK

Label(s) :
No Remorse
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 13/05/2022
Heavy traditionnel, profondément mélodique et persuasif
Si vous êtes en quête d’une bonne grosse dose de Heavy Metal épique, conforme aux préceptes des années 80, il me semble que le premier album de KNIGHT AND GALLOW, quintette originaire de Sacramento (Californie), semble à même de combler tous vos désirs. Formé en 2019, le quintette californien a développé un répertoire fortement inspiré par le Heavy Metal épique développé au cours des années 80. Si vous voulez des références, songez à MANILLA ROAD, à CIRITH UNGOL, à BROCAS HELM, à HEAVY LOAD, à FAITHFUL BREATH, à WARLORD, aux débuts de MANOWAR, histoire de vous faire une idée (voire une culture pour les plus jeunes).


Tout en ne pouvant décemment pas prétendre échapper à cet héritage glorieux, quoiqu’encombrant, KNIGHT AND GALLOW parvient à ne pas situer son premier effort au simple niveau d’une reproduction à l’identique des formules et du son se rattachant au patrimoine servant de source d’inspiration. A l’opposé des productions massives et cliniques en vogue depuis les années 90 et 2000, le son demeure ici limpide, sec, tranchant, permettant de distinguer chaque élément à l’œuvre. Cependant, le groupe évite l’autre écueil qui consiste à tenter de reproduire à l’identique les productions faiblardes des années 80, histoire de faire plus vrai que vrai, quitte à oublier que les groupes de l’époque déploraient le traitement sonore déficient qui les desservait. En cela, KNIGHT AND GALLOW adopte une démarche similaire à celle d’ETERNAL CHAMPION, ENFORCER, HAUNT ou encore FORTRESS.


L’écriture des compositions répond à ce juste équilibre, le style de KNIGHT AND GALLOW relevant fortement de l’inspiration, pas forcément de la stricte reproduction. C’est ainsi que, si elles relèvent effectivement de l’éventail référentiel évoqué précédemment, on ne saurait réduire For Honor And Bloodshed à une resucée de tel ou tel groupe, nos Californiens ayant pris soin de piocher tous azimuts pour aboutir à un résultat, certes fort classique, néanmoins suffisamment personnel. Au premier rang des éléments traditionnels, les sempiternels petits riffs secs et nerveux remplissent leur office en terme d’efficacité, efficacement appuyés par une section rythmique tendue et adaptative, aussi à l’aise dans les tempos appuyés que dans les mid-tempos (Twitch HOLMAN à la basse, Ryan KEELEY à la batterie). Bien entendu, ce substrat rythmique affuté mais quelque peu aride se trouve littéralement transcendé par les interventions solos du duo de guitaristes, messieurs Ryan YOUNGER et Carlos SANCHEZ n’aimant rien tant que les incises mélodiques en tandem et les solos brefs, avant tout porteurs de mélodies.

Quant au chant de Nick CHAMBERS, s’il demeure constamment clair, il n’en propose pas moins une appréciable palette de variations, allant de la limpidité franchement mélodique à la légère crispation énervée, avec quelques harmonies discrètes et chœurs francs, et même de ponctuelles montées dans les aigus. Même si la technique n’est pas acrobatique, même si le coffre n’est pas surpuissant, on ne peut que louer l’effort dans la modulation et dans l’expressivité.

En combinant parfaitement nervosité et mélodicité de tous les instants, KNIGHT AND GALLOW livre un album percutant et foncièrement mélodique, tranchant et charmeur, classique et vivace. Outre tous les groupes cités ci-dessus comme influences, on ne saurait trop conseiller aux fans de JUDAS PRIEST de prêter une oreille attentive à cet album, en bien des points conforme à cet équilibre légendaire entre une efficacité rythmique affûtée et simple et un constant souci d’accroche mélodique. En somme, pour le vétéran que je suis, For Honor And Bloodshed s’impose comme un album addictif et convaincant, à défaut d’être révolutionnaire.

Vidéo de Soul Of Cinder : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WITCHCURSE
Split 7' - under the spell + witchtiger
KISSIN' DYNAMITE
Addicted to metal
DEMON TOOL
Prophétie mmxii
BLACK SOUL HORDE
Horrors from the void
HEAVYLUTION
Metal is our blood
Chroniques du même auteur
KAROSS
Two
ANTISOPH
Antisoph
DE PROFUNDIS
Frequencies
PICTURE
Eternal dark / heavy metal ears
THE RODS
Heavier than thou
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /